페이지 이미지
PDF
ePub

OU

LES ANCIENS QUATRAINS

DES SIE U RS

DE PIBRAC;

DU FAUR.
ET MATTHIEU;
Sur la vie', sur la mort , & sur la cadu-

cité des choses humaines.
NOUVELLE EDITION.
Augmentée de Remarques Critiques , Morales

& Historiques sur chacun de ces Quatrains,
Par l'Auteur des Remarques sur M. le DNG

de la Roch EjF O U CA ULT.

2

A PARIS;
Chez JACQUES-FRANÇOIS QUILLAU,

Fils, Libraire, rue S.Jacques, vis-à-vis celle
des Mathurins, aux Armes de l'Université,

M. DCC. XLVI.
Avec Approbation, Privilege du Rov

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small]

CES

YEst assez la coutume quand

on met au jour l'Ouvrage d'un Auteur, de donner une idée de l’Auteur & de l'Ouvrage. Mais ici ne feroit-ce point faire une dépense inutile? L'Ouvrage que je donne au Public lui est connu depuis un siécle & demi. On sçait quelles sont les matiéres qui le compofent. Les neveux, les arriéres-neveux en ont été instruits par leurs

ayeux. Nos vieillards mêmes en ont encore une mémoire récente. En un mot, nommer seulement les Quatrains des Sieurs de Pibrac, du Faur & Matthieu, c'est en annoncer le mérite ; c'est en faire l'éloge. Il est vrai : mais quelque favosoit l'idée

que de ces grands Hommes, je croi

rable que

l'on a

que

c'est ici le lieu de la déveloper encore plus. C'est même un tribut qu'on leur doit, & que, contre la coutume, tous les Editeurs de leurs Ouvrages ont oublié de leur payer. Je vois dans tous les jugemens portés sur les Sçavans, leurs noms, leurs titres & leur sçavoir rapportés avec éloge, & je n'en vois nulle mention à la tête de leurs Ouvrages. Essayons donc, non pas de relever leur célébrité, mais de la placer. Leur mérite est peint dans leurs cuvres , joignons - y un abrégé de leur Hiltoire,

GUY DU FAUR, Seigneur ĐE P 1.B'R AC, étoit de Touloufe, & d'une Famille depuis plus de 200 ans alliée aux meilleures Maisons du Languedoc & de Guyenne. Il étoit le quarriéme de cinq freres, tous Personnages de réparation. Le premier für: Pierre duFaurEvêque deLavaur.

Łe second, Louis Conseiller aa Parlement de Paris, Juge-Mage de Toulouse, & Chancelier de Navarre sous Henry IV. Le troisiéme, Arnaud Gouverneur de Montpellier , & le cinquiéme; Charles Président au Parlement de Languedoc.

Guy du Faur, le quatrieme de cette branche illustre, fur le Seigneur de Pibrac. JacquesAuguste de Thou qui le connut particulierement, dit que c'étoit un homme bien fait, de bonne mine; qu'il étoit iHuftre

par

la beauté & la politesse de son efprit; qu'il avoit une probité incorruptible, un amour fincere pour le bien public, une ames généreuse , & née pour des chofes. Il étudia à Paris voyagea en Italie, & s'acquit à fon retour tant de réputation au Parlement de Toulouse , qu'après: y avoir eu une Charge de

les gran

« 이전계속 »