페이지 이미지
PDF
ePub

la huitième année, publiéen 1689 par Jean-Daniel Griere Gegere; on rapporte une forte de Vernis clair, propre à conserver les in fectes, & les empêcher de se cors rompre: prenez, dit-il, une livre d'esprit de vin & un peu d'ambre transparent, faites digérer ce mé. lange au bain-marie, quarantehuic heures , puis après y ajoutez un peu de sandaracque, & un peu de rérébenthine, faites dissoudre le tout, le tenant vingt-quatre heures au bain-marie; prenez ensuite l'insecte, & Ôtez-en le dedans, puis le baignez pendant quelques jours avec de l'esprit de vin, dans lequel vous aurez dissout un peu de sucre candi; ensuite enduisezle du Vernis ci-dessus, plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il devienne comme un verre qui l'enveloppe: l'insecte ainsi préparé durera très

long-tenps sans se gâter... į Il y en a qui font un Vernis · très-clair, pour mettre sur les ef

tampes sans les toucher immé-! diatement, mais qui s'étend sur un voile que l'on place devant elles comme un verre, de la manière suivante; on étend une ga-1 ze blanche sur un métier ou chaf- * lis, & on l'enduit des deux côtés avec le Vernis suivant: on prend de la cérébenthine fine que l'on incorpore à froid dans de l'huile d'aspic, les battant continuellement pendant une demie heure, jusqu'à ce qu'ils ayent pris la consistance d'un blanc d'oeuf, on les laisse reposer, & on verse par inclination ce qui surnage, dans un autre vase: on l'étend ensuite avec un gros pinceau sur la gaze d'un côté & d'autre, puis avec un couteau de bois ou d'yvoire sans tranchant, on l'unit également, & on laisle sécher la gaze à l'ombre dans un lieu à l'abri de la pousfière; lorsqu'elle est sèche, on y

& on aura une gaze transparente,

On en fait un autre du même genre & pour le même usage, qui I n'est pas moins beau que le pre

mier, mais qui est très-fragile; il | se fait en cette manière : on prend une once de gomme copal claire, & on la pulvérise subtilement; on la met dans un vaisseau de terre vernissée, & on l'incorpore à feu lent, avec deux onces de té. rébenthine. Lorsque cette composition est devenue bien liquide, on y jette goutte à goutte trois onces d'esprit de térébenthine, & on l'étend sur la gaze échauffée au Soleil ou au feu, elle deviendra comme un crystal ; mais si on la plie, elle rompra.

[ocr errors][merged small]

i

CHAPITRE V.
Du Vernis de couleur d'or.

A Présent que nous avons A proposé plusieurs sortes de Vernis qui sont tous composés avec des gommes dissoutes dans l'esprit de vin, il n'est pas hors de propos d'en ajouter quelques-uns qui font compris dans le même genre, & avec lesquels les corps argenţés deviennent de couleur d'or lorsque l'on lesí en enduit. Cette Torte de Vernis se fait de plusieurs façons, & chacun pourra choisir celle qui lui plaira le plus, leurs couleurs étant peu différentes les unes des autres, comme l'or battu en feuilles, l'or en poudre, tout de couleur un peu différente de l'or de monnoye. Voici donc la manière de faire un Vernis de cette espèce.

On prend un quart de partie - de benjoin, une partie de mastic

&'une demie de fandaracque, chacun réduit en poudre; on met d'abord le mastic diffoudre sur le feu dans l'eau-de-vie, après quoi on mer la sandaracque, & puis le benjoin; lorsque les matières sont réduites en liqueur, on y ajoute un huitième de tére. benthine fine, & de l'aloës succotrin plein la coquille d'ane 'noix; lorsqu'on verra que cette com position aura pris une belle 'couleur, 'on l'ôtera du féu , & on en enduira les ouvrages argentés: d'autres se servene de benjoin, d'aloës en poudre, & d'un peu de saffran, le tout dissout dans l'eau-de-vie , & de ce Vernis, ils donnent aux ouvrages argentés plusieurs couches', claillant bien sécher la première avant que de donner la seconde.

Un ami que j'ai en Allemagne, très-habile Chimiste, m'a donné

« 이전계속 »