페이지 이미지
PDF
ePub

II mourut ainsi le vinet-unieme de Janvier n06. & le A „ liège de Poitiers vaqua quinze mois.

Le mercredi des quatre temps de l'avcnt quinzié- ^,LIV*

J 1 r>\ \r í Nouveaux

me de Deeembre , le pape Clément V. etant encore cardinaux, à Lion fit dix nouveaux cardinaux, savoir Pierre de MJ« la Chapelle évêque de Toulouse, qui étoit noble & né 616' à la Chapelle de Taillefer dans la Marche. Il fut premièrement prévôt d'Eymoutiers au diocèse de Limoges & professeur de droit civil en l'université d'Or- SuP- * 5* leans, où l'on croit que le pape Clément avoit été son disciple. Pierre de la Chapelle fut ensuite Chanoine de l'église de Paris & un de ceux qui tinrent le parlement à Toulouse au mois de Janvier 1188. & à Paris •en 1190. En 1191. il fut fait évêque de Carcassone & au comencement d'Octobre 1198. transféré à Toulouse par le pape Boniface VIII. enfin Clément V. le fit cardinal prêtre quoi qu'absent : ce qu'aïant apris il se rendit à Lion & y arriva le pénultième de Janvier 1306. Le septième de Décembre suivant l'évêché de la cité papale c'est-à-dire Palestrine étant vacant par ledecés du cardinal Thierry, Pierre de la Chapelle en fut pourvu & depuis ce temps on le nomma le cardinal de Palestrine.

Le second cardinal de cette promotion fut Beren- f,siu . ger de Fredole évêque de Beziers. II naquit prés de Montpellier au château de Verune apartenant à fa famille, & fut chanoine de Beziers étant encore fort jeune, puis souchantre, puis abbé de saint Aphrodise dans la même ville. Il fut auíïì archidiacre de Narbone & chanoine de saint Sauveur d'Aix : enfin évêque de Beziers en irp8. & il l'étoit déja quand Boniface VIII. l'emploïa à la compilation du Sexte des

TJJ" Décrétâtes Clément V. le fit cardinal prêtre du titré • sùp^ul'. ^e í~amt Nerée & saint Achille. II fut ensuite évêque vtxxix.Ti.6i. de Tusculum , mais on le nomma toûjours le cardinal de Beziers.'

f" 6X' Le troisième fut Arnaud de Chanteloup parent du pape & alors élu à fa place archevêque de Bordeaux. II avoit été prieur de la Reole en Gascogne & doïen de saint Paul de Londres: il fut cardinal prêtre du titre de S. Marcel ; & on élût pour lui succéder au siège de Bordeaux son neveu nommé Arnaud de Chanteloup comme lui.

f. ffjí. Le quatrième cardinal fut Nicolas de Freauville

nom de la famille noble dont il étoit issu & dont la terre est en Normandie entre Diépe & Neuchastel. Il étoit cousin d'Enguerand de Maiïgny alors trespuissant à la cour de France. Nicolas de Freauville entra premièrement dans Tordre des frères Prêcheurs au convent de Rouen , enseigna la théologie à Paris avec grande réputation, exerça diverses charges dans son ordre, & devint confesseur du roi Philipe le Bel. II fut cardinal prêtre du titre de saint Eusebe & ce fut le premier des officiers de la cour de France honoré de cette dignité.

g. 58Z. Le cinquième fut Thomas de Jorz Anglois du mê

me ordre des frères Prêcheurs, provincial d'Angleterre & confesseur du roi Edouard. Il fut cardinal prêtre du titre de sainte Sabine à la place de Gautier de Vinterborn religieux du même ordre, mort le yingt-quatriéme de Septembre de la même année 1305. Ce cardinal a laissé plusieurs écrits, dont quelCave. Ap. ques-uns ont été attribués à S. Thomas d'Aquin à

f en .]>.&, çayÇç ^ ja çonformjté du nqm<

Le sixième fut Etiene de Suisi prés de Laon, qui fut AN. 130s. premièrement archidiacre de Bruges dans l'église de Bal. p. 6y8. Tournai, puis chancelier ou plutôt garde séel du roi de France. En 1300. il fut élu évêque de Tournai en concurrence avec Geofroi de Fontaines chanoine de Paris : mais ni l'un ni l'autre n'eût ce siège : ce fut Gui d'Auvergne frère de Guillaume évêque de Liège qui fut évêque de Tournai. Etiene fut cardinal prêtre du titre de S: Cyriaque.

Le septième fut Guillaume d'Arrufat ou de RufTat: f - *4®< il avoit été premièrement chanoine de Lion, ensuite le pape Clément son allié le fit son référendaire, puis cardinal diacre du titre de S. Cofme , & incontinent aprés cardinal prêtre du titre de sainte Potentiene. Dés le temps que le pape étoit évêque de Comminge ce prélat étoit attache à lui, & continua pendant que le pape fut archevêque de Bordeaux. Guillaume d'Arrufat eût un neveu nommé Robert, qui fut premièrement archevêque de Salerne , puis d'Aix en Provence.

Le huitième cardinal fut Arnaud de Pelegrue, p. ÇiitK ainsi nommé d'un château en Perigord , mais fa famille étoit établie au diocèse de Bazas. Il fut archidiacre de Chartres & le pape dont il étoit parent Je fit cardinal diacre du titre de sainte Marie au portique.

Le neuvième fut Raimond de Got neveu du pape p. g/fr fils de son frère Arnaud Garsia vicomte de Loumagne & de Miramonde de Mauleon fa femme. Raimond accompagna au voiage de Lion le pape son oncle , qui le fit cardinal diacre de sainte Marie la neuve.

[ocr errors]

Lc dixième suc Arnaud Bearnois, premièrement moine Bénédictin à S. Severe au diocèse d'Aire, puis abbé de sainte Croix de Bordeaux. Clément V. étant devenu pape le mit au nombre de ses chapelains, puis le fit viceenancelier de l'église Romaine & enfin cardinal prêtre du titre de sainte Priscjue : mais on le nomma le cardinal de sainte Croix à cause de son abbaïe ; & voilà les dix cardinaux de la promotion du quinzième de Décembre 130$. neuf François &: un Anglois.

[merged small][graphic]

io5

L I V R E X CI.

L'Eglise de Langrcs aïant vaqué dés le cinquième An. 130Í. de Septembre ^oj.par le decés de l'évêque Jean 1. de Rochefort : le pape Clément s'en réserva la provi- d&!la^n* fion, & ensuite y transfera Bertrand de Got son on- Fi cc 1CS CI"

[ocr errors]

cle paternel évêque d'Agen : comme on voit par la B*l*x» to. 2: lettre de recomandation qu'il écrivit en fa faveur au roi Philipe le Bel dattée de Lion le vingt-deuxième G*iuchr.t.%k de Janvier 1306. Il donna l'évêché d'Agen à Bernard f' 7**í7« de Fargis son neveu archidiacre de Beauvais,aprés lui avoir donné dispense d âge pour être promu à l'é- P' 'í* piscopat & aux dignités supérieures, quoiqu'il n'eût pas encore vingt-cinq ans. La dispense est du vingtneuvième de Janvier & Bernard étoit pourvíì de l'évêchc d'Agen avant le vingt-cinquiéme de Février. Mais l'archevêché de Rouen aïant vaqué le sixième p. 15*. d'Avril la même année 1306. par le decés de Guillaume de Flavacourt,le pape s'en réserva la diíposi- Tomtrkìu tion, & y transfera le nouvel évêque d'Agen Bernard /M?0* de Fargis par bulle du quatrième de Juin : puis il re- bai-p-7** mit à Agen son onde Bertrand de Got, qu'il venoit de faire évêque de Langres ; & mit à Langres Guillaume abbé de Moissac, qu'il fit sacrer à sa cour par lc cardinal Léonard évêque d'Aìbane & écrivit au roi en sa faveur le quinzième de Novembre de la même année 13 06.

Pierre de Cros évêque de Clermom étant mort, p. yl. le chapitre élût d'abord pour lui succéder Bernard de Ganniacdel'ordredes frères Prêcheurs & d'une autre V. Tome XIX. O

« 이전계속 »