Dictionnaire des proverbes français

앞표지
Treuttel et Würtz, 1821 - 591페이지
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

목차

I
1
II
28
III
61
IV
122
V
133
VI
155
VII
176
VIII
188
XI
214
XII
261
XIII
280
XIV
287
XV
339
XVI
344
XVII
361
XVIII
386

IX
190
X
196
XIX
403

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

244 페이지 - Toujours au plus grand nombre on doit s'accommoder, Et jamais il ne faut se faire regarder. L'un et l'autre excès choque , et tout homme bien sage Doit faire des habits ainsi que du langage , N'y rien trop affecter, et, sans empressement, Suivre ce que l'usage y fait de changement.
276 페이지 - Je sais un paysan qu'on appelait Gros-Pierre. Qui, n'ayant pour tout bien qu'un seul quartier de terre, Y fit tout alentour faire un fossé bourbeux, Et de monsieur de l'Isle en prit le nom pompeux.
252 페이지 - La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles: On a beau la prier; La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos rois.
64 페이지 - Je définis la cour un pays où les gens, Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents, Sont ce qu'il plaît au prince, ou, s'ils ne peuvent l'être, Tâchent au moins de le paraître. Peuple caméléon, peuple singe du maître ; On dirait qu'un esprit anime mille corps : C'est bien là que les gens sont de simples ressorts.
222 페이지 - Le bel et le judicieux usage que celui qui , préférant une sorte d'effronterie aux bienséances et à la pudeur, expose une femme d'une seule nuit sur un lit comme sur un théâtre , pour y faire pendant quelques jours un ridicule personnage , et la livre en cet état à la curiosité des gens de l'un et de l'autre sexe , qui , connus ou inconnus , accourent de toute une ville à ce spectacle pendant qu'il dure ! Que manque-t-il à une telle coutume , pour être entièrement bizarre et incompréhensible...
137 페이지 - Montespan une robe d'or sur or, rebrodé d'or, rebordé d'or, et par-dessus un or frisé, rebroché d'un or mêlé avec un certain or , qui fait la plus divine étoffe...
90 페이지 - Je me flattais toujours d'une espérance vaine, Faisant le chien couchant auprès d'un grand seigneur. Je me vis toujours pauvre, et tâchai de paraître ; Je vécus dans la peine, espérant le bonheur, Et mourus sur un coffre, en attendant mon maître.
399 페이지 - Les hommes, la plupart, sont étrangement faits ! Dans la juste nature on ne les voit jamais; La raison a pour eux des bornes trop petites. En chaque caractère ils passent ses limites, Et la plus noble chose, ils la gâtent souvent, Pour la vouloir outrer et pousser trop avant.
348 페이지 - Les ruines d'une maison Se peuvent réparer : que n'est cet avantage Pour les ruines du visage ! Sa préciosité changea lors de langage. Son miroir lui disait : « Prenez vite un mari. » Je ne sais quel désir le lui disait aussi : Le désir peut loger chez une précieuse. Celle-ci fit un choix qu'on n'aurait jamais cru, Se trouvant à la fin tout aise et tout heureuse De rencontrer un malotru.
26 페이지 - La prévoyance! La prévoyance qui nous porte sans cesse au-delà de nous , et souvent nous place où nous n'arriverons point, voilà la véritable source de toutes nos misères.

도서 문헌정보