Histoire de l'Opéra Bouffon: contenant les jugemens de toutes les piéces qui ont paru depuis sa naissance jusqu'à ce jour. Pour servir à l'historie des théâtres de Paris, 1권

앞표지
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

217 페이지 - Est venu malgré moi : Je ne savais pas même Son nom jusqu'à ce jour. Hélas !dès que l'on aime, On a donc de l'amour? Ta voix seule me touche Par un...
221 페이지 - C'était par amitié plutôt que par devoir. Je ne veux pas m'en prévaloir : Mais à votre bonté si j'ai droit de prétendre, Qu'Aimette seule en soit l'objet, Et j'en sentirai mieux le prix de ce bienfait.
212 페이지 - Et ne s'entr'ouvre Que pour Lubin. Sa bouche appelle le baifer, Son regard dit qu'on peut ofer; Mais tout autre oferoit en vain...
254 페이지 - Je ne sais à quoi me résoudre. . . Je ne sais où porter mes pas... Ce malheur est un coup de foudre Pour moi pire que le trépas. Partout où je...
133 페이지 - Finec aille loger au donjon : à quoi Madame Thomas répond, qu'étant fi haut, & dans Un corps de logis féparé , elle ne pourra pas s'en faire entendre quand elle en aura befoin. La conteftation finit.
57 페이지 - Chanteur qui potir mieux nous féduire.Voulez être à la fois agréable & touchant ,, Que l'haleine du doux zéphire , Qui , de fa Flore , à l'oreille foupire > Soit l'image de votre chant.
49 페이지 - Par l'heureux preftige d'un fard » Qui des ans applanit les traces. Des couleurs du plaifir on ranime...
212 페이지 - C'eft l'aurore d'un beau matin» Qui ne veut naître Et ne paroître Que pour Lubin. Son...
133 페이지 - U jeune Florette de déguifer fonfexe, & de pafler pour un jeune garçon ; elle y confent. Colin eft fort intimidé de l'amour que fon pere a pour elle ; mais elle le raflure. Habillée en homme, le Concierge la préfente à Madame Thomas, qui en devient amoureufe, & comme il n'ya point de chambre vuide dans le Château, elle propofe de faire coucher cette Florette , qui a pris le nom de Finet, dans la chambre de Colin. Cette...
219 페이지 - Sauf votre bon plaifir. J'avois perdu ma mère, Je me fens attendrir : Lubin perdit fon père ,. Je l'entendois gémir ; Nous voilà fans famille, Hélas , que devenir ? Moi...

도서 문헌정보