페이지 이미지
PDF
ePub

hinc eas

xux yeux des hommes ipfa, quæ étiam coram le réglement de la vie. hominibus lucet, lauMais comme l'intenzion qui les produit peut

dábilis : conversário. être fort différente,

l'E- Sed magni įnterest quâ vangile marque qu'en- mentis intentione fiato tre les Vierges dont la Ided dicit Chriftus vie paroît réglée, il yen Vírgines, alias fapien. a de folles & de sages. Et ce qui fait cette diffé- tes , ftultas alias. Sed rence des unes aux au

discernir tres, c'eft que les folles quòd ftultæ non sump ne prennent point avec férunt bleum fecum, elles de l'huile , & que fapientes autem acce. leurs vases, c'est à dire, pérunt óleum in valis dans leurs cæurs. Car suis, hoc eft in cordic'est dans le cæur que bus fuis, ubi freipfa parle bien souverain & in- ticipátio intimi ac suvisible se communique à nous. Ceux donc qui perni boni. Cujus boparticipent déja à ce ni aliquantùm particibien ineffable, & en páti & pleniùs perfecqui le défir d'y partici- tiùfque participandi per d'une maniere encore plus pleine & plus intentione, qui bene

: parfaite est le principe operárur, & laudabide tout ce qu'ils font liter étiam in consd'oeuvres de justice, & pectu hóminun conde tout ce qui paroît aux versátur , habet óleum yeux des hommes déréglés dans la conduite de fecum , quo bona ópeleur vie ; ceux-là, dis- ra ejus, étiam in consje , portent dans leurs peu hóminum fucéngases cette buile qui tia, non extinguuntur; entretient leurs lampes, c'est-à-dire , ce qui fert quia non in eo cáritas

Ly

ricórdiam faciendam; tre fuperflu; or celor ut omninò crebrefca- perflu eft très-étendu i mus in.erogando quod. Seul nécessaire ; autre

nous nous bornons au ampliùs habémus.

ment si nous écoutons Multa autem supérflua la vanité, rien ne nous habémus , fi non nifi fuffira. Mes freres, ne necessária teneamus :

cherchez

que ce qui nam fi inánia quæra- Dieu , & non pas ce

suffit à l'ouvrage de mus, nihil fúfficit. Fra

que demande la eupitres, quærite quod súf- dité; or la cupidité n'ek ficit operi Dei, non pas l'ouvrage de Dieu. quod fufficit cupiditáti. vestræ. Cupiditas non

,

R. Operata est con

B. Elle a travaillé

avec des mains intelli, filio manuum suarum;.

gentes :

elle a été comfacta est quafi navis me le vaiffeau d'un marinftitoris de longe por chand: qui apporte le cans panem. Et de pain de loin. Elle s'eff noce furrexit , accin- levée de nuit, a ceint

ses reins de force, & a xit fortitudine lum

affermi son bras. Sa bos suos , & roboravit Lampe ne s'éteindra brachium fuum: non point pendant la nuit. extinguetur in nocte * Elle a ouvert sa main lucerna ejus: * manum du les bras vers le pau

à l'indigent, elle a étenfuam aperuit inopi, vre. . Que fes autres & palmas suas

ex- foient manifeftées, partendit ad pauperem. ce qu'elles sont faites

1

[ocr errors]

quæ veram fidem

en Dieu. * Elle a ou- XX. Manifestentur opevert.

ra ejus , quia in Dea funt facta. * Manum,

Prov. 31. Joan. 3.

I X. LEÇON. Epitre 140, n. 80 Epift. 140. n. 80. & 8i.

& 81. L

& 'Epoux vint

Enit (ponfus , & celles qui étoient

introierunt cum préparées entrerentavec lui an feftin des neces; eo ad nuptias , quæ c'eft-à-dire , celles qui, parátæ erant; hoc eft par la foi fincere & la

vepiéré. véritable qu'elles portoient dans le cæuri de gertábant , quâ

ramque pietátem cormises dans la société des possent contemperári Saints, c'est-à-dire, de número focietarique ceux qui trouvent leur Sanctórum, non in se gloire en Dieu

& non ipsis , sed in Dómino d'être introduites avec gloriántium ; ut intraeux dans ce que l'Evan- rent 'cum eis in illud gile appelle la joie du gaudium , ubierit perŠeigneur , où nous pof- fecta participátio inféderons parfaitement ce bien immuable, dont commutabilis boni nous avons dès à présent cujus modò velut par la foi, comme les arrha quædam per fiprémices & les arrhes ; dem tenétur , ut feafin que cette grace cundùm hanc grátiam nous fasse vivre de cette véritable vie qui est vivamus , in quantùm celle dont nous vivons.g

Deo , non nobis vi-,

vous

avez

vimus. Veniunt & ré- non plus pour noase liquæ virgines , di- même, mais pour Dieu.

Les autres Vierges arcentes : Dómine, Do

riverent disant: Seimine , aperi nobis.

gneur ,

ouvrez - nouse Rectè illis respondé- Et c'est avec grande raitur, Nélcio vos. Ille son que le Seigneur leur quippe hoc dicit répond, je ne vous con

nois pas. Ce n'est pas quem non later áli

qu'il puisserienignorer; quid. Sed Nélcio vos, mais c'est comme s'il nihil aliud eft quàm, leur disoit : vous ne Nescitis me , quando m'avez point connu de vobis potiùs eli

puisque

mieux aimé établir vogitis confidere, quàm tre confiance en vousde me. Cùm enim même qu'en moi. Car dícitur quod nos co• quand l'Ecriture dit que gnoscit Deus, cogni

Dieu nous connoît, elle

ne veut dire autre chose, tiónem fuî nobis præf- finon qu'il nous donne tat; ut per hoc intelli- la connoiffance de luigámus , ne hoc qui- même:& cela pour nous dem nobis effe tri- faire comprendre que fi buendum , quòd nos connoissance de Dieu

nous avons quelque fcimus Deum , fed

ce n'est pas à nous-mê eam quoque fciéntiam mêmes, mais à la miillius mifericordiæ tri- féricorde que nous debuamus.

vons l'attribuer. Si cette Fire se célébré le Dimanche, la neuvième Leçon fera de l'Homélie comme à l'o&ave de Saint Etienne , pag. zor. R. Efurientes & ft

Ils souffroient la tientes clamavérunt ad faim & la soif : ils criè

rent au Seigneur , qui Dominum, & de neles tira par la puissance cellitatibus eorum lides nécessités pressantes beravit eos : vincula où ils se trouvoient : il rompit leurs liens ; il filiorum hominum difles retira de la voie de rupit ; suscepit eos de leur iniquité , & les dé- via iniquitatis eorum, livra de la mort. * Lonez le Seigneur parce qu'il

& eripuit eos de ineft bon, t Parce que fa teritionibus eorum. miséricorde est éternel- Confitemini illi,

quole. V. Je rends graces niam bonus, 7 Quoà mon Dieu, & je, ne niam in seculum misefais jamais de priéres ricordia ejus. x. Graque je ne prie pour vous ; ressentant une tias

ago grande joie. * Louez le semper in cun&tis oraSeigneur , parce qu'il tionibus meis

pro est bon. | Parce que

fa

omnibus vobis cum miséricorde est éterdelle. Gleire. + Parce gaudio. deprecatioque.

nem faciens. ** Confitemini. Gloria. [Quoniam. Pfal. 106. Phil.

Deo meo

Te Deum , pag. 23• *. Quel est le Dieu 8. Sacerd. Quis aulli grand que notre Deus magnus ,

ficut Dieu ?

Deus nofter.

B. Tu es Deus R. Vous êtes le Dieu qui opérez des mer- qui facis mirabilia. yeilles,

PL: 76.

« 이전계속 »