페이지 이미지
PDF
ePub

LA COMTESS E.
Mon sexe me prescrit toute une autre conduite à

Je ne dois pas aller si vite;
Il me convient d'agir plus sagement.

DAMON.
En exigeant de moi cette métamorphose,
Votre esprit se conduit bien plus étourdiment į
C'est peu que vous risquiez, moi-même je m'ex-
pose.

LA COMTESSE.
Mon frere, au sérieux vous prenez trop la chose;
Traitez-la plus gaiment : ce n'est qu'un tour de
Bal.

DAMON
C'est un tour dont j'augure mal,
Le jour..

LA COMTESSE.
Le justifie.

DAMON.
Et le lieu.i.

? LA COMTESSE. :

L'autorise.
DAMON.

T Mais mon Oncle....

LA COMTESSE.
Eft absent, & tout nous favorise.

PAMON

[ocr errors]
[ocr errors]

DAMON.
Je vois qu'il faut se rendre , en dépit qu'on en

ait.
Le fort conduise à bien notre folle entreprise.

LA COMTESSE.
Oui, ma gaité vous le

promet.

SCENE VI.

DAMON, LA COMTESSE, CRISPIN.

CRISPIN.

Excusez, li je vous dérange. Mais le Marquis arrive. ...,

DA MON.

Il arrive!
CRISPIN.

Oui , Monsieur,
LA COMTESSE.
Comment déja!

CRISPIN.

Madame , il est beau comme un Ange,
Et son petit Housard est joli comme un cæur.

LA COMTESSE À Damon.
Avant de nous montrer , courons à ma Toillette,

B

[merged small][ocr errors]

LA FESTE D'AUTEUIL;
Mon Frere , en cet instant , tour bien considéré,
Vous n'êtes pas encore assez belle à mon gré.

Hâtons-nous , il faut que je mette

Le dernier lustre à votre éclat.
Le moment est critique, & le pas

délicar.

D A MON.
Oui, des plus délicats ; vraiment, je le confelle.

Si près du péril qui me presse,
Tout brave que je suis , ma Sæur , le cour me bat.

LA COMTESSF.
Rassurez-vous , venez vous mettre sous les armes;
Contre le beau Marquis , vous devez disputer,

D'agrémens & de charmes ;

Et si vous voulez l'emporter,
Ou des graces, du moins partager l'avantage ,

Vous n'en sçauriez trop emprunter,
Ni des secours de l'art faire un trop prompt usage.

DAMON à la Comtesse.
Allons donc rehausser l'éclat de mon visage,
Et tâcher décemment de vous représenter :
Toi, Crispin , je te fais une défense expresse

De m'appeller con Maître, ou bien Monsieur,
Je prens l'état & le nom de ma Sæur,

CRISPIN à Damon,
Cela suffit , Madame la Comtesse,

Et Madame s'appellera pa sui sisi

::

LA COMTESSE.

Mademoiselle , ou bien Hortense, Er je tiendrai le rang de simple connoissance. Garde-toi de rien dire , & reciens bien cela.

CRISPIN.
Mademoiselle , & vous, Monsieur , comptez sur
mon silence.

DAMON.
Monsieur !

CRISPIN.
Madame , ah ! votre serviteur
Ne fera plus de ces méprises.

DAMON.
Ayez plus de mémoire, ou, butord vos fottises....

CRISPIN.
Madame , & vous, de grace , ayez plus de dou-

ؤ

ceur.

Damon fort avec la Comtesse,

SCENE VII.

CRISPIN seul.

Qual

Uel est donc leur dessein ? je n'y puis rien

comprendre ; Mais le Marquis paroît leste , vif , empreslē.

SCEN E VIII.

LAUR E déguisée en Marquis , FINETTE

déguisée en Houfard, CRISPIN.

CRISPIN à Laure.

Monfieur , dans ce Salon , Madame va so

rendre,

Et vous venez d'être annoncé.
Ayez , dans ce fauteuil , la bonté de l'attendre.

L A U R E.
C'est assez , je l'attens.

CRISPIN à part.

De ce jeune Housard;
Les yeux mutins , & la mine friponne,
Me rappellent des traits, que j'ai vûs autre part,
Et fa ressemblance m'étonne.

Il fort.

[ocr errors][merged small][ocr errors]
« 이전계속 »