페이지 이미지
PDF
ePub

Agneau de Dieu, qui ef- Agnus Dei, quitolfacez les péchés du monde, lis peccata mundi, dodonnez-nous la paix. na nobis pacem.

Eigneur Jesus-Christ , qui avez dit à vos Apôtres:

Je vous laisse la paix , je vous donne ma paix: n'ayez pas d'égard à mes péchés, mais à la foi de votre Eglise; & donnez-lui la paix & l'union done vous voulez qu'elle jouisse : Vous qui étant Dieu; vivez & régnez dans tous les siécles des fiécles. ! Amen.

Eigneur Jesus-Christ , fils du Dieu vivant, qui

par la volonté du Pere & la coopération du saint. Esprit , avez donné la vie aux hommes en mourant pour eux : délivrez-moi par votre saint Corps & vo-, tre précieux Sang ici présens, de tous mes péchés, & de tous les autres maux : faites, s'il vous plaît, que je m'attache toujours inviolablement à votre loi, & ne. permettez pas que je me sépare jamais de vous ; Qui, étant Dieu vivez & régnez avec Dieu le Pere & le saint Esprit , dans tous les siécles des siécles. Amen. ** TEsus-Christ , mon Seigneur, que la participation J. de votre Corps que j'ose recevoir ; tour indigne que j'en suis, ne tourne point à mon jugement & ar ma condamnation ; mais que par votre bonté elle serve à la défense de mon corps & de mon ame , & qu'elle soit le reméde de tous ines maux : Accordezmoi cette grace, Seigneur, qui étant Dieu vivez & régnez avec Dieu le Pere en l'unité du saint Esprit dans tous les décles des siécles. Amen.

Je prendrai le pain céleste, & j'invoquerai le nom du Seigneur. :

Le Prêtre tenant l'Hoftie entre fes mains , dit trois fois, Dóminė, non sum dignus, &c.

Seigneur , je ne suis pas Dómine, non sum digne de vous recevoir dans, dignus ut intres sub teröra maison: mais dices seu- dum meum: fed can lement une parole, & mon* cùm dic yerbo, & fan ame sera guérie a nábitur ánima mea, š.

Que le Corps de notre Seigneur Jesus-Christ gara de inon ame pour la vie éternelle. Amen.

Ue rendrai-je au Seigneur pour toutes les graces

qu'il m'a faites ? Je prendrai le Calice du salut, & j'invoquerai le nom du Seigneur en chantant ses louanges; & je serai délivré de mes ennemis. · Que le Sang de notre Seigneur Jesus-Christ garde. mon ame pour la vie éternelle. Amen. Taites , Seigneur, que nous conservions dans un T cæur pur le Sacrement que notre bouche a reçu; & que le don qui nous est fait dans le tems, nous soit un reméde pour l'éternité.

Que votre Corps que j'ai reçu , Seigneur, & que votre Sang que j'ai bů, s'attache à mes enrrailles : faites qu'après avoir été nourri par des Sacremens fi purs & li saints, il ne demeure en moi aucune souillure du péché: Accordez-moi cette grace, Seigneur, qui vivez & régnez dans tous les siécles des Léles. Amen.

Après la Postcommunion , le Prêtre dit :
Dóminus vobiscum, Le Seigneur soit avec vous,
R. Et cum spíritu tuo. R. Et avec votre esprit.

Ensuite il congédie l'Assemblée , en disant :
Ite, Misla eft. Allez , la Messe est dite,
Bo Deo gratias, R. Rendons graces à Dieu,

D Ecevez favorablement, Trinité sainte, l'hom.' N mage & l'aveu de ma parfaite dépendance: daia' gnez agréer le sacrifice que j'ai offert à votre divine Majesté, tout indigne que j'en suis : faites par votre bonté qu'il m'obtienne miséricorde , & à tous ceux pour qui je l'ai offert;Par Jesus-Christ notre Seigneurá

Amen. , · Benedícat vos om- Que Dieu tout-puissant, nipotens Deus , Pater, le Pere, le Fils, & le saint & Filius , & Spiritus Esprit, vous bénisse. landus, ff. Amenn y ei Ameng

[ocr errors]

7. Le Seigneur soit avec . Dóminus vobis. vous, R. Ec avec votre ef- cum , R. Et cum spíria prit.

tu tuo. Commencement du saint Evangile selon. S. Jean. AU commencement éroit le Verbe, & le Verbe A étoit en Dieu , & le Verbe étoit Dieu. Il éroir dès le commencement en Dieu. Toutes choses ont 'été faites par lui;& rien de ce qui a été fait, n'a été fait sans lui. Dans lui étoit la vie, & la vie étoit la lumiére des honimes: & la lumiére luit dans les tém nébres, & les ténébres ne l'ont point comprise. Il y eut un homme envoyé de Dieu, qui s'appelloit Jean. Il vint pour rendre témoignage à la lumiére, afin que tous crufsent par lui. Il n'étoit pas la lumiére, mais il pint pour rendre témoignage à celui qui est la lumié. re. C'étoit la vraie lumiére qui éclaire tout hom. me venant en ce monde. Il étoit dans le monde, & le monde a été fait par lui ; & le monde ne l'a point connu. Il est venu chez soi, & les fiens ne l'ont point reçu. Mais il a donné à tous ceux qui l'ont reçu, le pouvoir d'être faits en fans de Dieu, à ceux qui croient en son nom ; qui ne sont point nés du sang, ni des desirs de la chair, ni de la volonté de l'homme , mais de Dieu même. ET LE VERBE S'EST FAIT CHAIR, & il a habité parmi nous plein de grace & de vérité : & nous avons vû sa gloire qui est la gloire du Fils unique du Pere.

B. Rendons graces à Dieu.

APPROBATIO N.

T U , lû, approuvé & permis de chanter

V les Offices de S. Louis, du S. Sacrement, & de S. François de Sales. A Paris le 13. Août 1742. signé, ROBINET, Vic. Gen.

HYMNES ET PROSES

NOTE ES, POUR LES OFFICES PROPRES

DE L'EGLISE PAROISSIALE S. LOUIS EN L'ISLE.

« 이전계속 »