페이지 이미지
PDF
ePub

..

S., FRANÇOIS DE SALIS; quippe eft : ne formie ames. Car monjoug eft dons détis quia dixi , onus; & mon fardeau est léger. Ne leve quippe eft. Et quó- tremblez point, quand vous modò suprà dixit : An- entendez parler de joug; car gusta est porta,& areta il est doux : ne craignez via : Nempè li segnis point, quand je vous parle Sis., li remiffus : ut fi d'un fardeau; car il est léger. fupradicta perftceris, Comment donc , me direz. leve erir onus ; idcircò vous, Jesus-Christ dit ailnunc illud hujusmodi leurs que la porte est petite esse dixit. Quomodò & la voie étroite ? Elle est aurem id perficitur? Si petite , si vous êtes lâche : húmilis fúeris, man- elle est étroire, si vous êtes suétus & modeftus.Hæc paresseux; mais quand vous quippe virtus mater accomplirez ce que Jeluseft omnis Philosophiæ. Chrift vous commande, son Quapropter. leges di- fardeau vous fera léger. C'est vinas inferens", hinc dans cette vûe qu'il lui donincipit, hic quoque rur- ne ici ce nom. Mais comsum idipsum facit, ma- ment , dites-vous encore , gnamque ponit mer- pourrai-je accomplir ce que cédem. Non tantùm Jesus - Christ commande ? enim , inquit , álteri Vous l'accomplirez, si vous útilis erit, sed ante êtes doux, modeste & hum. omnes tibi réquiem pa. ble. Car l'humilité est la fas.

mere de toutes les vertus.

C'eft pour ce sujet que lorsque Jesus-Christ prêchant sur la montagne , veut apprendre aux hommes la loi de Dieu , il commence par l'humilité : il confirme encore ici ce qu'il a dit alors, & il promet à cette vertu une grande récompense. Elle ne vous rendra pas , dit-il, seulement utile aux autres ; vous serez le premier qui en recevrez le fruit. · Bio Orationes tuæ B. Vos priéres & vos au& eleemofynæ tuæ mônes * sont montées juf* Afcendérunt in me- qu'en la présence de Dieu. móriam in conspectu y. Vos Quvres accompaDei. y. In mansuerum gnées de la douceur. * Sont

montées jusqu'en la présen- dine Opera tua * Af të de Dieu. Gloire au-Pere. ' cenderunt.Glória Parri. Vos priéres & vos aumônes ' * Ascendérunt. Ad. 10.' font montées , &c.

Eccli. 3.
Bénédi&tion , Occurrámus omnes. pag. 38.

viij. LEÇON. TTQus trouverez le repos ' Nveniétis enim ré

V de vos ames. Il vous I quiem animabus vedonne dès ce monde ce qu'il ftris: Ante futúra jam vous prépare en l'autre, & il tibi hîc dar mercédem? vous fait goûter par ávance & bravíum nunc præle repos du Ciel : mais pour bet : atque hinc & vous rendre plus doux & quod seipsum det in' plus agréable ce qu'il vous exemplum, fermónem commande , il se propose reddit àccepriórem.' lui-même pour modéle. Que Quid enim times , in craignez-vous , dit-il? Ap- quir , ne minor habeápréhendez-vous de paroître ris: Si fis húmilis, me méprisable en vous humi. réspice , & mea omnia liant: Regardez-moi; confi- à me disce , & tunc dérez en combien de manié- clarè fcies quantùm les je me suis humilié , & fit bonum. Vide quá vous reconnoîtrez quel bien modò omni ex parte c'est que l'humilité. Remar- ipfos indúcat ad humiquez, je vous prie, par com- litátem : à quibus ipfe bien de raisons Jesus-Christ fecit ; Díscite, inquit , exhorte ses Apôtres à écre à me quia initis sum: humbles. Il leur propose son ab iis quæ ipfi lucraéxemple : Apprenez de moi, túri sunt ; Nam inveleur dit-il, que je suis doux niétis, inquit, réquiem & humble de coeur. Il leur animábus vestris : ab découvre ensuite les récom- iis quæ ipfis largitur; penses préparées aux hum- Reficiam vos, inquit : bles : Vous trouverez , dit- ab eo quod onus leveil , le repos de vos ames. Il effécerit; Jugum enim leur promet de les assister meum suave eft,& onus lui-même : Car je vous sou- meum leve. Ita & Paulagerai , leur dit-il. Enfin il lus suadet , dicens ; les affure qu'il leur adoucira Momentaneum & leve

tribulatiónis mirè & son joug : Car mon joog eft. suprà modum æternum doux , & mon fardeau eft gloriæ pondus operá- léger. C'est ce que saint Paul, tur.

s'efforçoit de persuader aux

. Chrétiens, lorsqu'il écrivoit à ceux de Corinthe : Le moment fi court & fi léger des afflictions que nous souffrons, produit en nous le poids éternel d'une souveraine & incomparable félicité.

Bei Desidérium cor- Bem, Vous lui ayez accordé dis ejus tribuisti ei , le desir, de son coeur , & Dómine , & voluntáte vous ne l'avez point frustré. labiórum ejus non frau-, de la demande de ses lévres; dasti eum ; * Quoniam * Car + Vous l'avez prévena, + Prævenisti eum in Seigneur, de bénédictions & benedictionibus dulcé de douceurs. ». Il arriva,

dinis. . Fa&um eft ut, qu'il mourus , & qu'il fut w. moreretur , & portaré- porté par les Anges dans le

çur ab Angelis in fnum, lein d'Abraham;* Çar vous
Abrahæ ; * Quóniam, l'avez prévenu. Gloire ay,
Glória Patri, + Præve, Pere. t Vous l'avez prévenu,
nisti. Pf. 20. S. Luca 16. Seigneur.
- La ix. Leçon, de.l'Homélie du Dimanche, fous.
la Bénédi&tion , Fulgeat nobis. 40......

R. Ora pro nobis ad * . Priez pour nous le SeiDóminum Deum no- gneur notre Dieu ; * Et Atram ; * Et juxta óm- tour ce que vous dira le Seid nia quæcumque díxerit gneur notre Dieu, * Raptibi Dominus Deus no- portez-le-nous , & nous le fter, 7 Sicannúncia no- ferons. ¥. Le Seigneur vous bis , & faciémus.v. Da- donnera l'intelligence en bit tibi Dominus in óm- coures choses“; * Et tout ce nibus intellectum : * Er que vous dira le Seigneur, juxta. Glória. f Sic Gloire au. Pere. + Räpporannuntia. Jérém. 37. tez-le-nous , & nous le fe2. Tim, 2.. . : rons.

Te Deum. pag. 41. Wo Sacerd. Stabit in . Sacerd. Il s'arrêtera loco sancto ejus R. In. dans le lieu fainç du Seie

[ocr errors]

proces:

gneur; . Parcequé ses nocens mánibus, & mains sont innocentes, & mundo corde. Pl. 2:3. qu'il a le coeur pur. . .

A L A U DE S. .. Preäume 62. Deus, Deus meus. pag. 44. ** Ant. Il l'a fanctifié dans sa. Ant. IN fide & leo!

I foi & dans la dou- 1. D. I nitáre ipsius: ceur, & l'a choisi d'entre sanctum fecit illun, tous les hommes.

& elégit eum ex omni

carne. Eccli. 45. PS. 69. Deus, in adjutórium. pag. 45. me ' Ant. Le Seigneur étoić Ant; 2. D. Erat Dóavec lui; & il se conduisoit minus cum eo ; & in avec sagesse dans toutes ses cunctis ad quæ proce. entreprises.

débat, sapienter le agéa'

bat. IV. Rois, 18. Pfi 99. Jubilate Deo. pag. 46. * Ant. Cet homme éclairé Antos ao Vif perien inftruit plufieurs, & fon tus multos erudivit, derisa dianggap tidak berani ame y trouve de la dou- ánimæ fuæ (uavis eft. ***** ceur.

Eccli. 37.
.: Ant. 4. F. Oculus Deio ambiente

I CANI I VRE. Eccli. si. ..
Eigneur', je glorifierai Á Omine , laudábo
U sans cesse votre nom : V nomen tuum afas
je chancerai vos louanges, síduè : conficébor , &
& je bénirai le nom du ląudem dicam tibi, .
Seigneur.

.. .. & benedícam nomini

Dómini. Lorsque j'écois encore Cum adhuc júnior jeune, avant même que je effem,priufquam oberpusle m'égarer, j'ai cherché rárem, * quæsivi sala sagesse dans la priére piéntiam palàm in avec beaucoup d'instance. oratióne mea. • Te l'ai demandée à Dieu Ante templum podans son temple, & je la re- ftulábam pro illa; * chercherai jusqu'à la fin de & usque in noviffimis mies jours,

inquíram eam. .

Er effloruit tamquam Elle a fleuri dans moi præcox uva : * lætá- comme un raisin qui mûrit cum est cor meum in avant le tems;& mon cæus ea,

a trouvé la joie en elle.. Ambulávit pes meus Mes piés one marché dans iter rectum:* à juven- un chemin droit , & j'ai tâtúce mea investigá- ché de la découvrir dès ma bam eam,

jeunesse. Inclinávi módice . J'ai prêté humblement aurem meam, * & ex- l'oreille pendant quelque, cépi illam, . tems ; & la sagesse m'a été

donnée. Multam invéni in J'en ai trouvé beaucoup meipso sapiéntiam, * en moi-même, & j'y ai fait & multùm proféci'in, un grand progrès. ea.

Danti mihi fapién. Je donnerai la gloire à tiam * dabo glóriam, celui qui m'a donné la fa.

gelse. : Confiliátus sum Car je me suis résolu à. enim ut fácerem ile faire ce qu'elle prescrit : lam : * zelátus sum j'ai été zélé pour le bien , & bonum, & non con- je ne comberai point dans fundar.

la confusion. Colludára eft áni. Mon ame a lutté longma mea in illa , * & tems pour atteindre à la in faciendo eam con- fageffe, & je m'y suis confirmátus sum.

firmé, en faisant ce qu'elle

m'ordonne. Animam meam di- J'ai conduit mon ame rexi ad illam, * & in droit à elle , & je l'ai trouagnitione invéni eam. vée dans la connoissance de

moi-même. Poslédi cum ipsa cor J'ai dès le commenceab initio : * propter ment possédé mon coeur hoc non derelinquar. avec elle : c'estpourquoi je

ne serai point abandonné. · Venter meus contur- . Mes entrailles ont été bátus eft , quærendo émues en la cherchant ; &

« 이전계속 »