페이지 이미지
PDF
ePub

PROSE.

Himperator Regum

rátor,

[ocr errors]

dámus,

mus

Reges ;

C

tre des Rois, & l'arbitre Et fceptrórum mode- des Couronnes, daignez

recevoir l'hommage de la Nunc te canat Gál. France.

lia. REGNUM tibi commen Nous

recomman

dons les interêts de ce RoyauMemorandi celebra- me, quand nous chantons

les louanges de l'admirable Dum Regis præconia. Roi que vous lui avez don

né. Per te cun&i regnant

C'est vous qui faites ré

gner les Rois ; & les Empires Per te Regna , dum que vous rendez florissans, ftant leges,

ne subsistent qu'autant qu'ils Vigent Aorentíssima. sont soumis à vos loix. SED imprimis dile Mais surtout celui des étórum

Lys vous est cher : il faic le Cura cibi Liliórum, plus tendre objet de vos Cura nobilíssima. soins. Tui cultûs ad fplendo Dieu puissant, pour l'honrem,

neur de votre culte vous Summe Princeps, re- ceignez le front de Louis gnatorem

d'un riche diademe. Ludovicum éligis. At hunc, hostes dum Mais s'il jette l'épouvante terróre ,

dans le cour de ses ennemis, Tener cives dum amó- s'il fait naître l'amour dans

celui de ses sujets , vous faIntimus Rex súbigis. vez vous l'assujettir, & Té

gner sur son coeur. MATRE doctus incul Docile aux leçons d'une párâ

sainte mere , il tire sa gloire Vitâ fulget illibátâ; d'une vie innocente, & ses Factis ornar sólium. vertus firent honneur à son

throne.

re ,

strávit,

ftar :

[ocr errors]

Ce grand Prince plia tout Torum - Dep fe fub entier sous le joug du Seigneur, à qui il fit le facrifice

Vovit mentem, manlans réserve de son esprit cipávit & de son corps.

Corpus & innoxium, Il monte fur le throne à DooDenis sceptra gel'âgede douze ans: le fceptre qu'il porte, n'a rien qui l'em Pondus magnum man barrasse ; il en foutient le gnus portat poids avec la force d'un jeune Senex fapiéntia. homme, & la fagefle d'un vieillard.

Devenu fous la protec- SUB Tonante dux & tion du Ciel général & fola , miles dat, il fait sentir aux Albi Albigenses perduel geois révoltés, coinbien fox les puissance eft redoutable. :: Perculit poténtiâ. . Il avoit fait voeu de por- BELLA' sacra vớverar, ter la guerre dans la Terre Se cruce fignáverat : fainte, & s'étoit broisé

pour

Chrifti sub insigniis, l'accomplir:il marche donca Francis potens copiis, Terufalém sous l'étendart de Iter sumpsit, j. C. & suivi des troupes Françoises.

Bientôt plein de confiance Mox Dei præsídio en la protection de fon Dieu; Plùs fifus & bráchio, il affronte à la tête de fon Ante volans ágmina, armée les plus grands dan Mille per discrimina gers.

Se conjécit. A la vûe des barbares, il BARBAROS aspíciens fe précipite l'épée à la main Enfe ftricto sáliens dans la mer.

Intrat mare. Après avoir mis en fuite It fugátis hoftibus ses ennemis, & s'être rendu Expugnátis fedibus maître de leuts villes ; il Imperáre. leur impofe la loi.

Il fait inftruire ces barba+ FIDE gentes imbuit ; res des myfteres de la foi'; ' Captos & aféruit, & quoique dans les fers Ipfe captus, il vient à bout de mettre en liberté les scoupes prisonniéres.

[ocr errors]

bus ,

[ocr errors]

tet

Victor, ut constán Après sa victoire ; Dieu tiam

permit qu'il fût vaincu , „Mala probent régiam, afin d'épurer sa vertu par Quippe victus.

les inaux de l'esclavage. SED lancito foedere , Mais quand il s'agit de

Judicii póndere figner le traité fait avec ses Fræna dat vincénti- vainqueurs, il oppose la rai.

son à leur violence, & donLeges exa&toribus

ne la loi à ceux qui vouImponendo.

loient la lui prescrire. Redux beat Galliam : Son retour fait le bonheur

Olim sed & Lybiam de la France : mais il a des Debellátor réperet desseins sur l'Afrique' ; il y . Er triumphum éxpe portera un jour ses armes,

& fa mort lui méritera le Occumbendo. triomphe le plus glorieux. TANTA forricúdini

Tant de courage

e étoit ace Comes aftat píetas: compagné d'une piété ferFit morum dulcédini vente, & il savoie unir avec Junca sensûs grávi- un air affable la gravité que

demandoit fa sagesse & lon

rang. ET donis ingéntibus Son zèle lui fit bâtir des Construit basílicas, Eglises en grand nombre, Et opes egéntibus qu'il dota de magnifiques Dívidit magníficas. présens : fa charité lui fit

répandre ses richesses dans

le fein des pauvres. Nodum de fúmptibus Il tire de son tresor de quoi Induit régiis, couvrir leur nudité, & il ne Ægróto mánibus

dédaignepasde servir les maMinistrat própriis. lades de les propres mains.? TENAx justitiæ ! 1; Zélé pour la justice, com Quot lælos víndicat! bien de fois la fit-il servir à Hoftis perfidiæ i protéger l'innocent! EnneQuot fontes judicat ! mi du vice, combien de fois

l'a-t'il puni dans le coupable! AMANDATUR jocul Les théatres sont fermés,

les farceurs bannis, de fa

tas.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

vue

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

l Cour: la Haterie

у
est

Objurgácor adulátor", i de mauvais æil, la médisan- Castigátur obtrectá

çe y est punie; & l'Eglise a tor, toute la protection de ce Grex sacer protégitur. fainc Roi.

Plus il est maitre de les Quo plus liber, plus volontés, plus il s'applique à Te franat; reprimer ses passions; son in Quò plus juftus, plus nocence ne l'empêche point

se damnat : de se trouver coupable: en Spreto faftu , magis nemi du faste , il en régne regnat , avec plus d'autorité ; sa lou Cùm Deo subjícicor. million à la Loi de Dieu reléve la puissance.

Saine Roi, qui régnez R xx, qui cælo domidans les Cieux, 'allis sur un náris,

thrône éternel, & qui asso- Jugi throno qui pore cié au Roi des Rois, vous ráris,

voyez couronné de la gloire Regi Regum sociáris, la plus pure, jettez des yeux

Purá luce coronáris, favorables sur la France. Aspice nunc Galliam.

Accordez votre protection FOVE gentem quam à ce peuple que vous avez rexisti, gouverné : donnez-lui dans

Arma præbe quæ tu-
Les combats la valeur que listi,
vous y avez fait paroître: Firma leges quas fan-
maintenez parmi les Fran-
çois les loix que vous leur Serva Regem quem
avez données : conservez præisti,
avec soin le Monarque qui Regis & famíliam.
vous reconnoît pour pere ,

Amen.
& veillez sans celle sur son
auguste famille.
y. Seigneur

j'entrerai V. Introibo in dos dans votre mailon: R. Je mum tuam, Dómine: vous adorerai dans votre Bt. Adorábo ad temsaint temple avec une crain- plum sanctum tuum te respectueuse.

in timore tuo. PS. s. L'Oraison aux 11. Vépres, pag. 103.

5

xisti,

[ocr errors]

rons.

PRIERE POUR LE ROI. Dómine, falvum fac Seigneur, sauvez le Roi;& Regem ; & exaudi nos daignez nous éxaucer au in die quâ invocaveri- jour que nous vous invoquemus te. Pf. 19.

Antienne à la très-sainte Vierge. tere micericordiae; N Prekeine , bumere pleie vita , dulcédo & fpes ne de douceur & de misérinostra , salve : ad te corde, vous dont la protecclamámus , exules fílii tion est une source de vie , Evæ ; ad te supirámus, de confolation & de graces: gementes & Åentes in malheureux éxilés enfans hac lacrymárum valle: infortunés d'une mere coueia ergo, advocáta no- pable, nous nous profterstra, illos tuos miseri- nons à vos piés; daignez être cordes óculos ad nos attentive à nos cris , à nos convette ; & Jesum, gémissemens, & aux soupirs benedictum fructum que nous poussons vers vous ventris tui, nobis post dans cette vallée de larmes: hoc exílium oftende ; jettez fur nous un regard fa6 clemens!ô pia! ô dul- vorable : soyez notre avocis Virgo María ! cate auprès de Jesus-Christ

votre fils : obtenez-nous par vos priéres la grace de vous imiter ; afin de voir après notre éxil, ce fruit de vie & de bénédiction, que vous avez donné au monde, ô Vierge lainte! ô tendre mere ! Ô Marie vrai modele de vertu & de piété ! W. Vultum

». Les plus riches du peudeprecabuntur R.Om- ple auront recours à vous : nes divites plebis. R. Ils vous adresleront leurs Pf. 44.

hommages. Orémus.

Prions.

Ieu tout-puissant & éterterne Deus, gloriósæ Virginis ma- avec la coopération du faint iris Mariæ corpus & Esprit, le corps & l'ame de la

tuum

O Mnipotenuse qui Dnel, qui aven puré

« 이전계속 »