페이지 이미지
PDF
[merged small][ocr errors]

SACHEz respecter mon honneur,
Ou bien tremblez pour votre vie,
Disait la farouche Sylvie
· Un jour à certain suborneur
Qui, craignant devant cette belle
D'avoir quelque amoureux transport,
S'enfuyait... Fi ! s'écria-t-elle ;
Fi du poltron qui craint la mort !

[ocr errors]

LIsE veut un amant élégant et dispos ,

Agissant, libéral , en un mot un héros :

Mais comme il n'en est point pour cette bonne dame

En qui tant de talens se trouvent à propos,

Elle prend en détail, pour contenter sa flamme ,

Ce qu'elle ne pourrait jamais trouver en gros. .
GRÉCoURT.

SUR UNE VIEILLE CoQUETTE,

qui vient de se faire auteur.

HoNTEusE d'être laide, elle se fait auteur :
9 , voici comme elle calcule :
Il ne lui faut Pas moins qu'un si grand ridicule
Pour faire oublier sa laideur.
FABIEN PILLET.
3èe0e6&

ON blâme dans la jeune Hortence
Ses goûts légers, son inconstance :
9'est se montrer bien rigoureux !
Elle a pris Titus pour modèle,
Et, tout comme lui , cette belle ,
Veut tous les jours faire un heureux.

[ocr errors]

QuAND on Pense à la mort, on est sûr de bien faire, , oit toujours madame Claire. "o y Pensant elle est morte en effet. | Son mari dit qu'elle a bien fait. PoNs (de Verdun.)

A UN MAUVAIS POÈTE

- qui lisait mal les vers d'un autre.

ToUs les vers que tu nous récites
Sont, à la vérité, les miens ;
Mais quand si mal tu les débites,
· On dirait que ce sont les tiens.
CoQUAR».

[ocr errors]

PoLIDoRE obtient audience ;

Il gagne un procès d'importance :

Le fonds était de mille écus ;

Les frais sont de deux mille et plus.
Tous dépens compensés, il se trouve insolvable;
De nouveau pour les frais on vient le chicaner :

S'il en gagne encor un semblable,

C'est assez pour le ruiner.

LEBRUN. #>o0oG

QA, m'aimez-vous un peu? voyons où nous en sommes,
Dit Eraste à Doris. — Monsieur, de tous les hommes
Vous êtes le dernier que mon cœur choisira.
- Parbleu! j'en suis ravi; mon tour arrivera.

BoRDE.

SUR UN NOUVEAU PARVENU.

BERGo disait un iour : Que l'on m'ôte mon poste

Si j'ai pour l'obtenir seulement fait un pas !

Je le crois, dit quelqu'un habile à la riposte;
Quand on rampe on ne marche pas.

[ocr errors]

PoURQUo1 donc, sexe au teint de rose,
Quand la charité vous impose
La loi d'aimer votre prochain,
Voulez-vous me haïr sans cause,
Moi qui ne vous fis jamais rien ?
Ah! pour mon bonheur je vois bien
Qu'il faut vous faire quelque chose.

[ocr errors]

DoRILAs et DAMoN , ces deux fameux poètes,
Sur leurs vers ne sont point d'accord :
On ne peut sans bâiller lire ce que vous faites,
Dit l'un. En vous lisant, répond l'autre, on s'endort-
L'un a raison, et l'autre n'a pas tort.

[ocr errors]

L'ABBÉ BEToULAUD.

[ocr errors]

L'oN vient de me voler...—Que je plains ton malheur !
—Tous mes vers manuscrits. — Que je plains le voleur ! -

[ocr errors]

OUI, Damis est un sot, rien n'est plus évident,
Dites-vous : eh! l'ami, devenez plus traitable ;
Notre religion défend
De parler mal de son semblable.
DEPoILLY.
$)o0oG&

JE veux mourir, disait Sylvie,
Avecque ma virginité.
C'est grand d'hommage, en vérité,
Que cette charmante beauté
Veuille sitôt perdre la vie.

[ocr errors]

SUR L'AUTEUR D'UNE ÉPIGRAMME.

J'AI lu les vers dont il m'assommé,

Mais je les ai lus sans humeur :
Si tous ses madrigaux sont d'un méchant rimeur,

Son épigramme est d'un bon homme.

FABIEN PILLET.

[ocr errors]
« 이전계속 »