페이지 이미지
PDF
ePub

îa furie des vents, ait pû subsister pendant une si longue suite de siècles. II est certain que c'est Dieu qui en conserve les restes pour éterniser dans la mémoire des hommes le souvenir de l'orgueilleuse témérité des descendans de Noé, & pour apprendre aux nations la manière dont il se plaîtàconfondre les folles entreprises des superbes. Les habitans de Bagdat , dont l'Evêque porte la qualité d'Evêque de Babylone , font persuadés, ainsi que tous les autres peuples Orientaux, que cette Tour est précisément Ia Tour de Babel. Orque cette masse ait été bâtie dans Babylone ou aux environs de Babylone , il est évident que les ruines de cette Ville ne peuvent se trouver ailleurá que dans le voisinage de Bagdat , qui n'est éloignée que de trois lieues de la Tour de Babel. Cette proximité est digne de remarque , & peurêtre placée parmi les preuves que nous avons apportées pour établir notre opinion..

Babylone ne sut pas l'ouvrage du seul Nemrod ; íi cette Ville lui doit ses commencemens, elle est redevable de ses accroissemensaNinus , fils & successeur de Nemrod; & c'est à Sémiramis qu'elle doit cette prodigieuse étendue & tous ces embelîissemcns qui la faisoient regarder par les anciens comme une des plus belles Villes de l'univers. Après la décandence de l'Empire des As

syriens , elle devint la Capitale de la Monarchie des Chaldéens ou Babyloniens. Nabuchodonoíbr, second du nom, qui en sut le cinquième Empereur , & dont il est si souvent parlé dans l'Ecriture, l'étendit encore & l'orna , sur-tout après qu'il se sut rendu maître de Jérusalem dont il emmena captifs les Rois Jéchonias & Sédécias ; ayant ensuite subjugué presque toute l'Asie, il lit porter à Babylone les richesses qu'il y trouva. Mais Cyrus , dont Dieu voulut se servir pour délivrer son peuple de la captivité , affiega cette Ville & s'en empara. Alors Babylone, après avoir été la Capitale de deux puissantes Monarchies , l'espace de plus de scize cents ans, déchut enfin de fa grandeur , & se ruina. Aujourd'hui c'est un désert affreux. Telle est la destinée des ouvrages des hommes; leurs monumens les plus solides sont foibles & périííà-bles comme eux.

FIN,

TABLE

TABLE

DES MATIERES

Contenues dans le 30e Re-
cueil des Lettres édifiantes
& curieuses.

Xjettrs du R. P. X. de St.

Estevan a Mr. le Comte

De*** page 1

JDe la situation de Kareikal ,

Guerre contre les Tanjaou-
riensy 3 & suiv.

. Mission établie à Kareikal, 9

Prise de Trichenapaly, 17

Trêve favorable aux Anglois ,

Désertion dés Troupes Fran-

çoises, 21

Eloge de M. Dupleix , 23

jo -' Ru\- Kl

« 이전계속 »