페이지 이미지
PDF
ePub

qu'il seroit obligé de défendre le fruit de ces travaux ? Ainsi quel cas fera-ton des raisonnemens émanés d'un sentiment qui n'est que la préference d'une opinion étrane gere à la realité même du mérite ? Il seroit étonnant que ce sentiment-là fût accompagné d'une Logique bien exacte ; mais il n'est pas surprenant qu'il ait inspiré à M. D. L. M. une haine si marquée & fi constante pour les Parodies ; car quoiqu'il y occupe les hommes de lui de ses talens , il est clair qu'il ne les y occupe pas comme il le souhaite. On est bien faché de rencontrer tant de délicatesse dans la sensibilité de M. DL.M. * & de lui voir prendre pour des affronts personnels , la critique de ses ouvrages ;les Auteurs pa. fodistes n'ont jamais eu intention de blesfer personnellement les Auteurs Parodiés : Ils ont cru se livrer à un badinage innocent, permis par les loix, créé par le goût, avoué par la raison & plus instructifque bien des Tragedies. Loin d'être le corrupteur des piéces de Théatre , il en est la pierre de touche; en diffequant les heros de la Scene, il distingue le bon or du clinquant. Enfin voici toute la question ré. duite dans une seule & courte phrase :

* Tome I. Page 134. & 135.

12 DISCOURS SUR LES PAR. bien des Tragedies déguisent les vices en vertus , les Parodies leur en arrachent le Masque.

Í'Ay lû par ordre de M. le Lieutenant J Général de Police un Manuscrit Intitulé: Discours à l'occasion d'un Discours de: M. D. L. M. dont on peut permettre l'Impression, à Paris ce 25. Septembre 1730. P ASS ART,

VEU l'Aprobation permis d'impris mer & distribuer le 15. Septembre 1730. HERAULT.

Registré sur le Livre de la Commanauté des Libraires & Imprimeurs de Parais No. 19924 conforméinent aux Regleinens, & notamment de l'Arrest de la Cour du Parlement du 3. Decembre. 1705. à Paris le 4. Decembre. 1730.

P. A. le MERCIE R. Syndic.

nE n'eft pas pour vous que le four chauffe. 168. L C'est du jus de la treille. - 156. Charivari.

229. Cruels, n'attachez pas ma fille à ce Rocher. 218. D Ans un fi beau jour.

153. De mon pot , je vous en répons. 157.315, De quoi vous plaignez-vous.

214. Dirai-je mon confiteor. 58. 124. 138. 200.

226. 299. Dormez roulette.

204. Du haut en bas.

.. 182. 1919 Dupont mon ami.

156. 262,

L Lle est morte la vache à Panier. 221. 223, I Elle peut revenir; elle peut nous surprendre.

181,

262,

Plon,flon , larira dondaine. 203. 265.
F Folies d'Espagne.
Des fraises. C oci ,

168. 221.

G. Ardons nos moutons Lirette, liron. 213. 320. G Gigue de Pirithous.

286. La grandeur brillante.''

172. Guillot mon ami. : :

134. 1...

H. T Élas la pauvre fille.

-219. I Helas s'il n'étoit pas mort. : , 167,212.

5. 123 . dz's T'Ai fait à ma Maîtrefle.

2232 J Jean-Gille.

. 278. IS Je ferai mon devoir.

148, 267 Je ne suis né ni Roy , ni Prince. 147. 187. 277. J'en jure par vos yeux.

279.

179,

Li.

..

[ocr errors]

127.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

143.170.

yeń mourrois. .

J'entens le moulin taqueter....
· Je sens an certain je ne sçai quoi in 206.

Je suis fils d'Ulille moi., 184. Id. & 185.
Je suis la fleur des garçons du Village.. 134.

Il faut que je file , file. 125. 126. 140.215. · Joconde.

173.271. 309. T Aiffez calmer votre colere :: : 167. L Lanturlu.

I25.
L'autre jour ma Cloris
L'autre nuit j'apperçus en songe. ... 261.
Laire la, laire lanlaire.

* 275. Lonla.

.* 275.
Lon lan la derirette.
A A commere quand je danise , mon cotillon
IV va-t-il bien.

. 174. 178. 288.
Ma Mere étoit bien obligeantes , 203. -
Ma pinte & ma mie o guć. 310:332: 333. & 334.
* Mariez , mariez, maricz moi. -**.159. 318.
Mais surtout prenez bien garde à votre cotil-
lon.

· 154. Menuet de Persée. ..

171. Menuet du Prologue de Pirithouse Mir la ba bi bo bette.

217. Mirliton.

. 323. Id. & 324. Mon berger mes amours.

Ai;151. Mon mari est à la taverne.

132. 216, Morguienne de vous.

144. 181.317. 4. No À Anon dormoit. .

* 179. TV Ne m'entendez-vous pas. 186, 188. 207. Non je ne ferai point ce qu'on veut que je false.

158. 216. 263.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« 이전계속 »