페이지 이미지
PDF
ePub

s6

6z

Peintres & les Poëtes. Qu'ils ne sçama roient les choisir trop interesans so.

Sect. 7. Que la Tragedie nous affecte plus que la Comedie, canle de la nature des sujets que la Tragedie traite.

Sect. 8. Des differens genres de la Poësie & de leur caractere.

61 Sect. 9. Comment les sujets dogmatiques deviennent interessans.

Sect. 10. Objellion tiréc des tableaux pour montrer qu'il arrive quelquefois que limitation interelle plus que le sujet même de l'imitation.

66 Sect. 11. Que les beantez de l'execution ne rendent pas seules an For me in bon

ouvrage, comme elles rendent antableau un ouvrage precieux.

70 Sect. 12. Qu'un Ouvrage nous interejse en deux manieres : comme étant un bomme en general comme étant un certain homme en particulier.

Sect. 13. Qu'il est des sujets propres fpecialement pour la Poësie , & d'autres Jpecialement propres pour la Peinture. Moyen de les reconnoitre.

801 Exemples des sujets propres à reussir en Peinture.

93 Des sujets connus. De ceux qui le font moins.

104 Sect. 14. Qu'il est des sujets speciale

72

[ocr errors]

I20

ment propres à certains genres de Poëffe comme à certains genres de Peinture. Des fujets propres à la Tragedie.

108 Sect. is. Des personnages de fcelerats qu'on peut introduire dans les Tragedies.

I 14: Sect. 16. De quelques Tragedies dont le sujet est mal choisi.

Sect. 17. S'il eft à propos de mettre de l'amour dans les Tragedies. 1 24

Sect. 1.8. Que nos voisins disent que nos Poëtes mettent trop d'amour dans leurs Tragedies.

131 Sca. 19. Dela galanterie qui est dans nos Poëmes.

142 Sect. 20. De quelques bien-fceances qu'il faut observer en traitant des sujets tragiques.

147 Scct. 21. Du choix des sujets de Comedie. il en faut mettre la scene.. 156

Differentes especes de Comedie chez les Anciens Romains

160 Sect. 22. Quelques remarques sur la Poësie Pastorale sur les Bergeres des Eglogues.

171 Sect. 23. Quelques remarques sur le Poème Epique. Observation touchant le bien e le temps il faut prendre son eltion.

178 Scct. 24. Des actions allegoricues e

LI 2

[ocr errors]

des personnages allegoriques par rapport

À la peinture.

IS2 Sect. 25. Des personnages & des actions allegoriques par rapport à la poësie.

Sect. 26. Que les sujets ne sont point épuisez pour les peintres

. Exemplestirez des tableaux du Crucifiment.

Sect. 27. Que les sujets ne font pas épuisez pour les Poëtes. Qu'on peut même encore trouver de nouveaux caracteres propres à faire des personnages de Comedie. 226

Sect. 28. De la vrai-semblance en Poësie.

Sect. 29. Si les Poëtes tragiques sont obligez de se conformer à ce que la Geographie , l Histoire es la Chronologie nous apprennent positivement. Remarques à ce fujet sur quelques Tragedies de Corneille E de Racine.

243 Section 30. De la vrai-semblance en Peinture , & des égards que les Peintres doivent aux traditions reçues. 254

Sect. 31. De la disposition du Plan. Qu'il faut diviser l'ordonnance des tableaux en composition Poëtique & en como position Pittoresque.

Sect. 32. De l'importance des fautes que les Peintres les Poêles peuvent faire

236

265

contre les regles.

272 Sect

. 33. De la poësie du stile dans laquelle les mots

sont regardez en tant qu'ils font les signes de nos idées. Que c'est la poëfie dustile qui fait la destinée des poëmes. 275

Sect. 34. Du motif qui fait lire les por

fies. Que l'on n'y cherche pas l'instruction comme dans les autres livres. 287

Sect. 35. De la mecanique de la poefie qui ne regarde les mots que comme de fimples fons. Avantage des Poëtes qui ont composé en Latin sur ceux qui composent en François

296 Vers de l'Abbé de Chaulieu.

336 Sect. 36. De la Rime.

339 Sect. 37. Que les mots de notre langue naturelle font plus d'impression sur nous que

les mots d'une langue étrangere. 346

Sect. 38. Que les Peintres du temps de Raphaël n'avoient point d'avantage

sur ceux d'aujourd'hui, Des Peintres de l'antiquité & de ceux de leurs ouvrages qui nous restent.

De quelques ftatuis & grouppes antiques.

377 Sect. 39. En quel sens on peut dire que la nature se soit enrichie depuis Raphael.

Sect. 40. Si le pouvoir de la Peinture

351

386

392

fur les hommes est plus grand que le poss voir de la Pozfie.

Sect. 41. De la fimple recitation is de la declamation.

406 Sect. 42. De notre maniere de reciter la Tragedie Ed la Comedie.

417 Sect. 43. Que le plaisir que nous avons au Theatre n'est point l'effet de l'illusion. 429.

Sect. 44. Que les Poèmes Dramatiques purgent les passions.

435 Sect. 45. De la Musique proprement dite.

444 Sect. 46. Qelques reflexions sur la Musique des laliens. Que los Italiens n'ont cultivé cet art qu'après les François & les Flamands.

464 Sect. 47. Quels vers sont les plus propres à être mis en musique.

Sect. 48. Des Estampes & des Poëmes en prose.

484 Sect. 49. Qu'il est inutile de disputer fi la partie du dessein Es de l'expression est preferable à la partie du coloris.

486 Sect. so. De la Sculpture, du talent qu'elle demande , & de l'art des bas-rehiefs.

492

[merged small][ocr errors][ocr errors]

478

Fin de la Table

« 이전계속 »