페이지 이미지
PDF

de Duhaillan , le fît fermer de murailles , & y jetta les premiers fondemens du Châ+ teau. Rigort , Hiftoriographe Se Médecin de ce Prince , parle de Vincennes en ces termes: Philippus-Augafius, anno M. C. LXXX111. N'emus Vincennarum e/uod Mo tempore Pradeceffbrumfucrat difelufum, & omnibus tranfemtibus patens & perviwn muro optimo cinxit. Inclufit maximum multhudinem Caprarum , & Damamm , & Cervorum.

L'an 1357, Philippes de Valois éleva huit groiTes Tours au milieu defquelles fe trouvent la Tour de S. Louis. Depuis, on en a encore bâti deux autres du côté de Nogent. Le Roy Jean fit continuer l'ouvrage de ces Tours jufqu'à leur derniere hauteur ; il les fit entourer d'unfolfé profond & revêtu de pierres de taille , & fit fermer de murailles l'efpace des Tours de l'une à l'autre. Le Roy Charles V. fon Fils,acheva cesTours & fe logea dans la plus haute qui eft du côté de Paris , qu'on appelle la Tour du Donjon. 11 fit auflî bâtir une Sainte Chapelle dans le Cloître où font les Chanoines. Les Rois François I. & Henri II. en ont faitde

fuis conftruire une autre plus belle que ancienne, vis-à-vis le Donjon. L'origine de Vincennes s'apprend par les Vers fuivans gravez en grofles lettres fur une table de Tome II. S

marbre noir élevée contre le mur de la por-
te de la haute Tour, du côté gauche.
Origine & Antiquité.
Qui bien confidère cet œuvre,
Si comme fe montre & déc œuvre ,
Il peut dire que oncques a- Tour,
Ne vid avoir plus noble atour.
La Tour du Bois de Fincennes ,
Sur Tours neuves & anciennes ,
si le prix. Orfave'^en ça,
Qui la parfit ou commença ,
Premièrement, Philippes , Loyf,
Fils Charles , Comte de Valois >
Qui de grand proùcjfe abonda ,
Jufque fur la terre la fonda ,
Pour s'enfoulacier & ébattre ,
Van trois cens trente-trois & quatre.
L- R°Y Jean l'a continué jufqu'au 3e étage.
Apres vingt & quatre ans paffèz.,
Et qu'il étoit ja trépaffez. ,
Le Roy Jean , cet ouvrage
Fit lever jufqu'au tiers étage
Dedans trois ans par mort cejfa.
Elle fut achevée par Charles V. fils du
Roy Jean.
Mais Charles Roy fon fils laipt,
Qui pa rfit en brieuves faifons,
Tours, Ponts, Brayes, Fojfez.,Maifonf,
]Vet fut en ce lieu de Citalle ,
P our ce l'avait plus agréable

De la fille au Roy Béhaigne, Et ot a époufe & Compaigne , Jeanne fille au Duc de Bourbon , Pierres en toutes valeurs bon. De lui a noble lignée, Charles le Delphin & Marie. Témoignage de l'Auteur. Afeflre Phitippes Ogier témoigne Tout le fait de cette befoignc. acheverons j chacun fupplie . Qj£en ce mon£ leur bien multiplie , Et cjtte les nobles Fleurs de Lis, Es Saints deux ayent leurs déliz.. Plufieurs Rois de la troifiéme Race ont fait leur fé jour dans le Château de Vincennes. L'Hiftoire de S. Louis rapporte que ce Prince fe déroboit fouvent à la foule des Courtifans, pour fe donner plus tranquillement aux exercices de pieté, & pour jouir en ce lieu des charmes de la retraite. On voyoit dans le Parc , fous François I. ÔC long-temps encore après , un gros chêne fous lequel ce S. Roy donnoit Audience à ceux qui fe préfentoient pour lui demander juftice. Les Hiftoriens ajoûtent qu'il envoyeur des Héros par la campagne pour avertir ceux qui avoient befoin de fbn autorité contre l'oppreflîon des Grands qui les maltraitoient, & que là, fur un Trône Ae gazon, il les écoutoit patiemment , & rendoit des Jugemens qui les mettoient en repos.

La Sainte Chapelle de Vincennes a été fondée au mois de Novembre 1379 , par le Roy Charles V: elle eft compofée d'une dignité de Tréforier qui a 1500 livres de rente; d'un Office de Chantre, qui a un Canonicat anexé avec 1500 livres ; & de douze Canonicats qui valent chacun 1100 livres:de ilx Chapelains ou Vicaires perpetuels qui ont 600 livres ; ils ont entrée au Chapitre. Tous ces Beneficiers font logez dans un endroit du Château qu'on apellele Cloître : leurs maifons y ont été bâties, & font entretenues par le Roy. Le bâtiment de cette Sainte Chapelle eft d'un deffèin aflez beau, quoique gothique, avec quantité de piramides & d'autres ornemens qui étoient fort eftimez autrefois. Les Vitres peintes en aprêt font du fameux Jean Coufin ; l'on n'en voit point de plus belles ailleurs.

Les Rois Philippes le Bel, Louis Hutin, & Charles le Bel, font morts à Vincennes. L'Ordonnance de la Majorité de nos Rois y fut faite en 1574 par Charles V. dont la troifiéme fille , nommée Jeanne de Fraiïce , y prit naifTance. Charles Dauphin de Viennois fon fils y mourut l'an 1386 ; de même que le Roy Charles IX. en 1574. Le Cardinal Mazarin , fous le Miniftére du> quel on y a fait des augmentations très confidérables , étant mort dans ce Château en 16 61, Ton corps fut mis en dépôt dans la Sainte Chapelle, où font fes entrailles j il y demeura jufqu'en l'an 1684 , qu'il futapporté à Paris dans la Chapelle du Collége des Quatre Nations, où vous avez vûfon magnifique tombeau.

Tout l'ouvrage du Château de Vincennes eft fur un plan quarré long , entouré de foifez , revêtus, & afTez profonds. Il eft compofé de plufieurs Tours quarrées , & fort élevées dont il y en a une plus haute que les autres , nommée le Donjon , qui a fon foflTé particulier , avec un pont-levis. Louis XIV. dans le commencement de fort régne , fit élever les deux grands Corps de bâtimens qui font du côté du Parc, dans la Cour Royal. Le Corps de logis qui eft du côté de Paris eft double ; l'autre ne l'eft pas. Les faces font ornées d'un ordre dorique en pilaftres : les dedans font grands & magnifiques.

Le Château de Vincennes a long-temps fervi de prifon pour les perfonnes d'une qualité diftinguée, ou prifonniers d'Etat j il y a préfentement une Capitainerie royale AeChaiTes , jointe à celte de ce Château.

En 1614. Marie de Médicis fit faire la telle galerie qui régne du côté dq Paris.

« 이전계속 »