페이지 이미지
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ment que fa certitude fût réelle.

4. La prétenduë évidence d'une personne faillible ne fait point celle des autres personnes à qui. elle parle. Par exemple un homme, qui a la vûë beaucoup meilleure que moi , me mene sur une tour, d'où il me montre un clocher fort éloigné dans l'horison. Il m'assûre qu'il le voit très - distinctement , & il veut que je jure que ce clocher est effectivement à l'endroit qu'il me marque.

J'ouvre les yeux, je tâche d'appercevoir ce clocher : je ne sçaurois le découvrir , & je dis à cet homme: Vous pouvez jurer qu'il est là , puisque vous êtes assuré que vous l'y voyez : mais pour moi, qui ne l'y vois point , je n'ai garde de faire un tel serment, Votre évidence ne fait point la mienne. J'avoue que vos yeux

leurs que les miens : mais enfin les vôtres , quoique incomparablement meilleurs vous trompent quelquefois. Je défere à votre témoignage : je me défie de mes foibles yeux : je suppose sans peine que vous distinguez parfaitement ce que je fuis incapable d'appercevoir : mais je n'ose jurer ni sur le témoignage de mes propres yeux qui n'apperçoivent rien , ni sur celui des vôtres qui ne sont pas incapables de nous tromper tous deux. Voilà précisément ce que chacun doit dire avec respect & modestie à l'Eglise sur le fait de Jansenius , fi elle est faillible ence point.

Douziéme Objection. Pourquoi M, de Cambray veut-il faire dépendre la fignature du Formulaire de la ques-,

« 이전계속 »