페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

CHAPITRE II, Du mouvement en général du Vaisseau,

Des définitions de la Manæuvre. De la måniere de connoître l'angle de la

Ligne du Vent & de la route. 14. PRincipe fondamental pour toutes les

? Matures quelconques ; de ce qu'on entend par la Ligne de la force mouvante ,

.. 10. 15. Le sillage du Vaisseau augmente selon ..l'angle du Vent sur les Voiles. Ce que c'est

que la Ligne moženne de la force mouvante,

11. 36. Ce que c'est que l'angle de la Dérive, 13. 17. Comment on pourroit connoître cet an

gle, & quelle est la voïe & la plus sûre . de la plus aisée, ' : ibid, 18. Ce qu'on entend par Vent de Quartier,

Vent Largue , Vent de Bouline, Vent

Arriere, 19. Le Vent-Arriere n'est pas le plus avantageux, ;

ibid. 20. Comment un Vaiseau tient également

de Vent ; perd au Vent, gagne au Vent,150 21. Deux Vaisseaux sont également au

мііі)

14.

Vent, s'ils sont sur une même ligne. Un
Vaiseau est sous le Vent d'un autre , s'il a

te Vent contraire pour venir à lui, ibid. 22, Parmi les différentes situations, qu'on peut donner aux Voites, il en est toujours

une , qui est la plus avantageuse, ibid, 23, Description d'une Machine , pour cone

noître l'angle de la ligne du Vent & de

la route a 24. Usage de cette Machine ,

CHAPITRE III, Recherche de la situation la plus avan

geuse de la Voile; comment on peut • la déterminer , & de quelle façon on

doit orienter les Voiles , fuivant les - angles les plus avantageux. : 25. JL eji deux inconvéniens à lever,

2 quand on veut déterminer la situation la plus avantageufe de la Voile , 23. 36. Ce qu'il est nécessaire de connaître pour trouver cotte situation :

24 97. Sentiment -dessus du Chevalier Re- nau, 28. Erreur du Chevalier Renau relevée par MHuguens: Sentiment de ce dernier, iba

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

129, Erreur de M. Huguens relevée par

M. Bernoulli : Şentiment de M. Ber- noulli, . .

ibid. 30. Autre erreur de M. Huguens reconnue par M. Bernoulli,

.. 26. 31. Resultat imprévű de ces différens fenstimens', *

ibida 32. Quelle est la résistance , quiéprouve , en

fendant l'eau , un parallélograme rectangles.

. 28, 33. Examen du parti , qu'on doit prendre ,

pour déterminer la situation la plus ayanis rageuse de la Voile, .. . 29, 34. De quelle façon on trouve le plus grand

effort de la Ligne de la force mouvante

fur te Vaisseau, 35. Méthode de M. Pitot, pour connoître ce plus grand effort,

ibid. 36. Sur cette méthode ; M. Pitot a calculé

ụne Table des Situations les plus avantan geufes de la Voile,

32 37. Réduction de cette Table, 38. Ordre qu'on a suivi en rapportant cette

Table réduite, 39. Pourquoi cette Table n'a pas été poussée . plus toin,

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

334

1

ibid. 40. Usage de cette Table, in 35. 41. Difficulté de M. Pitot, pour orienter

24.

les Voiles , suivant les angles les plus avantageux ,

- 36. 42. Maniere aisée de lever cette difficul,

.37. 43. Pour soumettre tous les mouvemens du

Vaisseau à des loix, il faut avoir recours aux proprietés du Gouvernail, 40,

CHAPITRE IV, Du Gouvernail; quels sont les Agens de

sa force, & quelle est la situation la

plus avantageuse. 44. Ombien sont surprenans les effets du Gouvernail ,

41. 45. Ileft nécessaire de considérer deux forces,

pour connoître ces effets , :... 42. 46. Il semble que Mrs Huguens, le Che

valier Renau, Bernoulli, n'ont pas bien réfléchi , quand ils n'ont fait attention, qu'à une seule force,

434 47. Rien n'est plus aisé à découvrir , que la

force de Thomme dans l'action du Gouvernail, i

ibid. 48. Examen de cette verité, 49. C'est à tort, que M's Huguens , le

44.

[ocr errors]

tion,

Chevalier Renau, Bernoulli, ont néglila force de l'homme,

ibid, so. Il y a lieu de croire que M's Huguens,

&c. ont compris cette force, dans la force absolue de l'eau contre le Gouvernail : mais ils auroient en faire mention, 45, $1. Dans la recherche de la situation la

plus avantageuse du Gouvernail, on ne. · doit faire attention qu'au finus de l'angle.

d'incidence de l'eau contre le. Gouvernail,

40. 52. Comment on doit connoître cette situa

47. 53. L'angle du Gouvernail & de la Guille,

eft toujours égal à l'angle d'incidence de

Beau contre le Gouvernail', 48, 54. Calcul pour connoître la situation la

plus avantageuse du Gouvernail, 49. 55. Il est , pour cela , un autre calcul, qui, fans être plus certain , eft plus satisfaia Sant ,

5o. $6. De quelle façon, on doit regler le Timon

du Gouvernail, pour qu'on ait l'angle du,

Gouvernail le plus avantageux, Si. 57, Le Chevalier Renau est le premier,

qui a trouvé cet angle, ibid. 58. On a regardé , avec Mrs Huguens ,

le Chevalier Renau, Bernoulli, Pitot,

[ocr errors][ocr errors]
« 이전계속 »