페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors]

TABLE GÉNÉRALE

DES MATIERES
Contenues dans ces Institutions de Chirurgie.
Le chiffre romain indique le Tome , & le chiffre arabe la Page.

A

III. 205.

A Bedometement de forvententire conduite à cenir dans cetteel-

par des abscés formés à l'abdo- Il ne faut recourir aux inftrumens
men, III. pag. 238. 239.

que dans la plus urgente né.
Plaies de l'abdomen , l. 178.

cessité, IV. 229.
Comment on dilate celles qui Quel est de tous les accouche-
sont trop étroites, 1. 187.

mens celui qui présente le plus
Paracenthése de l'abdomen, III. de difficulté, IV. 102.
208.

Achille ; future du tendon d'achil-
Des maladies de l'abdomen qui le, IV. 317. & fuiv.
exigene le secours de la main, Ce tendon a été coupé sans qu'il

en soit résulté des accidens, IV.
Abrotanum ; la décoction de cette

317. 318.
plante dans l'eau salée est un Achores ; ce que c'est, & comment
excellent reméde contre la gan-

on les traite , II. 245.
gréne, 11. 105.

Acides ; on s'en sert à titre d'af.
Abscès; ce que c'est, II. 19. tringens dans les hémorragies
De quelle manière on procede á

l'ouverture des abscès , II. 26. Ils sont utiles dans la pefte , II.
Et comment on les traite, après 70. 71.

qu'ils sont ouverts , II. 27. Acupunzure ; ce que c'est, II. 357.
Abscés de l'anus, IV.,270. Ægilops ; ce que c'eft , II. 545.
Absinthe ; la déco&tion dans l'eau Sa cure , II. 554.

de mer ou l'eau salée est excel- Æginette ; Auteur Grec, & l'un

lente dans la gangrene , II. 105. des plus grands Chirurgiens de
Accouchement ; en quoi confifte l'antiquité, l. 14.

l'accouchement difficile, IV.48. Il faisoit fituer le malade sur le
Ce que c'est que les douleurs de dos dans l'opération de la file
l'accouchement, IV. 54.

tule à l'anus , IV. 238.
Comment on le favorise, IV. 54. Il a fort bien connu le traitement
Ce qu'on entend par l'accouche de cette maladie , IV. 250.
ment gaturel , IV. 59. 60. 61. 251

1. 131.

III. 23.

[ocr errors]

Il enseigne à faire l'extraction du Il indique une méthode fingulière
fætus mort, IV. 67.

pour extraire la pierre chez les
Sa méthode curative pour le re-

femmes, IV. 30.
, lâchement des paupières, II. 496. Sa manière de tailler a beaucoup
Il indique un moyen particulier de rapport à l'appareil latéral

pour extirper le polype du nez , III. 568.
III. 22.

Il a fort bien écrit sur la lithoto-
Il a connu les scarifications de mie , l. 21.
l'æil, II. 524:

Il a donné de bonnes descriptions
Il donne une méthode particulière

des cautères actuels , II. 372.
pour lier le cordon fpermatique, Et une méthode particulière pour
après l'opération de l'hernie , l'extirpation des polypes du nez,

lil. 388. 419.

Aerius, célébre Auteur de Chirur. Albugo ; ce que c'eft , 11. 646.

gie parmi les Anciens , l. 4. Alcohol (!!) du vin eft un excel-

Il a connu la cure de l'hypopion , lent astringent ou stiptique pour

reprimer les hémorragies dans

Africains ; ils ont pratiqué la su les plaies , 1. 132.

ture des tendons , IV. 320.

Aloës ( l'essence d' ) préparée

Air ; il est ennemi des plaies , I. avec l'eaa ophthalmique , est un

fort bon reméde dans le larmo-

Il faut lui donner une chaleur tem-

yement ,

pérée dans les pansemens , I. Alpin ( Profper) décrit la manière

de Icarifier des Egyptiens, l.

Albinus ( le Pere ); a décrit le 352.

premier une éguille particulière Alun est un fort bon aftringent

pour abattre la cataracte , II. dans les hémorragies , I. 132.

638.

Alun brülé; on s'en sert pour con-
Il fait un bel éloge de Raw, III. sumer les chairs fuperflues ou
724.

de mauvaise qualité, l. 120.
Il affure que Raw incisoit par sa Amand , Chirurgien François

méthode la vessie dans son corps très-bien traité des accouche-

& dans son cou, III. 691. mens , I. 22.
Il lui fait honneur de la correction Il a inventé une espèce de coëffe

& de la perfection de la taille ou de réseau pour extraire la
latérale , Ill. 724.

tête de l'enfant , reftée dans la
Albinus ( le Fils) ;
; il a décrit la

matrice , IV. 122.
méthode de Raw, & les inftru- Amby d'Hippocrate ; ce que c'est,

mens dont il se servoit, III. 690.

Il affirme que Raw n'ouvroit que Ammonius d'Alexandrie , célébre

le corps de la veslic , & ne tou Chirurgien de l'antiquité , l. 13.

choit point fon cou , III.691. Amputation des doigts, II. 404.

Il a fait graver un lithotome dif de l'avant - bras ou de la

férent de celui dont Raw faisoit main, II. 414. 415.

usage, pendant le sejour de l'Au.

du bras, II. 425.

teur à Amsterdam, Ill. 190.

de l'humerus dans son articu.
Il a eu raison de représenter le lation avec l'omoplate , II. 444.

catheter de Raw comme ayant Doit-on l'entreprendre pour un
une crénelure plus profonde fimple abscés dans l'articula.
que celui des autres lithotomis tion ? doute à ce sujet ,
tes , III, 692.

Amputation de la cuiffe , II. 438

Albucafis ; célébre Chirurgien A du pied, II. 431.

rabe , l. 14.

de la jambe , II. 433.

a

1. 479.

11. 449.

[merged small][ocr errors][merged small]

rues ,

1. 33•

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ill. 673.

[ocr errors]

Amputation à tambeau, II. 434. fifs, II. 376.

Amputation de la mammelle, lll. Il et vanté pour la cure du chara

183.

bon, II. 80.

de la verge, III. 474.

Il détruit les callofités, les ver-
Anatomie (1') eft d'une nécessité

& les excroissances, II.
indispenfable au Chirurgien 198. 380. 383.

Antitragus ; on brûle cette partie
Anchilops ; ce que c'est , II. 544. de l'oreille pour calmer la doua
Anchilose; en quoi elle confifte & leur des dents , III. 6.
sa cure, I. 363.

Anus ( abscès de l' ), IV. 270.

Ancyloblepharon ; ce que c'est , Fungus , IV. 218.

Fistule , IV. 233.

André de la Croix, Médecin & Chûte , IV. 213.

Chirurgien célébre, a donné un Imperforation, IV. 205.

corps de chirurgie , l. 16. Speculum ani; ce que c'est, IV.

Et la description des caurères &

232.
de quelques autres inftrumens, Appareil ; on prépare ordinaire-
1. 23. & Il. 371.

ment l'appareil avant l'opéra-

Anel

Bhirurgien François ; tion , I. 38.

on lui doit l'invention d'une Appareil ( le haut) ce que c'est ,
nouvelle méthode pour la gue-

rison de l'anévrisme, ll. 324. Franco est le premier qui l'a pra-
Et pour celle de la fistule lacri. tiqué, III. 611.

male ; description de cette der- Qui sont ceux qui s'en font servis

nière méthode , II. 563 -568. après lui, ou qui lui ont donné
L'Auteur est le premier qui s'en des éloges , Ilì. 612. 613.

eft servi heureusement & fou- Douglas l'a fait revivre en Angle-

vent après Anel , II. 563. terre, III. 617.

De quelle manière Anel retiroit le L'Auteur l'a mis en usage le pre-

sang épanché dans la poitrine , mier, après les Anglois, Ill.

au moyen d'une seringue , I. 621.

224.

En quel cas il ne convient point,

Anévrisme ; ce que c'est & ses

Ill. 669.

différentes espèces , II. 296. Ce qu'en pense M. le Dran, III.

Sa

721.

Il n'est point nécessaire , après ses avantages, III. 652.

avoir emporté le fac anévris. Ses inconvéniens, III. 622 - 628.

mal , de cauiériser les embou. Objections de Denys contre le

chures de l'artère coupée, avec haut appareil , & réponse à ses

un fer rouge, comme on le pra objections, III, 660-668.

tiquoit encore dans le siécle Appareil latéral ; en quoi il con-

dernier, II. 311.

lifte , III. 675.

Bandage pour l'anévrisme , IV. Frere Jacques est le premier qui

425.

s'en est servi , III. 674.

Anneau. Doit-on scarifier les an- Après Frere Jacques, M. Raw l'a

neaux des muscles du bas-ven beaucoup pratiqué & perfec-

tre, dans l'opération du bubo. tionné , III. 690.

nocele , en vue de prévenir le L'Auteur est le premier qui ait fait

retour de l'hernie ? III. 353. usage de l'appareil latéral cor-

354.

rigé par Raw, III. 696.

Anthrax, voyez Charbon.

Il a été encore perfectionné en-
Antimoine ; le beurre d'antimoine suite par Chefelden, Ill. 704.
eft un des plus violens corro. Le Dran lui préfere néanmoins

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

III. 719,

111. 578.579.

le grand appareil ,

l'occipital, II. 247. 248.

Garangcor lui donne les plus grands Et l'application du cautère adue!

éloges, & en attribue, mais à à la plante des pieds , II. 373,

tort, toute la perfection aux Appollonius ( les deux ), célébres

Chirurgiens François, III. 722. Chirurgiens de l'antiquité, 1. 13.
Il est pratiqué par M. Senf,' lll. Apôtres (l'onguent des ) ; on l'em-
735.

ploie dans les fiftules à l'anus

Et

par

M. Morand , Ill. 739,

pour détruire la callofité, IV,

Ses inconvéniens , Ill. 747.

256.

Apparcil ( grand) i ce que c'est, Aquapendente, voyez Fabricius.

Arantius très. habile Médecin-Chi,

Jean de Romanis en eft l'inven. rurgien, l. 17.

teur, mais c'est Marianus qui Arcæus ; il a très-bien écrit sur

en a donné la première descrip la cure des plaies, 1. 16.

Ill.

577

On lui doit l'inyention d'un bau,

Quel a été le but de l'inventeur, me excellent , qui est très-fou-

vent recommandé dans cet ou.
On l'a appellé grand appareil à

vrage, I. 116 & ailleurs.

raison du grand nombre d'info Aretée conseille les sçarifications

trumens qu'on y emploie , lll,

du nez, II, 352,

577.

Aristote connoiffoit déja les mo-

De quelle manière on l'exécute , yens de remédier à l'imperfo.

III. $86.

ration de la vulve , IV. 2,

Tolet l'a très-bien décrit, I. 21. Arnaud , l'un des plus célébres

Et M. le Dran y a ajouté de Chirurgiens François du dernier

grandes perfections, Ill. 591. fiécle, a inventé un bandage par,

Appareil, ( petit ) c'est le plus an ticulier pour la fiftule à l'anus ,

III.

544

IV. 269,

Celle est le premier qui l'ait bien Sa manière d'opérer les hernies

décrit , & c'est d'après lui que

avec étranglement

les Auteurs qui l'ont suivi en Machine de son invention pour

ont donné ensuite la descrip.

redresser les jambes tortues, IV.

tion , lll. 544.

342.

Comment on l'exécute, III.

$53,

Il nie l'existence des carnofités de

M. le Dran voudroit le profcrire , l'urethre, Ill. 516.

mais l'Auteur & beaucoup Arrierc.faix ; ce que c'est , IV,
d'autres , prenent la défense, 144.
& sont d'avis de le conserver, On ne doit pas toujours en cons
III. 366,

fier l'expulsion à la nature
Il ne différe guère que par les ins IV. 146,

trumens de l'appareil latéral, Ruysch enseignoit cependant, dans
& la pratique en est plus facile, les dernières années de sa vie ,
III. 566. 567.

qu'il faut constamment lui ea

Aphæresis; ce que c'ek , I. 24.

l'aisser le soin , IV, 155.

Apollon, Médecin & Chirurgien, Mais il est refuté, sur ce point,
de la plus haute antiquité, qu'on

par Leporinus , Cohausen, Hare
a mis au rang des Dieux, 1. 12. tranf, Stuari, & autres , qui

II a pratiqué, suivant Ovide, l'o, veulent, au contraire , qu'on

pération césarienne , III. 222, procéde promptement à l'ex-

Apoplexie ; l'artériotomie est un traction de l'arrière · faix rete,
bon reméde contre cette mala nu dans la matrice , IV, 146.
die , II, 462.

Artère ; quels sont les accidens

De même que les scarifications à produits par l'ouverture des

« 이전계속 »