페이지 이미지
PDF
ePub

DES PEINES
DES SECONDES NOCES,
Dans lequel on voit de quelle maniere les Peines des se-

condes Nôces sont observées , tant dans les Provinces du
Droit écrit , que dans la France coûtumiere , selon les
Edits & Ordonnances de nos Rois ; & suivant les diffé-
rentes Coûtumes du Royaume, avec la Jurisprudence de
tous les Parlemens sur la même matiere.
Avec une Table alphabétique de toutes les matieres en questions

contenues dans ce Traité.
Par M. PIERRE DUPIN Avocat au Parlement

de Bordeaux.

A PARIS,
Denis Moucher, à l'entrée de la Grand-

Salle du Palais, à la Justice.
DURAND, Libraire, rue S. Jacques, à S. Landry

& au Griffon.

M D C C x L II I.
AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DU ROI.

[merged small][ocr errors][merged small]

I A plupart des Auteurs qui ont écrit touchant L les Peines des secondes Nôces, ont rempli leurs Préfaces de déclamations, pour exagérer l'intempérance de ceux qui se remarient, & principalement des Veuves, que l'on blâme d'autant plus qu'on leur oppose des exemples pris des femmes idolâtres , qui ont préféré d'ensevelir dans le tombeau de leurs maris leurs premieres affections, à tous les attraits que peuvent offrir de nouveaux feux ; ce qui doit bien faire honte à nos Veuves nourries & élevées dans une Religion qui devroit leur inspirer des sentimens infiniment plus purs; néanmoins il s'en trouve peu , dit-on, qui imitent ce que Virgile, lib. 4. Æneid. fait dire à Didon après la mort de son mari Sichée.

Ille meos primus qui me fibi junxit amores. Abstulit, ille habeat fecum, fervetque fepulchro. D'autres ont dit que Tertullien a réprouvé les fecondes Nộces comme contraires à ce qui caractérise le mariage de notre premier pere , Erunt duo in carne una , non tres, nec quatuor, Adam & Eva unis inter fe Nuptiis defuncti sunt; ce que Tertul

« 이전계속 »