페이지 이미지
PDF
ePub

Nous trouvons dans le Digelte ( a) une Loy qui dit, que, celui qui a vendu un Esclave qui le crouve Fanati. que, n'est pas obligé de le reprendre , pourveu que fa maladie ne l'empêche point de cravailler à des ouvrages du corps. Or, dans toutes les éditions du Digelte, nonfeulement ce terme de Fana. tique elt écrit par un , F; mais encore on y voic, par le commentaire de Gode. froi , que son écimologie

(a) ff. lib. 21, tit. de Edil. Edict. 'Leg. 1, s. 9, 10% seg. Si fervus inter Fanaticos, &c. Quamvis aliquando quis circa fana bacchatus fit , &c. Ut circa Fana bacchari Colecer , &

viene de , Fanum: Fanaticus eft , dit-il, qui circa Fana bacchatur , & quasi demens resa ponfa reddit, c'est-à-dire , qu’un Fanatique est celui qui fait des extravagances autour des Temples , & qui prophétise en infenfé. in

Le Sçavant Vollius est de ce sentiment.là , & ille prou. ve par cette ancienne info cription qu'on voit encore aujourd'hui sur une pierre qui est auprés de Rome. (a) Fanum Fauno confecratum,un. de Fauni appellabantur prius, & illi , qui vagabantur , Fanatici ; c'eft-à-dire , Temple (a) Etimolog.Volf, sur le mot. Fanum.

[ocr errors]

.

consacré à Faunus , d'les Faunes ont premiérement pris leur nom , & d'ensuite ceux qui couroient par les champs furent appellez, Fanatiques. Aprés quoy , il ajoûte , que Fanaticus etiam fumitur pro furiofo, atque infano ; c'est-àdire , que par le terme de Fatique, on entend aussi un furieux, @un infenfé; & il en donne la raison...

Outre cela , j'ai trouvé ce terme e'crit par un, F, non, seulement, dans nos meil. leurs Ecrivains modernes; (a) .: (a) Hor. de Art. Poët. Virg. Æn. lib. 6. Luc. lib. 5. Juven, Saty. 2. Lamp. Heli, Sene, Blondel, Traité des : Sibilles, liv, d, chap. 21.

mais encore, dans toutes les Editions de presque tous les anciens Auteurs; gar de touc tems il y a eu des Fanatiques.

Aprés tant, & de si forces preuves, je ne prétens pas

néanmoins condamner ab. · solument ceux qui aiment mieux écrire Panatique par un, Pb, & le dériver du Grec; je içai, que les Sçavans fur tout, lont grands amateurs des étimologies Grecques ; & que , chez eux.

Habebunt verba fidem , fi Græco fonte cadant.

J'avoue même, qu'il peut, en quelque sens, être tiré,de gò gás; parcequ'effectivement

tous les Fanatiques se cro. yene illuminez; mais, à le ci. rec de là , il comprendroit tous les Illuminez, quelque objet que pût avoir leur illu. mination ; ainsi, la signification leroic crop générale, & ne désigneroit pas en partie culièr ceux dont j'écris l'Hif. coire , & dont l'illumination n'a pour objet que les choses qui regardent la Religion ; ce qui elt beaucoup mieux exprimé, par le mot de Fanatique, dérivé de , Fanum.

Je dois ajoûter ici, que du mot de, Fanatique, l'on a fait celui de , Fanatisme: de mê. me que de celui, d' Arrien,

« 이전계속 »