페이지 이미지
PDF
ePub
[graphic]

pieuses qui leur doivent fournir tous leurs besoins. Ils ne Orme M peuvent pas même distribuer aux pauvres ce qui reste de Vra"»*", leur table, ils le doivent rendre aux Religieuses qui en font elles-mêmes la distribution. Ils doivent réciter 1-Office Canonial à voix basse dan» leur Chapelle. Ils font exemtés des quinze Pfeaumes, des Vêpres Sc Laudes de tous les SS. des Pfeaumes qu'on dit étant prosternés aussi bien que des suffrages & comrnemoraifons, à raison de leursoecupationspourle service des Religieuses. Us doivent néanmoinsdire en Carême tous les jours les sept Pfeaumes avec les

Îetites Litanies,excepté les Dimanches 6c les Fêtes de douze .eçons, & tous les jours auslì l'Office de la Vierge & celui des Morts,exceptéles jours spécifiés dans leBref de l'Ordre. Le silence leur est recommandé au Cloître,au Dortoir & au: Réfectoire, & depuis le commencement de Complies jusqu'à* k fin de Prime dans toute la maison. Us reçoivent la Discipline des mains du Confesseur aux jours qu'on la donne auxSœurs. I ls font obligés aux mêmes jeûnes & aux mêmes abstinences que les Religieufesjmais lorsqu'ils font envoïés par la Prieure hors du Monastère , ils peuvent manger de la viande aux jours défendus-par la Règle & même fouper,s'il s'est pas jeûne d'Eglise. Leur habillement consiste en une tunique ou robe noire , une chape j & par dessus un chaperon ou grand capuceauquel font attachées deux pieces de drap l'une par devant , l'autre par derrière: ces pieces de drap, qu'ils nomment des Roberts font de la longueur & de la largeur d'une palme, avec des ceintures de laine pour serrer leur robe. Quand ils servent la Messe en tout tems ils portentdes surplis: depuis Pâques jusqu'au premier Novembre aux jours des Dimanches & des Fêtes ils ont aussi des furplis pendant la grande Messe , & depuis le premier Novembre jusqu'à Pâques leurs chapes. Les Frères Convers sont .habillés de gris avec un chaperon & des Roberts : comme Vous le voïez à la première figure,à í'exception que la tétiere ae paroît pas comme aú chaperon des Prêtres, parce qu'elle est coufuë à leurs habits , fur lesquels il y a à la poitrine ces lettres M.& I.L'on a conservé dans cet Ordre l'ancien usage de dire Ténèbres à minuit.

Le Pere Bonanni dans son Catalogtte des Ordres Reli* gieux>oiiilaété fi^exact à représenter lès habillemens R'elk

Q y

[graphic]

Ordrk De gieux tels que Schoonebeckles avoit donnés en i688.ahéanFonte- moins abandonné cet Auteur à l'égard des Religieux de Vkaud, f ontevraud , pour suivre le Pere Beurier Celestin, qui leur donne un scapulaire par dessus le capuchon j mais en cet endroit le Pere Bonanni auroit mieux fait de suivre Schoonebeck , qui a représenté l'habillement de ces Religieux tel qu'il doit être > ce qu'il n'a pas fait à l'égard de celui des Religieuses que le Pere Bonanni a néanmoins fait copier fur les figures qu'en avoit données Schoonebeck. Nous ferons remarquer à ce sujet que le Pere Bonanni parlant de la son-, dation de cet Ordre,l'attribuë vers l'an i no. à un nommé Evraud , qui ( à ce qu'il dit ) écoit un fameux Chef de voleurs , qui fut converti par Robert Bleíius , natif de Paris» & Moine Benediclin , que quelques-uns nomment Arbrisfclle &i d'autres Arbrucelle. C'est ainsi que le Pere Bonanni parloit en 1706. lorsqu'il donna la première partie de son Catalogue, qui traite seulement des Religieux. Mais il a parlé d'une autre manière dans la seconde partie, qui parut en 1707. & qui contient les Religieuses 5 car il dit, que l'Ordre de Fontevraud fut fonde vers l'an 1088. par un nommé Robert C hef de voleurs,qui fut converti par un célèbre Religieux Benediclin nommé Arbrijfclle. Je ne sçai qui peut avoir fait tomber le Pere Bonanni dans cette erreur, puisque Baronius, du Saussay & Gonon, qu'il cite, ont parlé autrement du Fondateur de cet Ordre, qu'ils reconnoissent pour Robert d'Arbrisselle,

Michaei Cosnier , Fontis-Ebraldi Exord. & Vit.B. Roberts. La Chronique de Fontevraud par Baudri Evêque de Dol\ & André Moine de cet Ordre. Pavillon , Vie du B. Robert d'Arbrijfd. "Jlandus 23. Februarii Atf. SS. Honoré Niquet Jésuite , Hifi. de r Ordre de Fontevraud. Facîum four les Reli' frieux de Fontevraud touchant les dijferens de cet Ordre. Joana. a Manu-Firma,C/;^f us nafeentis Qrdinis Fontis-Ebraldi.Difsertation fur la Lettre de Geoffroi de Vendôme far un Anonime de l'Ordre de Fontevraud. Baillet, Vies des SS. 13. Février', & les Constitutions de cet Ordre imprimées à Paris en 1

[graphic]
[graphic]
« 이전계속 »