페이지 이미지
PDF
ePub

ris m'avoit un peu éclairci le teint; &, ma foi, quand je fus équippé, Jacob avoit fort bonne façon.

La joye de me voir en si bonne posture, me rendit la physionomie plus vive, & y jetta comme un rayon de bonheur à venir. Du moins tout le monde m'en prédisoit , & je ne doutois point du succès de la prédiction.

On me complimenta fort sur nion bon air ; & en attendant que Madame fût visible , j'allai faire eflai de mes nouvelles graces sur le coeur de Genevieve , qui effectivement me plaisoit beaucoup, 4 Il me parut qu'elle fut surprise de la mine que j'avois fous mon attirail tout neuf ; je fentis moimême , que j'avois plus d'esprit , qu'à l'ordinaire ; mais à peine caufions-nous ensemble , qu'on vîne m'avertir de la part de Madame, de l'aller trouver.

Cet ordre redoubla encore mas

pas, je volai.

mes cheveux , que je les avois

reconnoissance pour elle ; je n’allai

Me voilà, Madame , lui dis-je en entrant ; je souhaiterois bien avoir assez d'esprit , pour vous remercier à ma fantaisie ; mais je mourrai à votre service , si vous me le permettez. C'est une affaire finie ; je vous appartiens pour le refte de mes jours.

Voilà qui est bien , me dit-elle alors; tu es sensible, & reconnoiffant, cela me fait plaisir : Ton habit te fied bien ; tu n'as plus l'air villageois : Madame, m'écriai-je, j'ai l'air de votre serviteur éternel; il n'y a que cela que j'estime.

Cette Dame alors me fit approcher , examina ma parure ; j'avois un habit uni , & fans livrée. Elle me demanda qui m'avoit frisé, me dit d'avoir toujours soin de

je

beaux, & qu'elle vouloit que lui fisse honneur. Tant que vous voudrez , quoique vous en ayez

de tout fait , lui dis-je: mais n'in porte, abondance ne nuit point. Notez, que Madame venoit de se mettre à sa toilette, & que fa figure

étoit dans un certain désordre assez piquant, pour ma curiofité.

Je n'étois pas né indifferent, il s'en falloit beaucoup; cette Dame avoit de la fraîcheur , & de l'embonpoint, & mes yeux lorgnoient volontiers.

Elle s'en apperçut, & sourit de la distraction qu'elle me donnoit ; moi je vis qu'elle s'en appercevoit , & je mne mis à rire aussi d'un air

que la honte d'être pris sur le fait & le plaisir de voir , rendoient moitié niais, & moitié tendre; & la regardant avec des yeux mêlés de tout ce que je dis là, je ne lui difois rien.

De forte qu'il se passa alors entre nous deux une petite scene muette , qui fut la plus plaisante chose eu inonde-; & puis se raccommo

dant

dant ensuite assez négligemment: A quoi penses-tu Jacob? me ditelle: Hé ! Madame , repris-je , je pense qu'il fait bon vous voir , & que Monsieur a une belle femme.

Je ne sçaurois dire dans quelle disposition d'esprit cela la mit mais il me parut que la naïveté de mes façons ne lui déplaisoit pas.

Les regards amoureux d'un homme du monde , n'ont rien de nouveau pour une jolie femme; elle est accoûtumée à leurs expressions, & ils sont dans un goût de galanterie qui lui est familier, de forte

que

son amour propre s'y amuse comme à une chose qui lui eft ordinaire, & qui va quelquefois au-delà de la verité. Ici, ce n'étoit

pas

de même ; mes regards n'avoient rien de

galand , ils ne sçavoient être que vrais. J'étois un Paysan,j'étois jeune, assez beau garçon , & l'honmage , que je rendois à ses

appas, venoit du pur plaisir qu'ils me

С

faisoient. Il étoit assaisonné d'une ingenuité rustique , plus curieuse à voir, & d'autant plus flateuse , qu'elle ne vouloit point flater.

C'étoit d'autres yeux , úne autre inaniere de confiderer, uneautre tournure de mine; & tout ce, la ensemble me donnoit apparemment des agrémens singuliers dont je vis que Madame étoit un

peu touchée.

Tu es bien hardi de me regarder tant ? me dit-elle alors, toujours en fouriant : Pardi , lui disje, est-ce ma faute , Madame ? Pourquoi êtes-vous belle?Va-t'en, me dit-elle alors d'un ton brusque, mais amical, je crois que tu m'en conterois , si tu l'osois; & cela dit, elle se remit à sa toilette , & moi je m'en allai, en me retournant toûjours pour la voir. Mais elle ne perdit rien de vûë de ce que je fis, & me conduisit des yeux jufqu'à la porte.

Le soir même elle me présenta

« 이전계속 »