페이지 이미지
PDF
ePub

no

CHAP. XXXVII. Esprit de libéralité qui régnoit

dans le gouvernement Macédonien. - Philippe nommé général des Grecs. Révolte de l'IlLyrie. - Alafinat de Philippe.- Son caractère. -Avénement d'Alexandre. - Son expédition contre les Illyriens & tes Triballes. - Il passe le Danube. Rebellion en Grèce.- Destruction de Thèbes. - Héroïsme de Timoclée. Alexandre traverse lHellefpont. Etat de lEmpire de Perse. Bataille du Granique. - Siège de Milet & d'Halicarnasse. Aventure courageuse de deux soldats Macédoniens. - Plan de guerre d'Alexandre très bien conçu. - Moyens par lefquels il conservoit ses conquêtes. - La bataille dIsus. Les vertus d'Alexandre se développent avec ses succès.

:.' . 114 CHAP. XXXVIII. Siège de Tyr.-Résistance défef

pérée de Gaza. Conquête facile de l'Egypte. :: Fondation d'Alexandrie. - Alexandre visite

le temple de Jupiter Ammon. - Il marche vers l'Allyrie.- Bataille de Gaugamelle. Darius trahi & allafliné. - Alexandre poursuit les meurtriers de Darius. La guerre portée dans la Bactriane & en Scythie. - Siège de la forte

refe des Sogdiens. Soumission des Chorienes. : -Troubles en Grèce, arrêtés par Antipater.

La cause de Ctésiphon & de Démosthènes.

#fchines banni. État de la Grèce durant le règne d'Alexandre.

. 194 CHAP. XXXIX. Expédition d'Alexandre dans l'Inde. Route que fuivie son armée. Ainos pris. — Nyfa & le mont Méros. Alexandre passe l'Indus & l' Hydafpe. - 11 défait Porus. Fonde Nicée & Bucéphalit. Palle l' Acefines & Hydraotes. - Prife de Sangala. Bornes orientales des conquêtes d'Alexandre. - Il s'embarque sur l'Hydaspe. -- Prend la forterelle des Malliens. - Sa marche à travers les déserts de la Gédrosie. Voyage de Nearchus. - Alexandre s'occupe du soin de faire fleurir les pays conquis. Il incorpore les milices des Barbares avec ses Grecs & ses Macédoniens. Il mêle, par des mariages, les Européens & les Asiatiques. - Ruses employées pour empêcher le retour d'Alexandre à Babylone. - Sa mort & son caractère. Partage de ses conquêtes. Histoire de lEgypte & de la Syrie après cet événemeni. - La partie occidentale de l'empire d Alexandre conquise par les Romains. État

de la Grèce après le siècle d'Alexandre. 259 CHAP. XL. Etat de la littérature dans le siècle

d'Alexandre. - La poésie. La musique. L'art du dessein. La géographie. L'astronomie L'histoire naturelle. Les ouvrages

d'Aristote. Les sectes philosophiques établies à
Athènes. Décadence du génie. Les dogmes
des différentes sectes. La philosophie Péripa
téticiene. -- Cette philosophie appréciée. – Sa
destinée. Rapport des opinions de Zénon &
d'Epicure. La philosophie stoïciene. - Cette
philosophie appréciée. La philosophie Epicua

riene. Caractère d'Epicure. Philosophie de Pyrrhon. - Conclusion.

[ocr errors]

345

Fin de la Table des Chapitres du sixième

„Volume.

HISTOIRE

[ocr errors]

HISTOIRE
.

DE
L'ANCIENNE GRÈCE,
DE SES COLONIES ET DE SES CONQUÉTES,

CHAPITRE X X X V I. Fondation de Philipopolis & de Cabyla. Expédi

tion de Philippe en Illyrie. Alexandre reçoit les ambassadeurs de Perse. Affaires de la

Grèce. Démosthenes dévoile les desseins de : Philippe Expédition de Philippe dans le Pelo

ponèse. en Epire. --en Thrace. Diopeithès. lui résiste avec vigueur.-Les Athéniens recouvrent Eubée. - Siège de Périnthe. Lettre de Philippe aux Athéniens, - Expédition de Chares - de Phocion qui rétablit les affaires des Athéniens en Thrace. Expedition de Philippe en Scythie. --- Antiphon l'incendiaire.- Les intrigues de Philippe brouillent les affaires de la Grèce. La troisième guerre sacrée. -- Philippe général des Amphyctions.--- Confédération contre ce prince. Il s'empare d'Elatée. -- Bataille de Cheronée. - Sa modération dans la victoire. -Oraison pronorcée par Demosthènes pour honorer la mémoire de ceux qui avoient péri dans

cette bataille. Philippe avoit obrenu, par ses intrigues, des Philippe

évacue la avantages plus iinportans qu'il n'auroit pu en Grèce.

Tomé Vi.

А

Olymp. acquérir par une longue suite de victoires. La CVIII 4 & . C. 345: conquête de la Grèce étoit son objet ; il avoit

pris d'avance plusieurs mesures pour arriver à ce but, tandis que la conduite , loin d'exciter la jalousie de ces fières républiques, lui procuroit leur admiration & leur reconnoissance. Au lieu de foulever le ressentiment d'une nation qu'il étoit ambitieux de subjuguer , il désarmoit l'inimitié d'Athènes & menaçoit cette même république, la seule qui pût déconcerter ses proJets, d'armer contre elle la vengeance de la Grèce combinée. Il lui parut alors qu'il étoit tems de retirer son armée , & de mettre des bornes, pour le moment, à ses triomphes. Il ne vouloit point effectuer par la force ce qu'il pouvoit accomplir plus sûrement par une politique bien entendue. Avant d'évacuer la Grèce, il eut soin de placer une forte garnison dans Nicée, pour s'assurer désormais up libre passage au-travers des détroits des Thermopyles. Les troupes macédoniennes occupèrent les principales villes de la Thessalie & les forts de la Phocide. Il emmena avec lui, en Macédoine , onze mille Phocéens caprifs, qu'il regardoit comme une acquisition précieuse, & dont il se détermina à tirer parti dès qu'il fut de retour à Pella.

Les tribus guerrières de la Thrace, quoique souvent vaincues, n'avoient jamais été entiè

« 이전계속 »