페이지 이미지
PDF
ePub

du Public, son indulgence me fait esperer qu'il voudra bien encore recevoir celle-ci , & je me flatte

que

l'avenement d'un Fils de France à la Couronne d'Espagne fera du moins louer le dessein d'un Ouvra-: ge, dont l'usage va devenir pretieux à tous les François. Je me suis appliqué à donner une intelligence facile de cette Langue , une des belles & des plus energiques de l'Europe simple & naturelle dans ses expressions & dans ses tours , & qui s'est appropriée les principales graces de la Latine, de la Françoise, de l'Italienne, & de l’Arabesque. J'ai tâché de me reduire à de justes bornes, prevenu de la verité de ce precepte de Seneque : Magni artificis eft inclusille totum in

exiguo. Je ne pretend pas ennuyer le Lecteur d'une plus longue Preface , il suffit qu'il foit instruit de mes intentions & du desir que j'ai de lui con. facrer tous mes soins & mes lumieres quelques bornées qu'elles soient.

APPROBATION,

Ai lû par ordre de Monseigneur le Cha1

celier le present Manuscrit , & n'y ai rien trouvé qui en doive empêcher l'impression. Fair à Paris ce g. Avril 1700.

[ocr errors]

FONTENELLE.

PRIVILEGE DU ROY.

L & ves par la Grace de Dieu Roi

de France seillers les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Prevôt de Paris, Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & tous autres nos Oficiers qu'il appartiendra ; Salut. Nô tre bien-aimé J E AN PERGER, nôtre Secretaire Interprete pour les Langues Espagnole, Italienne & Allemande, Nous a fait remontrer qu'il avoit composé un Livre intitulé, Grammaire de la Langue Espagnolle , contenant les principes de cette Langues , doo une suitte d'Hiftorieites curiersfes ego divertiffantes, pour exercer les Etudians

lequel il desireroit faire im primer ; ce qu'il ne peut faire sans nos Lettres & permission necessaire , qu'il nous a fait supplier de lui octroyer. A CES CAUSES, Vou

[ocr errors]

lons traitter l'Exposant, Nous lui'avons permis & octroyé, permettons & octroyons par ces Presentes de faire imprimer , vendre & debiter Jedit Livre

par

tel Libraire ou Imprimeur qu'il voudra choifir, en tel volume, marge & caraEteres , & autant de fois que bon lui semblera & ce pendant le temps & espace de quatre années consecutives, à commencer du jour qu'il fera achevé d'imprimer pour la premiere fois. Failons deffenfes à tous Libraires & Imprimeurs, & autres d'imprimer, vendre & diftribuer ledie Livre en quelque forte & maniere, & fous quelque pretexte qae ce soit , même d'augmeniation, correction & changement quelconque, sans le con fentement dudit Expofant; à peine de confiscation des exemplaires, de trois mille livres d'amende , dépens , dommages , interêts, à con dition qu'il en sera mis deux Exemplaires dans notre Bibliotheque publique , un en celle de nós tre Cabinet de nôtre Château du Louyre , & un en celle de notre très-cher & feat Chevalier Commandeur de nos Ordres le sieur Phelypeaux de Pontchartrain, Chancelier de France, Comme auffi de faire imprimer ledit Livre sur de bcau & bon papier & en beaux caracteres , suivant le Reglement de la Librairie & Imprimerie ; Que l'impression eu fera faite dans nôtre, Royaume & non ailleurs, de faire enregistrer ces Presen-tes sur le Registre de la Communauté des Marchands Libraires & Imprimeurs de Paris, le tout à peine de nullité des Presentes : Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Exposant & ayans caule pleineinent

& paisiblement, cessant & faisant ceffer tous troubles & empêchemens, au contraire voulons qu'en mettant au commencement ou à la fin dudit Livre l'extrait des Presentes, elles soient renuë pour dúëment fignifiée, & qu'aux copies collationnées

par

l'un de nos amez & feaux Conseillers Secretaires foy soit ajoûtée comme à l'Original

. Mandons au premier notre Huiffier ou Sergent sur ce rcquis faire pour l'execution des presentes toutes lignifications, défenses , faisies & autres actes de justice necessaires , fans demander autre permission ; CAR tel est notre plaisir. DONNE à Versailles le premier jour de May l'an de Grace mil sept cens un, & de nôtre Regne le cinquante-huitiéme. Signé, Par le Roy en lon Conseil, BARRANGUE. Et scellé du grand Sceau de cire jeaune.

Registré sur le Livre de la Communauta des Imprimeurs et Libraires de Paris conformément aux Reglemens, A Paris ce 28. Fuillet 1701.

Signé, C. BALLARD, Syndic.

Et ledit Sieur PARGIR a cedé & transporté à P. RIBOU, Libraire , lon droit au prelent Privilege, pour en jouir suivant l'accord fait entre eux,

« 이전계속 »