페이지 이미지
PDF

A L'AUTEUR D'UN MÉCHANT LIVRE.

L'UNIvERs t'a fâché sans doute en quelque chose,
Puisque tu lui donnes ta prose.
Mais quel mal t'a fait l'univers,

Pour t'obliger encore à lui donner tes vers ?

D'ACEILLY. 3000G

UN écrivain, fameux par cent libelles,
Croit que sa plume est la lance d'Argail :
Au haut du Pinde, entre les neuf pucelles,
Il est planté comme un épouvantail.
Que fait le bouc en si joli bercail ?
S'y plairait-il? y penserait-il plaire ?
Non : c'est l'eunuque au milieu du sérail :
Il n'y fait rien, et nuit à qui veut faire.

[ocr errors][merged small]

CE fameux conquérant, ce vaillant Sésostris,
Qui jadis en Egypte, au gré des destinées,
Vécut de si longues années,

N'a vécu qu'un jour à Paris.
- RACINE.

Tome III. 4

[ocr errors]

L'UN parle toujours mal de Dieu,
Et la foudre épargne sa tête ;
L'autre n'en parle en pas un lieu,
Et paraît moins homme que bête ; -
L'un fait le sage , et n'est qu'un sot
Avecque sa philosophie ;
Et l'autre fait tant le dévot,
Que tout le monde s'en défie. -

[ocr errors]

EsT-IL un sort comme le mien ?
Disait une certaine dame.
J'ai tâché d'amasser du bien,
D'être toujours honnête femme ;
Je n'ai pu réussir à rien. *
CHENEvIÈRE.
>o0o&

EGLÉ de son époux préconise la gloire,
Le vante en rougissant, et pour bonne raison:
Nul n'est égal à lui, du moins s'il faut l'en croire.
Or, Eglé s'y connaît; elle a dans sa mémoire
Plus d'un point de comparaison.

JosEPH DEsPAzE.

(*) Cette épigramme est aussi attribuée à madame de Bouflers.

[ocr errors]

A UNE FEMME BEL ESPRIT.

VoUs avez de l'esprit, c'est chose très-certaine,
Mais vous en faites trop de cas ;
Et vous courez après, Climène,
Comme si vous n'en aviez pas.

[ocr errors]

DocTEUR PHoCAs met au jour un ouvrage,
Propre, dit-il, à faire un citoyen :
Jà deux in-douze ont franchi le passage ;
Le tiers attend pour voir s'ils prendront bien.
Avis divers : veut-on savoir le mien ?
Charmant auteur, je t'invite à poursuivre :
Dans ce traité tu mets si peu du tien,

[ocr errors]

LUBIN, pour se faire encenser,
Dit qu'il n'a jamais eu le don de bien écrire ;

Mais il le dit sans le penser :

Moi je le pense sans le dire.

3000G

UN évêque disait, voyant à lui venir
Un gros frère quêteur faisant des révérences :
Une cruche et ce moine ont quelques ressemblances ;

Tous deux se baissent pour s'emplir.
FALLET.

CONTRE SAINT-SORLAIN.

DANs le palais hier Bilain
Voulait gager, contre Ménage ,
Qu'il était faux que Saint-Sorlain
Contre Arnault eût fait un ouvrage°
Il en a fait, j'en sais le tems ,
Dit un des plus fameux libraires ;
Attendez.... c'est depuis vingt ans-
On en tira cent exemplaires.
C'est beaucoup, dis-je en m'approchant;
La pièce n'est pas si publique.
Il faut compter, dit le marchand ;
Tout est encor dans ma boutique.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

SUR LA CHANCELLERIE.

ON fait certains galons de certaine manière,

Fort peu chers, mais fort bons pour habits de galas ; On les nomme à la chancelière.

—Pourquoi?-C'est qu'ils sont faux et ne rougissentpas.

[ocr errors]

HIER , dans une compagnie,
On élevait au ciel l'avocat Criardet,
Fort au barreau, faible en galanterie.
Il parle trop, dit Emilie,
Et jamais il ne vient au fait.

[merged small][ocr errors]

J'AI , sous un même nom, trois attributs divers;
Je suis un instrument, un poète, une rue :
Rue étroite, je suis des pédans parcourue ;
Instrument, par mes sons je charme l'univers ;
Rimeur, je l'endors par mes vers.

[merged small][ocr errors]
« 이전계속 »