페이지 이미지
PDF
ePub

U ;.. 17 JUN 1975

QARY

[graphic]

DI A NE DE CASTRO

Pre's la sanglanA te bataille de Zito

queBlasco-Nugnez Vela Viceroi du Perou perdit avec la vie, le vainqueur GonsalvePiçarrene se proposa point de plus agréable fruit de sa victoire, que la possession de la belle Diane de Castro, dont le mari Don Louis de Ribera avoit été tué dans le combat. La neceilité des affai

res obligea Piçarre de faire un assez long sejour à Zito : & étant ensuite de retour à la ville des Rois , capitale de ce grand Empire, son premier soin fut d'aller consoler cette jeune veuve. Il la trouva plus affligée , qu'il n'avoit crû, s'étant persuadé que la tyrannie que son mari avoit exercée sur elle, luien rendroit la perte moins sensible : mais sa vertu qui ne lui avoit jamais permis de se dispenser envers son mari des moindres devoirs pendant sa vie , l'obligeoit en-. core après sa mort, deren,

dre à fa mémoire plus qu'elle ne devoit. Elle avoit d'ailleurs de grands fujets de trouble & de douleur: elle se voïoit dans un âge & dans une condition exposée à toutes sortes d'injures ; dans un païs fi'éloigné du sien, qu'elle n'osoit quafi esperer. de le revoir ; fi plein de confusion, que les chefs & les soldats entreprenoient tout avec hardiesse , & l’éxecutoient avec impunițé. Mais ce qui faisoit la plus grande inquiétude, c'étoit la passion violente qu'elle sçavoit que Piçarre avoit pour elle , homme de merite , mais plein d'ambition ; rebelle à son Prince, enflé du succès d'une victoire recente ; de la hardiesse duquel elle avoit sujet de tout craindre. Ce tyran,qui se pensoit déja bién affermi dans le thrône duPerou,& qui n'attendoit que l'occasion de s'en declarer Roi, mesurant ses pretentions à son pouvoir, ne crut pas trouver de resiftance dans le cøur d'une veuve indefenduë; il espera de l'éblouir aussi aisé. ment par l'éclat d'une cou, ronne, qu'il en avoit été ébloui lui - même. Il l'ą:

« 이전계속 »