페이지 이미지
PDF

encore un plus grand Saint ; (a) que si la priere de St Etienne procura' un St Paul à l'Eglise; tes larmes de Ste Monique lui donna auffi un Augustin ; aussi l'Auteur de fa vie l'appelle-t-il deux fois mere , parce qu'après l'avoir enfancé dans les douteurs, elle le rappella à J. C: par les larmes..

L'Invention des Reliques précieufes de notre illustre Patron ne servira qu'à redou bler notre piété & notre vénération en vers tui, d'autant plus que la lecture des leçons de cer Office apprendra les merveilles qui fe font opérées à fon tombeau sous Cet heureux événement; & ce qui doit nous porter à les honorer, ces merveilles, plus fpécialement, c'est que certe Eglise a le bonheur de posséder le précieux dépôt que les fideles y voyent exposé à leur vénéram tion aux deux Fêtes & à d'autres folem nités. . · En s'unissant aux fencimens des Saints Peres & à la créance de toute l'Eglise , cette Eglise fait encore un Office propre des Saints Anges Gardiens , afin de porter le cour des Fideles à leur rendre toutes for tes d'honneurs & de respects , avec une

(2) Saias Augufio , Serm. His. De Spalter Stephano

parfaite dévotion. Nous apprendrons pas la lecture de cet Office la confiance, que, nous devons avoir en eux; combien nous devons les prier de ne nous point abandonner dans tous les momens de notre vie & sur-tout dans celui où il fandra passer du fems à l'éternité.

Enfin le Clergé de cette Paroisse, qui s'est mis sous la protection du grand Saint Charles Borromée, en met l'Office sous les yeux des Fideles ; car s'il est le guide des Ministres de Jesus-Christ , il ne l'est pas moins de tous les Chrétiens ; parce que chacun eft Pafteur dans fa propre famille , & qu'il peut être l'exemple de tous en particulier : la naissance, sa vie , ses travaux , fa.charité, la mort; tout fut agréable aux yeux de Dieu ; il fut Pasteur par ses ensei gnemens & Pere par la charité. .

Ces Ouvrages qu'il a composés, ces asyles , refuges des pauvres qu'il a fait élever, en serope pour toujours des preuves éclatantes (a.); quoiqu'il ne vêcut que peu d'années, il a fourni une grande carriers par l'éclat & le nombre de ses vertus, La lecture de son Office nous apprendra se qu'il a été, & nous donnera des exem.

bes, Fetus pour

qu'il

Mary Sagel, chap: 4. .

ples å fuivre dans quelqu'écat que nous foyons.

On defir que cette entreprise ferve' à l'édification des Fideles, qu'elle puisse les engager à affifter avec cmpressement aux Saints Offices , & à s'y remplir de l'idée que l'on s'en est formé, elle aura remplie * Je but que l'on se propose , qui eft, quia

près avoir imité les vertus des Saints que mous honorons, de pouvoir un jour parties ciper à leur gloire & à leur félicité,

[ocr errors]
« 이전계속 »