페이지 이미지
PDF
ePub

me les autres hommes, & mines moriémini, * & vous tomberez comme sont ficut unus de principia tombés tous les grands de bus cadétis. la terre.

Levez-vous , Ô Dieu ; ju- Surge, Deus, júdi, gez la terre : car vous possé- cą terram ; * quóniam derez toutes les nations com- tu hæredicábis in om. me votre héritage.

nibus géncibus. Ant. La terre que je pof- Ani. Adversùm me séde , ne crie point contre terra mea non clamar, moi; & je n'ai point affligé nec ánimạm agricola, le coeur de ceux qui la culti- rum ejuşafflixi. Job, 31,

vent.

Ant. 1. D. Non pucávi.

PS E AUME 100, TE chànterai devant yous, M isericórdiam & J Seigneur , votre miséri- W judícium * cantácorde & votre justice. bo tibi, Dómine.

Je vous louerai,mon Dieu, Psallam & intélli. & j'étudierai avec soin quelle gam in via immacu. est la voie pure & sans tache: láta : * quando vénies Seigneur, quand viendrez- ad me? vous à moi ?

Te me conduirai avec un Perambulábam in ine coeur pur dans le secret de nocéncia cordis mei. * ma maison.

in médio domûs meæ. Te détournerai mes yeux Non proponébam an. de l'injustice : je n'aurai que te óculos meos rem in. de l'aversion pour les viola- justam: * facientes præ, teurs de votre loi.

varicaciones odíyi. Ceux qui ont le cæur cor- Non adhæsit mihi tonipu, n'auront aucune so- cor prayum : * declie cieté avec moi : les méchans nantem à me mali. me fuiront , & je n'aurai gnum non cognoscepoint de commerce avec eux. bani.

Je me déclarerai ouverte Decrahentem secrément contre celui qui médic tò próximo suo, * hund en secret de son prochain, persequebar. Je n'admettrai point à ma Superbo óculo & ing

[ocr errors]

sariabili corde, * cum table ceux qui ont l'æil ako hoc non edébam. tier, & le coeur insatiable.

Oculi mei ad fidéles Je chercherai ceux qui aiterræ , ut sédeant me- ment la vérité sur la terre, cum : * ambulans in pour les faire alleoir auprès via immaculata , hic de moi: je prendrai pour mis mihi ministrabat. nistre celui qui marche dans

l'innocence. Non habitábit in mé- L'orgueilleux ne demeu. dio doniûs meæ, qui fa- fera point dans ma maison; cit supérbiam : * qui ló- & le menteur ne sublistera quitur iniqua , non di- pas devant mes yeux. rexit in conspectu oculorum meorum.

In matutino interfi. Je me hâterai d'exterminer ciébain omnes peccató- tous les pécheurs de la terre ; Tes terræ ; * ut dispér- afin de purger la cité du Seiderem de civitáte Dó- gneur, de tous ceux quicommini omnes operantes mettent l'iniquité. iniquitátem.

Ant. Non putávi au. Ant. Je n'ai point crû que rum robur meum, nec l'or fất ma force, & je n'ai lætátus sum super mul- pas mis ma joie dans mes tis divitiis meis.Job, 31. richesses,

♡. Dilexi mandata . . J'ai aimé votre loi plus tua fuper aurum & to- que l'or & les pierres préca pázion: R. Proptéreà cieuses : R. C'estpourquoi je ad ómnia mandára tua me suis reglé en tout selon dirigébar. Ps. 118. vos préceptes.

Pater nofter. ... Notre Pere. V. Et ne nos indúcas . Et ne nous exposez pas in tentaciónem; R. Sed à la tentation ; R. Mais de libera nos à malo. livrez-nous du mal.

ABSOLUTION. 2. Mach. I. Eus meminerit te- n Ve Dieu se souvienne U stamenti sui quod V de l'alliance qu'il a con, locutus eft, & exáu- tra&ée avec son peuple , & diat oratiónes nostras. qu'il éxauce nos priéres X. Amen,

B. Amen, ..

♡. Jube, Domne, benedicere. Béned. Que Dieu vous ouvre Bénéd. Derur tibi fer

la bouche , & qu'il vous mo in apertióne oris donne des paroles , pour tui, cum fiducia non annoncer librement le tum, fácere mysté, mystére de l'Evangile. rium Evangéliini R. Amen.

Eph. 6. Ri. Amen. · Lecture du saint Evangile Léctio sancti Evangélii selon saint Luc.

fecundùm Lucam. : vij. Leçon. Ch. 19.. TN ce tems-là ; Jesus dit JN illo témpore; Din

L cette parabole à ces dif- l xit Jesus discípulis ciples:Un homme de grande suis parábolam hanc ; naillance s'en alla dans un Homo quidam nobilis païs éloigné, pour y prendre abiit in regiónem long possession d'un royaume, & ginquam, accipere fibi revenir ensuite. Et le reste. regnum, & reyerti. Ec

réliqua. Homélie de saint Augustin Homília fan&i Augur Evêque.

ftini Episcopi. NYOus n'appellons point Hristiános Impca

heureux les Princes ratores non ideò

Chrétiens, parcequ'ils felices dicimus, vivent long-tems; ou que quia vel diutiùs impemourant en paix, ils laissent rârant, vel imperantes des enfans successeurs de leur filios morte plácida couronne ; ou enfin parce- reliquérunt, vel hostes qu'ils ont triomphé des en- reipublicæ domuérunt, nemis de l'Etat, & prévenu vel inimícos cives ada ou réprimé les révoltes de versùs fe insurgentes leurs sujets, Car ces dons du & cavére & opprimere Créateur , qui peuvent adou- poruérunt. Hæc enim cir les amertumes de cette & ália vitæ hujus ærum. malheureuse vie, ont été ac- nofæ, vel munera , vel cordés à des Princes qui ado. solária , quidam etiam roient les démons, & qui cultores dæmonum acn'appartenoient pas, comme cípere meruerunt , qui les Rois Chrétiens, au royau- non pértinent ad reme de Dieu. C'est même par gnum Dei, quò périis

nent isti. Et hoc ipsius une très grande miséricord misericordiâ fa&tum de, que le Seigneur en a usc est, ne ab illo ista , qui ainfi; afin que ceux qui croiin eum créderent , ve- roient en son nom , ne lui lut sumına bona defi- demandassent pas ces avanderárenr.

tages temporels comme leue

souverain bien. X. Auris áudiens bea- B. On me disoit heureux tificabat me , eò quòd d'avoir délivré le pauvre afliberassem páuperem Aigé , & l'orphelin qui n'avociferantem , & pu- voit personne pour le secoupillum cui non esset rir. * Lorsque j'étois assis adjútor. * Cùm fedé- comme Roi au milieu des rem Rex, circumstante gardes qui n'environnoient, exércitu, etam tamen je ne laiflois pas d'être le mæréntium consolá- consolateur des malheureux. tor. . Sic decet nos $. Il est à propos que nous implére omnem jufti- accomplifsions ainsi toute tiam. * Cům sedérem. justice. * Lorsque j'érois assis. Glória.* Cùm sedérem. Gloire au Pere. * Lorsque Job, 29. S. Matth. 36 j'étois assis.

. Jube , Domne, benedicere. Béned. Occurrámus Béned. Vivons tous ensem

omnes in unitátem ble dans l'unité d'une mêfidei , & agniciónis me foi , & d'une même Filii Dei ; ut non connoissance du Fils de circumferámur om Dieu , afin de n'être pas ni vento doctrinæ. emportés par tous les Ephéf. 4.

vents des opinions hu

maines.

viij. Leço N. qed felices eos díci. M ais nous appellons heúU mus, li justè ímpe- MV reux les Princes Chré. rant;fi inter linguas lu- tiens, lorsqu'ils gouvernent blímiter honorántium dans la justice & l'équité ; & obsequia nimis hu- lorsque le souvenant qu'ils milicer falucántium font' hommes , ils ne s'élenon excolluntur , sed vent point au milieu des fe hómines esse memi, louanges & des respects qu'on leur prodigue ; lorsque nérunt ; fi fuam potes faisant servir leur autorité státem, ad Dei cultum à la gloire de Dieu , ils ne máximè dilatandum , l'emploient que pour aug. majeftati ejus fámulam menter le culte qui lui eft fáciunt ; fi Deum ti. dů ; lorsqu'ils craignent ment , diligunt , coDieu, qu'ils l'aiment,& qu'ils lunt ; fi plùs amant l'honorent ; lorsqu'ils préfé. illud regnum ubi non ient au thrồne qui les éleve timent habére consora sur la cerre, celui qu'ils par- tes ; fi tardius víndio tageront un jour avec d'au- cant, fácilè ignoscunt; tres sans jalousie ; lorsqu'ils fi eamdem vindictam sont lents à punir, & promts pro necessitate regendæ à pardonner ; lorsque leur tuendæque reipublicæ, sévérité n'a pour but que le non pro sacurandis inibien public, & non le desir_micitiárum odiis éxede satisfaire leur vengeance; runt ; fi eamdem vé. lorsqu'ils ne sont indulgens niam non ad impuni: que pour faciliter le retour tátem iniquitáris , fed des coupables , & non pour ad fpem corre&tiónis leur procurer l'impunité ; indulgent ; fi quod áflorsqu'ils ont soin de tem- perè coguntur plerumpérer par la compassion, la què decernere, miseridouceur & les bienfaits, la cordiæ lenitáte & benesévérité qu'ils sont contraints ficiorum largitate comd'exercer contre les méchans; pensant ; fi luxúria tanlorsqu'ils sont d'autant plus tó eis est caftigatior, moderés dans les plaisirs, quantò posset esse libéqu'ils ont plus de liberté de rior ; li malunt cupidis'y livrer ; lorsqu'ils aiment tátibus pravis , quàm mieux commander à leurs quibuflibet géntibus passions , qu'à tous les peu- imperáre. ples de l'univers.

R. Je me suis revéru de la Bf. Justícia indúrug justice ; & l'équité que j'ai sum ; & vestívi me, gardée dans mes jugemens, ficut vestimento & diam'a servi comme d'un véte- démare , judicio meo ; ment royal & d'un diadême: * Pater eram páupe* J'étois le pere des pauvres3 rum ; & causam quam

« 이전계속 »