페이지 이미지
PDF
ePub

cette cérémonie elt aufli fort ancienne, comme on peut voir dans le Millel de Mozerabe. Premierement elle signifie que le Sau. veur du monde a un empire abfolu sur toutes les Créatures, selon ce qui est écrit dans saint

Matthieu , toute Puissance m'a été ek.28. donnée dans le Ciel & sur la terre,

& pour marquer en même tems son exaltation sur la Croix pour notre salut éternel. Secondement

elle nous le represente élevé en Phil.6.2. 0.8.9. Croix pour nous délivrer de la

mort éternelle , & pour nous affranchir de la servitude qui nous tenoit enchaînez, suivant ce qui est écrit dans l'Evangile de saint Jean, Quand on m'aura élevé de la terre , j'attirerai tout à moi. Troisiémement, elle nous represente la glorieuse Resurreetion , & l'admirable Ascension de Jesus Christ, lesquelles ong

pour nous in

II. Parit

été la consommation de l'oue vrage de notre Redemption, lelon ce qui est écrit dans la

premiere Epître de saint Paul aux Corinthiens. Si Jesus-Christ n'eft

Ch.i.v.14. point ressuscité, notre prédication eft vaine , & notre foi eft vains auli.

Enfin elle se fait viter à rendre nos adorations à Jesus Christ réellement & sub, ftantiellement present, confor- 29.v. 28. mément à ce qui est écrit, Ceci est mon Corps, Ceci est mon Sang: L'adoration de latrie que nous y rendons à Jesus Christ, est fondée sur ces paroles de l’Ecriture: Vous adorerez le Seigneur votre Dieu, e vous ne servirez, que lui seul. Le Roi Prophéte a parlé de la même maniere dans un de ses Pleaumes , venez, Psal. 94 dit-il, adorons-le, & profiernonsnous devant lui. C'est ce que tous

mouve

les Fidéles de tous les siecles ont
toûjours fait, quand on éleve le
Corps & le Sang de: Jesus.Christ,
pendant le Sacrifice redoutable
de la Messe, comme nous pou.

vous juger par les paroles d'un Tean 11. ancien Pere de l'Eglise : le PrêEvêque de tre, mes très-chers Freres, adore Constance. le Corps de Jesus Christ, le Diam

cre l'adore , tout le peuple l'a-
dore ensuite

par

des
mens d'une piecé particuliere.

Les Mages adorérent Jesus-
Christ dans la Crêche de Be-
thleem, dit saint Jean Chrysos.
tome, imitez - les, mes très.
chers Freres vous ne voyez
pas Jesus Christ dans une Crê.

mais vous le voyez sur l’Aurel, il n'y est pas entre les mains d'une femme, mais il y est entre les mains des Prêtres. Dans son Homelie 24. sur la premiere Epître de saint Paul aux

[ocr errors]
[ocr errors]

che,

TE

carnem

Corinthiens , il parle encore de cecte Adoration qu'on doit rendre à Jesus-Christ dans le tressaint Sacrenient, & dans son Homelie 61. au peuple d’Antioche. L'incomparable faint Augustin assure que celui qui refuse d'a. dorer Jesus-Christ dans le Sacre. ment de l'Autel, péche grieve- Nemo aument. Personne, dic-il, ne man. tem illam ge cette Chair qu'il ne l'ait ado.

manducat, rée, & nous péchons fi nous ne nifi prius l'adorons pas, &c. Pour faire adoraverit

,

in Pfal.8. voir que ce n'est pas seulement la croyance de l'Eglise Romai. ne, qu'il faut adorer Jesus-Christ dans le sacrifice de l'Autel, lorsqu'on fair voir le Sacrement au peuple, mais qu'elle est encore celle de l'Eglise Grecque, & qu'elle a été de tout rems dans cette pratique, il suffit de dire que les

quatre Patriarches d'Orient y ont souscrit dans leur con

feffion de foi. Premierement Par: thenius Archevêque de Conf. tantinople. Secondemene, Joannicius Patriarche de la grande ville d'Alexandrie, & Juge de l'Univers , car ce sont les qualitez qu'il prend. Troisiémement, Machaire Patriarche d'Antioche, & enfin Pallius Patriarche de la sainte Ville de Jerusalem; l'honneur , disene.ils, qu'il faut que vous rendiez aux terribles Mystères doit êcre le même que celui que vous rendez à JesusChrist même. Ainsi comme saint Pierre, parlant au nom de tous les Apôtres, dit à Jesus - Christ, vous êtes le Christ Fils de Dieu vivant, il faut aussi que chacun de vous rende le culte de Latrie à ces Mysteres saints, & dise : Je crois & je confesse que vous êtes le Christ Fils de Dieu vivant qui êtes venu dans le monde pour

« 이전계속 »