페이지 이미지
PDF
ePub

DE LA COUR

DE

PHILIPPE-AUGUSTE:

par.

de
TOME PREMIER.

A PARIS,
Chez la Veuve PISSOT, au bout du Pont-

Neuf, Quai de Conti, à la Croix d'Or.

M. DCC. XXXIII.

AVEC PRIVILEGE DU ROI,

[merged small][ocr errors]

A SON ALTESSE

SERENISSIM E

MONSEIGNEUR,

LE COM TE

DE CLERMONT,

PRINCE DU SANG

MONSEIGNEUR,

Qu'il eft embarrassant d'avoir à parler, ou à és

1

crire à un Prince infiniment lowable , eo qui ne veut point être loisé, pas même de la protection qu'il accorde aux belles Lettres, e aux beaux Arts! Pour ne pas lui déplaire, il faut respecter juques à fa modestie. Me voilà donc restreinte, MONSEIGNEUR, à décorer la tête de mon Ouvrage du nom illustre de VOTRE ALTESSE SERENISSIME, fans ofer l'informer de

[ocr errors]

tout ce que je pense avec le Public. Puise, cet Oue vrage, amuser quelquesa wns de 00s momens! PHI LIPPE, ce Grand Roi , dont le Sang coûle encore , après tant de siécles, dans les veines de VOTRE ALTESSE SERENISSIME, pourra réveiller fon attention. La Sagesse, l'Humanité, de la Valeur de ce Monarque , qui lui acquirent le. furnorn d'AuGUSTE, se montrent dans

« 이전계속 »