페이지 이미지
PDF
ePub

ANGELIQUE.
Si vous vous en contentez , & moi
aussi ; & s'il n'est pas malhonnête d'a-
vouer aux gens qu'on ne les aime point,
je ne serai plus embarrassée.

M. D A MI S.
Et vous me l'avoueriez !

ANGELIQUE.
Tant qu'il vous plaira.

M. D AM I S.
C'est une répétition dont je ne suis
point curieux ; & ce n'étoit pas là ce
que votre Mere m'avoit fait entendre.

ANGELIQUE. Oh! vous pouvez vous en fier à moi, je sçais mieux cela que ma Mere , elle a pu se tromper ; mais , pour

, pour moi , je vous dis la vérité.

M. DA MI S.
Qui est que vous ne m'aimez point ?

AN GELIQUE.
Oh ! du tout ; je ne sçaurois ; & ce
n'est pas par malice, c'est naturelle-
ment: & vous , qui êtes , à ce qu'on dir,
un {i honnête homme, si en faveur de
ma sincérité, vous vouliez ne me plus.
aimer & me laisser là ; car ausli-bien je
ne suis pas fi belle que vous le croyez ;
tenez,

vous en trouverez cent qui vaudront mieux que moi.

[ocr errors]

M DAMIS, les premiers mots à part.

Voyons si elle aime ailleurs. Mon intention assurément n'est pas qu'on vous contraigne.

ANGELIQU E. · Ce que vous dites-là est bien raisonnable , & je ferai grand cas de vous , si vous continuez.

M. DA MI S. Je suis même fâché de ne l'avoir pas fçu plutôt.

ANGELIQUE.
Hélas ! si vous me l'ayiez demandé,
je vous l'aurois dit..

M. DA MI S.
Et il faut y mettre ordre.

ANGELIQUE.
Que vous êtes bon & obligeant ! N'al-
lez pourtant pas dire à ma Mere que
je vous ai confié que je ne vous aime
point , parce qu'elle fe mettroit en co-
lere contre moi : mais faites mieux ; di-
tes - lui seulement que vous ne me trou-
vez pas assez d'esprit pour vous, que
je n'ai pas tant de mérite que vous l'a-
viez cru , comme c'est la vérité ; enfin,
que vous avez encore besoin de vous
consulter : ma Mere, qui est fort fiere,

1

Moi! non,

/

ne manquera pas de se choquer : elle
rompra tout , notre mariage ne se fera
point , & je vous aurai , je vous jure ,
une obligation infinie.

M. DA MI S.
Non , Angelique , non , vous êtes
trop aimable; elle se douteroit que c'est
vous qui ne me voulez pas, & tous ces
prétextes-là ne valent rien ; il n'y en a
qu'un bon ; aimez-vous ailleurs ?

ANGELIO U E.
n'allez

pas

le croire. M. D A M I S. Sur ce pied-là, je n'ai point d'excuse : j'ai promis de vous épouser , & il faut que je tienne parole, au lieu

que
aimiez quelqu'un , je ne lui dirois pas
que vous me l'avez avoué, mais seule-
ment que je m'en doute.

ANGELIQ U E.
Eh bien ! doutzz - vous-en donc.

M. DA MI S.
Mais il n'est pas poffible que je m'en
doute , fi cela n'est pas vrai , autrement
ce seroit être de mauvaise foi ; & mal-
gré toute l'envie que j'ai de vous obliger,
je ne sçaurois dire une imposture.

ANGELIO U E.
Allez, allez, n'ayez point de ferupule,

si yous

[ocr errors][ocr errors]

vous parlerez en homme d'honneur.

M. DA MI S.
Vous aimez donc ?

ANGELIQUE.
Mais ne me trahissez-vous point
Monsieur Damis ?

M. DAMIS. Je n'ai que vos véritables intérêts en vue.

ANGELIQUE. Quel bon caractere! Oh! que je vous aimerois, fi vous n'aviez que vingt ans !

M. DA MI S.
Eh bien !

ANGELIQUE. Vraiment oui, il y a quelqu'un qui me plaît. .

FRONTI N arrive. Monsieur , je viens de la part de Madame , vous dire qu'on vous attend avec Mademoiselle.

M. DA MI S. Nous y alfons : & (è Angelique ) où avez-vous connu celui qui vous plaît ?

ANGELIQUE. Ah! ne m'en demandez pas davantage; puisque vous ne voulez que vous douter que j'aime, en voilà plus qu'il n'en faut. pour votre probité, & je vais vous annoncer là-haut.

[ocr errors]
[ocr errors]

S CE N E XIII. M. DAMIS, FRONTIN M. DAMIS, les premiers mots à part.

Eci me chagrine ; mais je l'aime

trop pour la céder à personne. ( haut.) Frontin , Frontin, approche , je voudrois te dire un mot.

F R O N T I N. Volontiers , Monsieur ; mais on est impatient de vous voir.

M. DAMI S. Je ne tarderai qu'un moment , viens, j'ai remarqué que tu es un garçon d'elprit.

FRONT IN. Eh ! j'ai des jours où je n'en manqne pas.

M, DAMIS Veux-tu me rendre un service dont je te promets que personne ne sera jamais instruit ?

FRONT I N. Vous marchandez ma fidélité ; mais je suis dans mon jour d'esprit, il n'y a rien à faire, je sens combien il faut être discret,

TA

« 이전계속 »