페이지 이미지
PDF
ePub

AVERTISSEMENT.

L'AUTEUR imagine qu'on lira avec plaisir quelques détails sur Salency; & l'institution refpectable de la fete de la rose. Il est impossible de satisfaire d'une maniere plus intéressante la curiosité des lecteurs à cet égard, qu'en citant le Mémoire qui a paru dans l'année 1774, en faveur de la Rosiere, & qui est signé Me TARGET, avocat, & Me TARGET, procureur. On en a tiré tout ce qui avoit rapport à la Rosiere & aux Salenciens.

[ocr errors]

« Il est un lieu sur la terre, où la vertu sima

ple & naïve reçoit encore quelques hon„ neurs publiques. Ce lieu est loin de la po

liteffe & du luxe des villes. C'est un village de Picardie. Là, s'est maintenue, à travers les révolutions de douze siecles, une cérémonie touchante qui fait couler des larmes,

une folemnité auguste par fa vénérable anti, quité, & par ses falutaires influences. Là, le „ pur éclat des fleurs qui couronnent tous les

ans l'innocence, en est à la fois le prix, l'ensa couragement & l'emblème. L'ambition y dé

[ocr errors]
[ocr errors]

9

[ocr errors]

وو

vore aulli les jeunes coeurs; mais c'est une ambition douce: la conquête est un chapeau de roses. L'appareil d'un jugement public,

la pompe de la fete, le concours qu'elle atti. „ re, les regards fixés sur la pudeur qui s'en

honore en rougiilant, la simplicité du prix, image des vertus qui l'obtiennent ; la ten

dre amitié des rivales, qui, en relevant le „ triomphe de leur reine, cachent au fond de

leur ame honnete la timide espérance de „ régner à leur tour: tous ces traits ensemble

donnent à ce spectacle unique un appareil imposant & gracieux qui fait palpiter tous les cæurs, fait briller dans tous les yeux les larmes de la vraie volupté, & change en pafsiòn la fageíle. Ce n'est pas tout d'être irreprochable, il est un genre de noblesse, il est des preuves qu’on exige ; noblesse, non de dignité & de rang , mais d'innocence & d'honnêteté. Ces preuves doivent embrasser plusieurs générations du côté du pere & de la niere. Ainsi toute une famille est couronnée sur une tête, le triomphe d'une seule est la gloire de tous. Et le vieillard en cheveux blancs , qui pleure de tendresse sur la victoire

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

% remportée par la fille de son fils, reçoit en

effet lui-même à côté d'elle le prix de foie ,, xante années de vertus.

وو

9

Par-là, l'émulation devient générale pour „ un honneur commun ; chacun craint par „ une action moins délicate, de détrôner ou

fa fæur ou sa fille. La rose promise à la plus

fage , attendue avec émotion, distribuée avec „ justice, fixe la bonté, la droiture & les meurs

dans toutes les maisons; elle attache le meilleur des peuples au plus paisible des sé

[ocr errors]

s jours.

وو

[ocr errors]
[ocr errors]

L'exemple, le puiffant exemple, agit même à distance ; il y développe le germe des actións honnêtes ; & le voyageur qui approche de ce territoire, s'apperçoit, avant d'y entrer , qu'il n'est pas loin de Salency. De

puis tant de siecles accumulés, tout a changé „ autour d'eux; eux seuls transmettront à leurs

enfans l'héritage pur qu'ils ont reçu de leurs » peres : institution grande à force d'être sim

ple; puissante, sous une apparence de foibleffe : tel est le pouvoir presque méconnu

[ocr errors]

- des distinctions; telle est la force de ce ref

fort facile qui peut gouverner tous les hom, mes : femez l'honneur , & vous recueillerez

les vertus.

כל

79

Si l'on consulte la possession , cette fête est la plus antique cérémonie qui existe. Si l'on „ s'attache à l'objet, c'est la seule peut - être „ qui foit dédiée à la vertu pure. Si la vertu est

l'avantage le plus utile & le plus cher à la

fociété universelle, cet établissement qui l'ena courage, est un bien public, national, & qui », appartient à la France. ...

[ocr errors]

Suivant une tradition perpétuée d'âge en âge, faint Médard, né à Salency, propriétaire plutôt que seigneur du territoire de Salency , car il n'y avoit point de fiefs alors,

est le premier instituteur de cette belle fête 9 qui a fait fleurir la vertu durant tant de fie,, cles. Il eut la douce consolation de jouir lui

même du fruit de la sagesse , & sa maison fut honorée de la couronne qu'il venoit de fonder. Sa four obtint le chapeau de roses....

[ocr errors]

27

[merged small][ocr errors]

chante & précieuse de la rose s'est perpé-
tuée

jusqu'à nos jours. A cette rose est attachée la pureté des mæurs, qui de tems immémorial n'a jamais souffert la plus légere atteinte ; à cette rose font attachés le bonheur, la paix, la gloire des Salenciens.

وو

[ocr errors]

כל

99

9

Cette rose est la dot, souvent la seule dot „ que la vertu apporte avec elle; cette rose

forme le lien aimable & doux d'un mariage js concordant. La fortune elle-même la recher

che avec empressement, & vient avec ref„ pect la recueillir des mains d'une honorable

indigence. Une possession de douze cents ans, & de fi magnifiques avantages , voilà le plus beau titre qui existe sur la terre.

[ocr errors]
[ocr errors]

» Un grand moment pour la fête de la rose, s, ce fut quand Louis XIII envoya du château

de Varennes à Salency le marquis' de Gor

des, son capitaine des gardes ; quand ce - prince fit apporter de fa part à la Rosiere le

cordon bleu & une bague d'argent. C'est de» puis cette époque honorable qu’un ruban is bleu à bouts flottans entoure la couronne de

[ocr errors]
« 이전계속 »