페이지 이미지
PDF
ePub

ses vi&times, préparé le vin, immolávit vi&imas & difpofé fá table. Elle a suas. Míscuit vinum, envoyé ses servantes pour & propósuit mensam appeller à la forteresse & aux suam. Misir ancillas murailles de la ville : Qui- suas , ut vocárent ad conque est simple, qu'il arcem & ad monia ci. vienne à moi. Et elle a dit vitátis : Si quis est páraux insensés: Venez; man- vulus , véniat, ad me, gez le pain que je vous Et infipiéntibus locúra donne, & bûvez le vin que est: Veníte, co médite je vous ai préparé : quittez panem meum, & bibite l'enfance , & vivez, & mar- vinūquod míscuivobis; chez par les voies de la pru- relínquite infántiam, dence.

& vívite, & ambulate

per vias prudéntiæ, GRADU EL. Malach. ii. * Depuis le lever du soleil Ab ortu solis usque jusqu'au couchant mon nom ad occasum magnum est grand parmi les nations. eft nomen meum in V. On me facrifie en tout géntibus. ¥. In omni lieu, & l'on offre à mon nom loco facrificátur, & une oblation toute pure. offertur nómini meo

oblátio munda. Alleluia , alleluia. Ý. Dieu a voulu faire con- Ý.Vóluit Deus noras noître aux nations quelles fácere divitias Sacrasont les richeffes de ce mysa menti hujus in géntére , qui est Jesus-Christ. tibus , quod eft ChriToute la plénitude de la di- ftus. In ipso inhábitat vinité habite en lui corpo- omnis plenitúdo divirellement. Alleluia. nitáris corporaliter.

Alleluia. Coloff. 1. do 2.

PROS E.

Taisons retentir l'air de NTOVI fonet vox T nouveaux chants d'allé- W cántici, grelle : que la vraie piété Exultet vera píetas : triomphe: une société fain- Cultum panis angélici tement unie s'emprelie à ho- Urget sancta focietas, norer le pain des Anges.

gúrio

Dum plaudens agit Elle applaudit chaque an: annuum

née à l'heureux jour qui lui Sui diem primórdii , a donné naissance; & malgré Etsi memor defétuum le souvenir de ses fautes, Sentit recursum gáu- elle sent renaître la joie.

dii. Duplex finis pro. Un double objet se pré

pónitur, sente ici , l'un & l'autre égaUterque gratus gén- lement agréable au peuple tibus ;

Chrétien; on y rappelle le Christus cibus recóli- Sacrement où Jesus-Christ tur,

devient notre nourriture, Et revelácus Régibus. & sa naissance révelée aux

Mages. JACENT EM in tu. Cet enfant né dans une

érable qu'une étoile annonce Infantem stella præ- aux Mages, est le même dicat,

Dieu que la foi nous enQuem fides in sacrário seigne è re présent dans le Deum præsentem in- tabernacle.

dicat. Qui se pannis sub Ce Dieu qui sous de vils yílibus

langes s'est montré comme Oftendit instar ví&i- une victime offerte pour le mæ,

salut du monde, est sur nos Est pinguis in alta- aurels une nourriture exribus

cellence pour une ame qui Cibus amantis ánimæ. soupire après elle. Novum parans con- Dans le nouveau festin vívium,

qu'il prépare , il cache son Celat corpus cum sán- corps & son fang; & le même guine ;

mystére nous offre l'un & Et per idem mysté- l'auțre avec sa divinité.

rium, Utrumque dat cum

numine, Quos præparar ad Dans son berceau il nous

glóriam, fraye par la foi une route à Nos fide puer imbuit ; la gloire ; mais dans l'Eu,

charistie il se livre tout en- Et plenam ut det grátier à nous pour nous mé- . tiam , riter l'abondance de toutes Se totum nobis tribuit. les graces.

Il nous fait une loi de HANC escam dao nous nourrir de ce pain cé- . tam cælitus ; lefte , qui sans celle est dans Nos ímperat comédele Ciel l'objet de la vénéra- re , tion des Anges.

Quam purióres Spíritus
Non cessant cælo com

lere. Seigneur , pendant que CIBUM fimul & prosternés devant vos autels, hostiam nous vous honorons comme Dum venerámur céra nourriture & comme victi- nui; me , daignez vous rendre Aurem, Christe, pro, favorable au culte que nous pítiam vous rendons.

Intende noftro cúltui. Les Mages vous adorent Te colunt in cunádans le berceau comme le bulis ! Pere des fidéles ; & nous Magi Patrem fidélium ; dans le banquet Eucharisti- Et nos facris in épulis que, nous vous honorons Verum Pastorem 6. comme le vrai Pasteur.

vium. Les Mages en vous offrant . Thus, aurum, myra de l'encens, de l'or , & de la cham, munera myrrhe, vous reconnoissent Deo , Regi , dant hóa pour Dieu, pour Roi & pour m ini ; homme ; & nous faisons à Nos cuo, mente líbera, la gloire de votre nom le Corda vovémus nómia sacrifice libre & volontaire ni, de nos cæurs.

Vous, Seigneur, qui vous Qui famulátu sides ères servi d'une étoile pour ris vous faire connoître aux Te revelasti géntibus, Gentils , disipez le nuage Rumpe nubem quâ tóc qui vous couvre, & donnez geris, nous les vertus qui nous fen- Et nos reple virtútis dront dignes de vous.. bus. Amen.

Sequéntia fan&i Evan- Suite du faint Evangile gélii secundùm Joan selon saint Jean, i

nem. Ch. 6. TN illo témpore; Dixit [ N ce tems-là ; Jesus die

Jesus Judæis:Amen, Laux Juifs : Oui, je vous amen dico vobis ; non le dis, & je vous en assure ; Móyses. dedit vobis pa- Moyse ne vous a point donnem de cælo , sed Pa- né le pain du Ciel , mais ter meus dat vobis pa- c'est mon Pere qui vous a nem de cælo verum: donné le véritable pain du panis enim Dei est qui Ciel ; car le pain de Dieu est de coelo descendit, & celui qui est descendu du dat vitam mundo. Di- Ciel, & qui donne la vie au xérunt ergo ad eum : monde. Ils lui dirent donc: Dómine, femper da no- Seigneur, donnez-nous toubis panem hunc. Dixit jours ce pain. Jesus leur réautem eis Jesus : Ego pondit : Je suis le pain de sum panis vitæ ; qui vie ; celui qui vient à moi, venit ad me, non esú- n'aura point de faim; & ceriet ; & qui credit in lui qui croit en moi, n'aura me, non sítiet unquam. jamais soif. On dit Credo.

OFFERTOIRE. 1. Tim. I. Manifeftè magnum C'est sans doute quelque est pieráris Sacramen- chose de grand que ce mystétum , quod manifefta. re d'amour , qui s'est fait voir tum est in carne , præ- dans la chair, a été prêché dicátum est géntibus , aux nations, a été crû dans créditum est in mundo. le monde.

SECRET E.
Blátis, Dómine, D Egardez favorablement,

adesto muneribus, N Seigneur, les dons que & præsta , ut ad reco- nous vous offrons, & faites lendum altáris mysté- que la mémoire du mystére rium , fidélium pietas de nos aurels augmente la augeátur , & mentes piété des fidéles, & ouvre les illuminentur errántiű; yeux à ceux qui sont dans Per Dominum nostrum l'erreur : Nous vous en supJesum Christum. plions par N. S. J. C.

Préface du S. Sacrement, comme dans l'Ordinaire de la Mesle.

COMMUNION. 2. Tim. 1. • La grace a paru inainte Grária manifeftára nant par l'avénement de no- est nunc per illuminatre Sauveur.

tiónem Salvatoris no

stri. POSTCOMMUNION. Eigneur , qui nous avez D Efecti cibo potuU admis à la participation 1 que cælesti, te d'une nourriture & d'un Dãe, deprecámur, ut breuvage céleste : faites, quem adorámus génnous vous en prions, que tibus manifestátum , ce Dieu que nous adorons in sacramento altáris manifesté aux Gentils, nous præsentem , cultu nole reconnoissions présent vis proficiente incredans le Sacrement de l'au- mentis, venerémur Dótel , & que par un culte qui minum nostrum Jesum prenne tous les jours une Christum Filium tuú; nouvelle force, nous lui ren- Qui cecum vivit & redions nos hommages dans gnat in unitáre Spila personne de votre cher ritûs sancti Deus, per Fils , notre Seigneur Jesus- ómnia sécula seculoChrist , Qui étant Dieu vit rum. Bl. Amen. & régne avec vous.

A SEXT E.
Hymne do Pseaumes de l'off. de S. Louis, p. 81.

Ant. Voici le p in qui est Ant. s. C. Hic est descendu du Ciel ; afin que panis de cælo descencelui qui en mange, ne meure dens; ut fi quis ex ipfo point,

manducaverit , non

moriárur, S. Jean. 6. CAPITULE. 15. ss. T ous tous qui avez soif, O Mnes fitientes,

V venez aux eaux; vous U veníte ad aquas ; qui n'avez point d'argent, & qui non habétis arChâtez-vous, achetez & man- gentum , properáre,

gez : venez, achetez fans émite & comédite : argent.

veníte, émite absque

argento, i Bhebr. Que les Juftes soient Blo br. Justi epuleng

« 이전계속 »