페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors][merged small]

..H368

EXPOSITION

RAIS O N N É E
DE LA THÉORIE

DE
L'ÉLECTRICITÉ
ET DU MAGNÉTISME,.
D'après les principes de M. ÆPINUS, des
Académies de Pétersbourg, de Turin , &c.

PAR M. L'ABBÉ HA ÜY, které Just
De l'Académie Royale des Sciences, Professeur Émérite

de l'Université.

A PARIS,
Chez la Veuve DESAIN T, Libraire , rue du Foir-

Saint-Jacques.

M. D C C. LXXXVII.
Avec Approbation , & Privilege du Roi.

Perella"

[ocr errors]

6-2.2-24

anga

[merged small][ocr errors]

4-14-21 EPI

Toutes nos connoissances physiques
sont fondées sur l'observation ; mais elles
ne forment proprement une science, que
quand la Théorie , 'mêlant fa lumiere
à celle que répand le flambeau de l'ex-
périence , nous fait appercevoir le lien
commun par lequel les faits observés se
tiennent les uns aux autres. Jusque-là ce
ne sont encore que des faits isolés ; &
s'il est intéressant de les recueillir ,
de les bien constater , & même de les
multiplier , c'est sur-tout parce qu'ils pré-
parent des données aux Génies qui vien-
dront ensuite rapprocher tous ces anneaux
épars , & en former une chaîne con-
tinue.

L'Electricité nous fournir un exemple frappant de cette marche graduée de l'esprit humain. On ne connoissoit d'abord que la vertu qu'ont certains corps, dans lesquels le fluide électrique manifeste son action , de s'attirer ou de se repousser mutuellement. On s'est apperçu ensuite qu'il falloit employer différens moyens , pour faire naître dans des corps de diverses natures, la vertu électrique; que dans les uns elle étoit excitée par le frottement ; que les autres la manifestoient lorsqu'on les mettoit en communication avec des corps déja électrisés. On a vu des corps électriques lancer par leurs angles des aigrettes spontanées, ou produire, à l'approche d'un autre corps, de vives étincelles , par leurs parties arondies. Enfin, la découverte de l'expérience de Leyde a offert un nouveau phénomene, également propre à piquer la curiosité même du vulgaire, & à exercer la sagacité des Savans.

Les phénomenes du Magnétisme, quoique moins variés , ont suivi les mêmes progrès. Les anciens avoient remarqué la propriété qu'a l'aimant d'attirer le fer : mais l'observation de cette autre propriété plus singuliere , en vertu de laquelle, une aiguille aimantée tourne une de ses extrêmités vers le nord, & l'autre vers le sud, est certainement une découverte moderne , quoiqu'on n'en connoisse ni l'Auteur , ni l'époque précise. L'applicacion que l'on a faite de cette découverte à la navigation, les occasions continuelles qu’ont eues les Marins de consulter ce guide, dont le langage toujours visible, devenoit pour eux une espece de fupplément au langage du ciel , qu'ils ne peuvent pas sans cesse interroger , one donné lieu de remarquer & de suivre avec attention les variations de l'aiguille transportée sur différens points du globe. D'une autre part, les recherches des Savans , pour communiquer aux aiguilles de boussole, la plus grande vertu possible , ont enrichi la physique de l'aimant de plusieurs faits d'autant plus dignes d'attention , que quelques - uns semblent:

« 이전계속 »