페이지 이미지
PDF
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

stertimus indomitum quod despumare Falernum $ufficiat, quintá dum linea tangiturumbrâ.

[ocr errors][ocr errors]
[graphic]

E
S
E

TRADUIT EN vERs FRANcoIs
4
s4 TI r E zr o 1 s r E u E

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[graphic]
[graphic]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Huc aliquis. Nemon'? Turgescit vitrea bilis :
Findor, ut Arcadie, pecuaria rudere credas.
7am liber : & bicolor positis membrana capillis

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][graphic]

Debout. Est-il si tard : Hola hé , mes pantoufles,
Et ma robe de chambre. Où sont-ils ces maroufles ?
Picard, la Fleur, coquins, viendra-t-on : Hé tout doux
On croit entendre braire un baudet en couroux, -
Marquis, vous vous donnez des airs de petit-Maitre,
Vous prenez, je le voi, le vrai chemin de l'être,
Pourquoi ne pas plutôt exerçant le compas
Etudier Vauban, & marcher sur ses pas ?
Comme lui tâcher d'être ingénieux habile,
Cher à votre Monarque, à son Etat utile,
Sans aler comme un fat croire qu'il est du grand
D'être un oisif badin, un rieur ignorant.
C'a, prenez cette régle, & vîte qu'on me trace,
Sur ce carton poli le plan de cette place.
Quoi! vous ne faites rien ! Que ne travaillez-vous,
Que faire d'un compas rompu par l'un dés bouts,
Cette régle est courbée, & cette ancre est trop claire.
Dites qü'un paresseux jamais ne veut rien faire. -
Je vous voi chaque jour aler de pis en pis,
Une oisive langueur tient vos sens assoupis,
Du sang de vos ayeux, du feu de votre pere
Voit-on dans votre cœur le moindre caractere ?
Sont-ce là leurs vertus, & ces nobles travaux

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Oilum & molle lutum es, nunc nunc properandus,té acri
Fingendus sine fine rstá. Sed rure paterno

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][graphic]
« 이전계속 »