페이지 이미지
PDF
ePub

AC TE III.

SCENE PREMIERE, OROSMANE, CORASMIN.

OROSMANE,

V

Ous étiez, Corasmin, trompé par vos

allarmes ; Non, Louis, contre moi ne tourne point

ses armes, Les François font laflés de chercher desormais Des climats que pour eux le Destin n'a point faits; Ils n'abandonnent point leur fertile Patrie, Pour langui: aux diserts de l'aride Arabie, Et venir arrofcs de leur sang odieux, Ces palmes que pour nous, Dieu fait croître en ces

lieux ,

Ils couvrent de Vaisseaux la mer de la Sirie,
Louis, des bords de Chipre, épouvante l'Alie;

[ocr errors]

Mais j'aprens que ce Roi s'éloigne de nos Ports,
De la féconde Egipte il menace les bords,
J'en reçois à l'instant la premiere nouvelle
Contre les Mamelus fon courage l'apelle ,
Il cherche Meledin, mon secret ennemi ,
Sur leurs divisions mon Trône est affermi;
Je ne crains plus enfin l'Egipte ni la France,
Nos communs ennemis cimentent ma puissance,
Et prodigues d'un sang qu'ils deyroient ménager,
Prennent, en s'immolant, le soin de me vanger.
Relâche ces Chrétiens, ami , je les délivre
Je veux plaire à leur Maître, & leur permets de vivres

sur la mer on les méne à leur Roi,
Que Louis me connoise, & respecte ma foi :
Mene-lui Lusignan, dis-lui que je lui donno
Celui
que

la naissance allie à la Couronne,
Celui que par deux fois mon pere avoit vaincu,
Et qu'il tint enchaîné tandis qu'il a vécu.

CORAŞ MIN.
Şon nom cher aux Chrétiens....

OROSMANE,

Son nom n'est point à craindre.

CORASMIN.
Mais, Seigneur, li Louis....

ORO SMA NE.

Il n'est plus temps de feindre, Zaïre l'a voulu , c'est aflez, & mon cæur,

Je veux que

[ocr errors]

En donnant Lusignan, le donne à mon vainqueur!
Louis est peu pour moi, je fais tout pour Zaire ,
Nul autre sur mon caur n'auroit pris cei empire,
Je viens de l'affliger, c'est à moi d'adoucir
Le déplaisir mortel qu'elle a dû ressentir,
Quand sur les faux avis des desseins de la France
J'ai fait à ces Chrétiens un peu de violence.
Que dis-je ? ces momens perdus dans mon Conseil,
Ont de ce grand hymen fufpendu l'apareil :
D'une heure encor, ami, inon bonheur fe differe,
Mais j'emploirai du moins ce temps à lui complaire,
Zaïra ici demande

un

secret entretien
Avec ce Nérestan, ce génereux Chrétien...

CORA S M I N.
Et vous avez, Seigneur , encor cette indulgence?

OROSMAN E.
Ils ont été tous deux esclaves dans l'enfance,
Ils ont porté mes fers , ils ne se verront plus ;
Zaïre enfin de moi n'aura point un refus :
Je ne m'en défens point, je foule aux pieds pour cile
Des rigueurs du Sérail la contrainte cruelle,
J'ai méprisé ces loix done l'âpre austerité.
Fait d'une vertu triste une nécessité ;
Je ne suis point formé du sang Asiatique,
Né parmi les rochers au sein de la Taurique,
Des Scites, mes ayeux, je garde la fierté,
Leurs mours, leurs passions, leur générosité

Je consens qu'en partant, Nérestan la revoie,
Je veux que tous les cæurs soient heureux de ma joie :
Après ce peu

d'instans volez à mon amour,
Tous les momens, áni, sont à moi sans retour :
Va, ce Chrétien attend & tu peux l'introduire,
Presle lon, entretien, obéis à Zaïre.

S ÇENE I I. CORASMIN, NEPRESTAN.

CORASMIN.

N ces lieux, un moment,

tu
peux encor

rester, Zaïre à tes regards viendra se presenter.

S C Ε Ν Ε ΙΙΙ.

NE'RESTAN seul.

N quel état, 6 Ciel, en quels lieux je la laisse !

O ma Religon ! ô mon pere ! ô tendresse ! Mais je la vois.

SCENE IV, ZAYRE, NE'R ESTAN,

N E' RESTA N.

Ma feeur, je puis donc vous parler ? Ah ! dans quel temps le Ciel nous voulut rassembler ; Vous ne reverrez plus un trop malheureux pere.

ZA Y R E. Dicu, Lulgnan!

NE RESTA N.

Il touche à son heure derniere.
Sa joie en nous voyant, par de trop grands efforts,
De ses sens affoiblis a rompu les ressorts,
Er cette émotion dont son ame est remplie,
A bien-tôt épuisé les sources de sa vie ;
Mais pour comble d'horrears à ces derniers momens,
Il doute de fa fille & de ses sentimens:
li meurt dans l'amertume , & son ame incertaine
Demande en foupirant si vous êtes Chrétienne.

ZA Y RE,
Quoi, je suis votre cour , & vous pouvez penser
Qu'à non fang, à ma Loi, j'aille ici renoncer?

« 이전계속 »