페이지 이미지
PDF
[ocr errors]

QU'EsT-cE qu'Amour ?C'est un enfant mon maître : Il l'est aussi du berger et du roi. Il est fait comme vous, il pense comme moi ; Mais il est plus hardi peut-être. - BERNIs. 3c0c6: A mille soins jaloux Tircis abandonné: Rends-moi, disait-il à Lisette, Le ruban que je t'ai donné ; Rends-moi mon chien et ma houlette. La bergère pour l'appaiser : Tu m'as aussi donné, dit-elle d'un air tendre, Sur ce gazon plus d'un baiser: Viens, berger; je te vais tout rendre.

[ocr errors][merged small]

LA maîtresse du cabaret
Se dessine sans qu'on la peigne :
Le dieu d'Amour est son portrait, .
La jeune Hébé lui sert d'enseigne ;
Bacchus, assis sur son fonneau,
La prend pour la fille de l'onde :
Même en ne versant que de l'eau
Elle a l'art d'enivrer son monde.

- BERNIs.

VERS

gravés sur le collier d'une petite chienne.

FIDELLE à ma maîtresse, attachée à ses pas,
Sensible aux soins qu'elle me donne,

Prêt à mordre tous ceux qui ne l'aimeraient pas,
Je n'ai pu mordre encor personne.

[ocr errors]

donné au prince Henri, pendant ropéra , par un enfant à qui ce prince venait de demander s'il était né d'un œuf,

comme Castor et Pollux.

MA naissance n'a rien de neuf ;
J'ai suivi la commune règle :
Je me croirais sorti d'un œuf,
Si comme vous j'étais un aigle.
BoUFLERs.

[ocr errors]

QUAND ma main dessinait ces traits,
Cher amant, c'était pour te plaire :
Puisses-tu n'oublier jamais
Tout ce que l'amour m'a fait faire !
Mlle ***.

RÉPONSE D'UN ABBÉ,
à qui l'on demandait ce que c'est qu'une femme.

PEUT-oN me demander ce que c'est qu'une femme »
A moi dont le destin est d'ignorer l'amour !
D'un aveugle affligé vous déchireriez l'ame
Si vous lui demandiez ce que c'est qu'un beau jour.

[ocr errors]

QUAND l'amoureux Daphnis à vos yeux se présente,
D'une soudaine horreur vos sens sont agités ;
Confuse, interdite et tremblante ,
Vous craignez ses regards, et vous les évitez.
Au sort de cet amant combien je porte envie !
Puisque vous le fuyez, ses feux ont du retour ;
Ne vous y trompez pas, Sylvie,
La peur d'aimer est de l'amour.
PANARD.
39o6cG

INVITATION A UN SOUPER
chez madame de Montmorenci.

AU nom du Pinde et de Cythère,
Gentil Bernard est averti
Que l'Art d'Aimer doit samedi
Venir souper chez l'Art de Plaire.
VoLTAIRE.

PoRTRAIT DE MME DE » *.

DE la gaîté, mais sans folie ;
De la raison, mais sans ennui ;
Sensible sans mélancolie,
La même demain qu'aujourd'hui ;
Des grâces, mais sans y prétendre ; 4
L'ame aussi pure qu'un beau jour ;
Sans être galante elle est tendre :
Son amitié vaut de l'amour.

[ocr errors]

UN tendre aveu semble vous offenser ;

Je me tairai, puisqu'il faut y souscrire ;

Et ce qu'on dit souvent sans le penser
Je le penserai sans le dire.

[ocr errors]

qui renferme les cendres du manchon de madame\de
Elamare ns.

JE fus manchon, je suis cendre legère ; Flamarens me brûla, je l'ai pu mériter ; Et l'on doit cesser d'exister

Quand on commence à lui déplaire.
- VoLTAIRE.

A UNE DAME

chez qui on prenait beaucoup de café, et qui le nommait du poison.

SI le café n'est qu'un poison,
Et si l'amour en est un autre,
Je ne connais point de maison
Plus dangereuse que la vôtre.
3bo0oG:
UN jour dans les yeux d'une brune
Je vis l'Amour forger ses traits.
Mais, hélas! pour mon infortune,
Je voulus regarder l'ouvrage de trop près;
Il en sortait tant d'étincelles,
Que l'Amour même, en redoutant l'ardeur,
Voulut s'enfuir; mais il brûla ses ailes,
Et ne put voler qu'en mon cœur.

39c0oG
A MADEMOISELLE M*** ,
qui me demandait un IMPRoMPTU.

IL serait bientôt fait, Mélite,
Si le dieu dont je suis la cour
Inspirait les vers aussi vite
Que vos yeux inspirent l'amour.

« 이전계속 »