페이지 이미지
PDF
ePub

Boileau ( Hugues), Trésorier de la Sainte Chapelle & Confeffeur

de Charles v. Privilege , qu'il obtient de l'Antipape Benoit

XNI. II. 192. Boilean ( Gilles), Greffier de la Grand'Chambre, Père de Def.

préaux. Son Eloge ; Ce qu'il laissa à ses Enfans. I. 329. 413. Inscripcions de son Portrait, par Despréaux,& Jacques Boileau son Frère. II. 376. Ce qu'il pensoit de fon Fils Despréaux. I. xxxiv. Fable , quecelui-ci tient de lui. I. 282. Sa première Femme maltraite sa Fille jusqu'à la faire mourir & en meurt de chagrin. I. 107. Epitaphe d'Anne de Nielle sa seconde Femme, Mère de

Despréaux, de Gilles & de Jacques Boileau. II. 375. Boileau ( Jerâme), Frère de Despréaux ; Avanture arrivée chés lui fournit une Scène aux Plaideurs de Racine. I. 60. V, 145. Eft peint dans le Portrait du Joueur. I. 80. Achète la liberté de jurer au Jeu. 1. 180 : 1. Ce qui lui arrive en rentrant chés lui. Í. 204- 5. Son Nom mis à la place de celui de Dongois. V. 143: Sa mort, I. 329. Caractère Gngulier de la Femme. I,

168. 188, 190-1. 204-5. Despréaux logé chés elle. III, 220. Boileau de Puimorin (Pierre). Voïés, Puimorin. Boileau ( Gilles ) Frère de Despréaux ; Son Eloge. 1, 110.412- 3.

Successeur de Guillaume Colletet à l'Académie Françoise. I. 3.De. crie Despréaux pour faire la cour à Chapelain, Vers de Defpréaux & de Linière à ce sujer. I. 34 - 5. Jugement désavantageux, qu'il porte des Satires de son frère , qui le censure, I, 144. El Controlleur de l'Argenterie ; Différent entre Despréaux & Ch. Perrault à ce sujet, difficile à juger. II. 330-1. III. 223

- Ecrit contre Ménage. I, 45. III. 58. Eloges, qu'en faic Despréaux. II. 512. III, 535-6. Jugement qu'en portoit Chapelain. II. 466.. Boileau (Jacques ) Docteur de Sorbonne, Frère de Despréaux,

Son Eloge, II. 394. A qui il fait adresser la VIII. Satire. 1. 116. Qui fut son Parrein. I. 182. Où il étoit né, I, 183. Maintenu dans la qualigé d'Ecuier, I. 212. A écrit contre Abéli. I. 43 3. De Doïen de Sens devient Chanoine de la Sainte Chapelle, i. -485. Détail sur fon Histoire des Flagellans, critiquée par Thiers, & dont la Traduction réimprimée par l'Abbé Granet. II. 394. Accompagne san Frère chés le P. de La Chaise, lorsqu'il alla lui réciter la XII. Epitre. III. 172. Instruir M. Huet que Delo

préaux devoit lui répondre. III 452. Boileau-Despréaux. Voïés, Despréaux. Boileau ( Baltazar), Cousin de Despréaux ; A quoi il l'engageoit, Boilean ( Gilles) Cousin de Despréaux ,. & Païcur des Rentes ,

maintenu dans la Noblesse. I. 212. Boire ( Chanson à) Voïés, Chansons Bacchiques. Boirudę, Qui déligné par çe Nom dans le Lutrin, II, 202, V, 143,

I. 335.

Son Discours au Perruquier. 11. 209. Va remettre le Lutrin en place. II. 210. Portoit la Croix aux Processions. II, 263. Lance un Quinault à Fabri. II. 264. Eft renversé par un Infortiat.

II. 266, Bois-Dauphin ( Marquis de). Voïés , Côteaux. Boilet, Muficien célèbre. I. 145. Boitel, Sa Traduction de l'Odyssée d'Homère maltraitée par Defa

préaux ; justifiée en quelque chose. III. 30.1 - 2. Boivin (Jean), Garde de la Bibliothèque du Roi; Fait des Notes

sur Longin, que Despréaux adopte avec éloge. I. xl. IV. 449. A traduit en Larin des Fragmens d'un Ouvrage de Longin. IV. S. A mis en Vers Grecs quelques Poësies de Despréaux.

1. lviij. Bombes, Description de leur effet, II. 356. Bomont (Jean), Arbitre entre Antoine de Govéa de Ramu s. III. 122, Bon; En quoi il consiste dans les Ouvrages d'esprit. I. lx. Il n'em

porte pas toujours tous les suffrages. I. 338. Bon-Air; se prend chés les Femmes. I. 440. Bon-Droit ; origine de ce Nom. I. 225. Comment il a tort. 1. 245. Bon-Goût ; On le tient des Femmes. I. 450. Bonheur ; En quoi le véritable confifte. I. 320. Où il le faut cher.

cher, & d'où il naît. I. 320. 326.423. Description d'un bon-heur réel. I. 342. Ce que Despréaux regardoit comme son plus

grand bonheur. 1.414-5. Bonnecorse, Poête médiocre, Auteur de la Montre & du Lutrigot.

II. 217. I. 386. Cenfuré. I. 110, 386. s'en plaint ; Eft peu content de la Réponse du Poëte; Ecrit à Bröljette à ce sujet ; Се que

le Poète répond. I 386 - 7. Ce qu'il prend à râche dans le Intrigot. I. 386. Profite mal des Avis donnés par Des... préaux aux Auteurs. I. 386, Censure à tort Despréaux ; Juge

ment sur le Lutrigot. 11. 217. Bonnin de Chalucet i Armand), Evêque de Toulon. Son Eloge ;

Inscription gravée en son honneur. V. 184. Bon-Sens, doit être d'accord avec la Rime. II. 12- 3. ce qu'il

n'approuve pas dans les Anciens. !II. 503. Il épure le génie

de Despréaux. V, 217. Bons-Mots. Ce que c'est. I. lxj. Ce qu'ils produisent. I. 146. Lef

quels comparés aux Collets Montes &c. 1. 241. Fuïoient l'A.

riofle, qui les cherchoit. III. 93. Bonté; comment elle est une fausse Vertu. I. 218. Bontemps, Premier Valet de Chambre du Roi, Ami de Charles

Perrault. II. 471. Borgne comparé au Soleil. I. 391. Boljuet ! Jacques Benigne ), Evêque de Condom, puis de Meaux;

Son Eloge. 1. 399. Ecrit contre le Ministre Claude. I. 288. Approuve la XII. Epitre, 1, 399, III, 174. S'iļ étoit de mênia

avis que Despréaux sur le Passage de Longin , qui concerne Moïse. 111. 446. 456. Son Exemple allégué mal - à - propos pår l'Abbé Desfontaines, pour justifier Racine. III. 5!2. Traits puérils de lui , censurés. IV.182 - 8. Trait du Sublime des Circonstances. IV. 285- 2.

du Sublime de l’Amplification. IV. 294:1.

du Sublime de l'Interrogation, IV. 343. Il est placé dans la chambre du Sublime. V. 135. Bottes de sept lieuës. III, 259. Bouchain, pris. I. 372.3. Bouche. Ouvrir une grande bouche pour souffler dans une petite flüte.

IV. 226. Insuffisance de cette Expression pour rendre le Texte

de Longin. IV. 466. Boucingo , fameux Marchand de Vin. I. 52. Bouclier d'Achille par Homère, d'Enée par Virgile, d'Here

cule par Hefiode critiqués. IV. 165-72. Boudin. Comparaison d'vlise avec un Boudin sur le Gril, fausse

ment attribuée à Homère. III. 299-301. Bouffon. Ce qu'il est, en lui ôtant ce qu'il a qui fait rire. I. 389.

L'Arioste a rempli fon Poème de traits Bouffons. III. 86. Ecrit un Conte bouffon , d'un Stile très - sérieux. III. 87. Pourquoi

des Philosophes & des Politiques sont d'infipides Bouffons, V.212. Bougie éteinte par un Hibou ; événement considérable du Lutrin. Bouhours ( Dominique ) Jésuite : Ce qu'il dit au sujet des Côteaux,

refucé. I. 61-2. Ce qu'il dit de la Comparaison d'Alexandre avec l’Angeli. I. 123. -au sujet des Peintures, qu'Horace & Despréaux font du chagrin. I. 325.--au sujet de la crorance de la Postérité. I. 377. Eroit Ami de Despréaux. I. 414. Sa fausse prudence en traduisant le Nouveau Testament. I. 453. Ecrit contre Ménage III. 58. Fair une Préface à l'Ouvrage de M. de Silleri sur l'Eloquence. III. 188. Ce qu'il pensoit de Voiture. II. 193. Ce qu'il dit au sujet du mauvais emploi que les Ecrivains Chrétiens font du Mot Fortune , approuvé en partie , refuté en partie. IV. 185-8. Ce qu'il pense de quelques Pensées des Anciens & de Despréaux , concernant Alexandre , examiné & refuté. IV. 194.207. Trouve dans un Passage des Machabées un Sublime , dont M. Huet ne convient pas. Ill. 411. Sa différente manière d'agir à l'égard de deux Adver

saires. V. 139-40. Jugement sur ce fameux Philologue. IV, 193. Bouillon (Godefroi-Maurice dela Tour Duc de)I. 346. (Marie-Anne

Mancini Duchesse de ) soutenoit Pradon contre Racine I. 346-7.

Fait un Rondeau contre les Métamorphoses de Benserade. V. 93. Bouillon, mauvais Poëte, traduit la ) oconde de l'Ariofte. III. 76.

Etoit de la Cour de Monsieur Gafton. Jugement sur les ouvrages. III. 79. Sa mort. III. 80. Ses Poëfies imprimées , inconnues à Despréaux. III. 81. Défauts de fa Traduction de

II. 223.

3

Joconde , aujourd'hui oubliée. Ill. 78 - 106.
Bourbon (Louis Duc de ) dit Monsieur Le Duc , Visitoi Despréaux
dans sa retraite. I. 414. Entend la Leature de l'Art Poëtique ;

Sa Naissance ; Sa Mort. V. 183.
Bourdaloue ( Louis); Son Eloge. I. 187. Ami de Despréaux. 1.

414. Despréaux en est l'Ecolier ou le Singe. I. 187. Se fâche
d'une chanson de Despréaux , & comment il s'appaise. Il. 42 3.
Vers au sujet de son Portrait. II. 398. Scène entre son Compa-
gnon & Despréaux. V. 184-5. Vive repartie que Despréaux

lui fait. V. 176-7. Bourgeois ; Grands Amateurs de Pointes , mais non seuls. V. 209.

Originaux de quelques Héros de Roman. III. 53. Pluton & Proserpine traités de Bourgeois. III, 15. Rencontre de Racine

& de Despréaux avec deux Bourgeois. I. 419.-20.
Bourgueville ( Charles de), Son Éloge ; Erreur de La Croix du

Maine & de Du Verdier à fon lujet ; Son Epitaphe par la
Fresnaie-l'auquelin fon Gendre ; Eft Auteur d'un Poëme Epi.

que non, imprimé. V. 173.4.
Boursault (Edme) , Sa Patrie & la Mort. I. 110 - 1. Ce qu'il dit

de Des Barreaux. I. 40. Critique Despréaux sur un endroit de la III. Satire , & Despréaux se défend mal. 1.59. V. 160-1. Ses Démêlés avec Molière & Despréaux , la réconciliation avec le dernier, I. 59. 110.1. 137. Justice que Despréaux lui rend. 1. 387. Son Equité envers Despréaux. V. 193-4. Son témoignage réfure les Journalistes de Trévoux. V,194.5. Ce qu'il pense des Anciens & des Modernes. V.195 - 7. Regrète de ne

pas savoir les Langues savantes. V. 196. Bourvalais (Paul Poisson de); comment il fâche Despréaux. I. 212. Boyer ( Claude ), Poëte François ; Son Eloge. II 145. Censuré par

Despréaux. II 145.417. Jugement qu'en porte Boursault. 11.
157. Eloge que Chapelain en fait. 11. 458. Ce qu'en dit Segrais.

V. 182.
Brantome ( Pierre de Bourdeille Sieur de ), A fait les Vies des Dames

galantes. I. 199.
Braves du Parnasse ; S'ils sont à craindre. 1, 162.
Brayer, Médecin de Paris. I. 422.
Brébauf ( Le Père de ) Jésuite , Oncle du Poëte; Sa Mort. I. 375.
Brébexf ( Guillaume de ) Poëte célèbre. Son Eloge Historiquç. I.

374 - S. Censuré par Despréaux, l. 374. II. 20. Judice que
Despréaux lui rend. 1. liij. lxviij. Quatre de ses Vers compa-
rés à

quatre de Despréaux. I. 46. Autant & plus enflé, que lue cain. IV. 147. Moins digne d'attention que le P. Le Moine. Brécourt , Comédien. Réponse que lui fit Despréaux. II. 157. Dif

férence de son Stile à celui de Molière , sentie par la Seryanic de ce dernier. III, 218,

[ocr errors]
[ocr errors]

IV. 149.

[ocr errors]
[ocr errors]

1

Brelans hantés par les Femmes. I. 178.
Bretouville (Mademoiselle Porcher des aimée de Despréaux. 11.457.
Brice ( Germain) publie les Mémoires de l'Abbé d'Aubignac fur

Homère. III 321.
Brie, Pourquoi ses Vins font li connus. I. 73.
Brienne ( Henri de Loménie de), Sécretaire d'Etat, depuis Pre-

tre; Son Eloge. II. 365. Critique Despreaux. I. 126. Epigram-

me contre lui. II. 469. Son Itinerarium, de qui il est. III. 319.
Briéveté, inimitable dans l'Ariofte. Ill. 100.
Brigue , s'oppose en vain au bonheur de Despréaux. 1. 330.
Brioché (Jean & Fanchon), fameux joueurs de Marionettes. I. 369.
Britannicus , Tragédie de Racine ; ce quc Despréaux y reprenoit.

I. 363. V. 84.

Brodean (Julien ), Avocat ; Commentateur de Louet. I. 37.

Broglio ( Comtesse de); Comment appellée par le Premier Pré-

lident de Lamoignon, son père. I. 188,

Broglio ( Comte de ). 1. 314.

Brontin , Personnage du Lutrin; Ses exploits. II. 200. 209 - 10.

250. 263. 266. Qui ce Nom désigne. V. 143.

Brofette (Claude); Pourquoi il public un commentaire sur les

Oeuvres de Despreaux ; de qui il le tenoit. I. viij. Pourquoi

on l'a rétabli, dans cette Edition. I. j. Pourquoi l'on n'en a re-

touché le Stile qu'en partie. I. ij. Il se prétend à l'abri du re-

proche de prévention ; savoit son Boileau mieux que Boileau

lui même ; Fait fondion d'Historien ; Rapporte des Critiques

de fon Auteur , & pourquoi, l. ix. Pourquoi il s'étend sur des

Faits connus. I. X. Raisons de l'Ordre de son Commentaire.

1. xij. Par qui cet Ordre condamné mal-a-p

-propos ; il ne l'a

pas toujours suivi exactement. I. xxij. Pourquoi a rassemblé

les Changemens & les Imitations de l'Auteur. I. xij. xiij. Pour-

quoi il ne rapporte point les Personnalités offenfántes. 1. xiv.

Il n'a pas toujours rempli les intentions de Despréaux. 1. xvj.
Brouffin (René Brüları Comte du) Excès de la délicatesse en fait

de repas. 1. 43-50. Despréaux lui lit fa II. Satire , & Molière
son Misanthrope.. 1. 43. Ce qu'il fait au sujet de l'Ecole des

Femmes. I. 260. De qui Fils. I. 335. Voïés, Côteaux.

Brumoy ( Le Père) Jésuite ; Défend la VI. Satire contre M. de

Muralt. V. 422. Pourquoi l'on n'a point fait usage de son Ecrie

dans le 1. Tome. 1. 96. Pourquoi on l'a einploïé dans le cin-

quième , & Jugement sur cet Ouvrage. V. 325. 327.

Brunetti ( Cofomo ) Traducteur Italien des Lettres Provinciales. V.

186,

Brunos ; Personnage du Lutrin. Qui désigné par ce Nom. II. 232,

V.,143.

Brutus i M. Junius), Promier Consul de Rome , défiguré dans

Clélie. II. 87. III. 9. 33. 35.-6.

« 이전계속 »