페이지 이미지
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

IMPRIMERIE ET FONDERIE DE J.PINARD,

KUN D'ANNOU-DAUPHINE, N°8.

DE

FONTENELLE.

PRÉCÉDÉES

D'UNE NOTICE SUR SA VIE ET SES OUVRAGES.

LES MONDES,
DIALOGUES DES MORTS, ETC.

PARIS. .
SALMON, LIBRAIRE-EDITEUR,

QUAI DES AUGUSTINS , N° 19.
PEYTIEUX, LIBRAIRE,

GALERIE DELORME , NOS U ET 13.

1825.

DES TOURBILLONS

CARTÉSIENS,

AVEC

DES RÉFLEXIONS SUR L'ATTRACTION.

SECTION PREMIÈRE.

Suppositions et idées préliminaires.

1. Je suppose le plein absolu.

2. Donc si la masse de la matière est infinie , elle ne peut changer de lieu, ou être mue tout à la fois; car il n'y a point d'autre espace à occuper que celui qu'elle occupe déjà. Elle ne peut non plus, à proprement parler, se mouvoir tout entière circulairement; car une sphère infinie n'a point de vrai centre, ni les propriétés que nous connaissons aux sphères célestes : mais la masse infinie de la matière peut être divisée en une infinité de sphères qui circuleront; c'est là ce qu'on appelle les Tourbillons inventés ou mis dans un nouveau jour par Descartes. 3. A plus forte raison la masse finie de la matière

TOM. II.

« 이전계속 »