페이지 이미지
PDF
ePub

nion,

encore à celles du peuple. Auf le Rituel Romain de Paul V. or. donne que les Fideles communieront avant la Poft-commu.

à moins qu'ils n'ayent quelque cause raisonnable' qui oblige de remettre la Communion à un autre tems. Communio populi intra Missam ftatim poft communionem Sacerdotis celebran. tis fieri debet , nisé quandoque ex rationabili causa poft Mißām fit facienda. En effet, les prieres qu'on appelle Poft-communion, font communes au Prêcre & au peuple, d'autant plus que le saint Sacrifice regarde le peuple auflibien que

le Prêtre, comme on

par les paroles qu'il en dir , en se tournant vers le Peu. ple. Orate fratres , &c. Prien, mes freres, que votre facrifice e le mien soit agreable à Dieu. C'eft pour cette raison que l'Eglise a

peut voir

com

[ocr errors]

après la Communion du Prêtre, les Fidéles qui sont disposez à recevoir le corps précieux du Seigneur , doivent s'approcher du Balustre autant que cela se peut , pour communier. C'elt une coûtume, conforme à l’Esprit de l'Eglise, d'agir ainsi, & qui se pratique encore aujourd'hui dans plusieurs Dioceses me il est marqué dans les Ri. tuels. Celui de Poitiers compo. sé par Monseigneur notre Illus, trillime Prélat, le ces termes : Au refte on ne doit donner la Communion au Peuple, que pendant la Messe après la Commurion du Prêtre celebrant ; & il n'y. a que de preffantes raisons qui puisfent dispenser de cet usage, & faire que

l'on donne à communier après la Melle, puisque les oraisons de Poft-communion , ont non seulement rapport à celles du Celebrant , mais,

marque dans

Voilà le Sacrement que JesusChrist a donné à ses Apôtres , immediatement après qu'il eur communié lui même.

Quand je vous dis, Madame, qu'il eft bon & plus conforme à l'Esprit de l'Eglise, de communier immédiatement après le Celebrant, ce n'est pas que je blâme, à Dieu ne plaise, Pusage de communier hors de la Melle; puisque celui qui communie reçoit certainement le Corps, l'Ame & la Divinité de Notre Seigneur Jesus-Christ. Si vous me demandez presentement , Ma. dame, comment cet usage a été introduit de communier après la Messe , je vous réponderai que plusieurs de nos Docteurs ont crû que cela est venu d'abord d'un plage que la necessité avoit introduit dans l'Eglise de JerusaLema , & dans les autres Egliseş

!

1

de la Communion Grecque, où
on ne dit pas tous les jours la
Messe : cependant on ne laisois
pas de donner la fainte Commu-
nion hors de la Messe aux Pelese
rins qui alloient en dévotion , &
qui ne pouvoient pas y rester
long-tems ; on peut même dire
que l'usage de communier après
la Mesle, a été introduit pour
abreger le Sacrifice, à cause de
la multitude des communians.

Le Livre est rapporté au côté

droit.

La Communion étant faire,
& les prieres que le Prêtre
dit ordinairement pendant les
Oblations, étant achevées, on
rapporte le livre au côté droit, ,
pour nous faire voir la bonté &
la misericorde de Jesus Christ à
l'égard des Juifs, qui par

fa
gra-

ch. 2.0.4.

I à Tim.

Voilà le Sacrement que JesusChrist a donné à ses Apôtres, immediatement après qu'il euc communié lui même.

Quand je vous dis, Madame, qu'il eft bon & plus conforme à l'Esprit de l'Eglise, de communier immédiatement après le Celebrant, ce n'est pas que je blâme, à Dieu ne plaise, l'usage de communier hors de la Melle; puisque celui qui communie reçoit certainement le Corps, l'Ame & la Divinité de Notre Seigneur Jesus-Christ. Si vous me demandez presentement, Ma. dame, comment cet usage a été introduit de communier après la Messe , je vous réponderai que plusieurs de nos Dodeurs ont crû que cela est venu d'abord d'un usage que la necessité avoit introduit dans l'Eglise de Jerusalem , & dans les autres Egliseş

« 이전계속 »