페이지 이미지
PDF
ePub

THETI S.
Vous remportez des victoires nouvelles;

Quand je fais des Amants nouveaux :
Si mes conquêtes sont trop belles,
Vos triomphes en sont plus beaux.

PEL EE.
Je ne suis qu'un Mortel, c'est en vain que j'espere ;

Ces Dieux empreslez à vous plaire
Me font sentir

trop

vivement Que je suis un temeraire D'oser être votre Amant.

THE 'T IS:
Dans l'empire d'Amour on tient le rang suprême,

Dès que l'on sçait charmer :
Un mortel qui se fait aimer,

Est égal à Jupiter mêmc.
Dans l'empirc d'amour on tient le rang suprême ;

Dès que l'on sçait charmer.

PEL E' E.
Lorsque j'obtiens de vous un si doux sacrifice,
O Ciel! dans quels malheurs il faut que je languisfe
J'esperois que l'Hymen finiroit mon tourment,

Mais tout s'oppose à cet espoir charmant ;
Plus vous m'aimez , plus je sens le supplice:

D'être aimé vainement.
THETIS & PELEE.,
Faut-il

que tout s’unille,
Coutre de fi beaux feux ?

Helas ! quelle injustice!, Les plus tendres amours sout les plus malheureux,

Y

T HET IS.
Redoublons , s'il se peut , notre ardeur mutuelle,
Par potre amour tâchons à surmonter

La fortune cruelle.

THETIS & P 2 L E'E.
Aimons, c'est le seul bien qu'on ne peut nous ôter.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

doux,

Oirs suivez un penchant trop flateur & trop
V
je doute que Pelée ait de l'amour pour vous.
Son fcu , s'il vous aiinoit, craindroit moins de pa-
roître,

Ses soins seroient plus emprefsez ;
Il vous tient des discours douteux , embarallez,
L'Amour par ses regards ne se fait point connoître;

On l'apperçoit bien mieux
Dans votre bouche & dans vos yeux.

DORIS.
Non, j'aime trop pour m'y pouvoir méprendre.
Des soins toûjours craintifs , un timide embarras,
Sont les effets de l'Amour le plus tendre ;

C'est en foûpirant tout bas
Qu'il se fait le mieux entendre.

ĈI DI P P E.
On croit facilement qu'on inspire les feux

Que l'on rellent foi-même,

On le fare si-tôt qu'on aime ,
Et tout paroit amour à des yeux amoureux.

D() R I S.
Pelée aime en secret , tout marque fa tendresle,
A quel Objet ses voux pourroient-ils être offerts ?
Il voit souvent Thetis, mais le soin qui le presse

Est de servir le Dieu des Mers,
Il n'eft pas

son Rival auprès d'une Déesse.
Tour femble déclarer
Que c'est moi qu'il adore ;

Mais j'en crois mieux eocore
Mon cour qui m'en ose allurer, 91.1

Ĉ IDIP E.
Ne serai-je point trop fincere,

Si je vous avertis
D'un secret qui doit vous déplaire ?
J'ai vû dans un lieu solitaire

Pelée entretenir Theris.
Lehazard seul n'eût pû les y conduire ,

[ocr errors]

Sans entendre leurs voix je sçûs allez m'instruire

De leurs mutuelles amours;
Par leurs regards j'entendis leurs discours

DORI S..
Il aimeroit Thetis ? Ciel, cer affreux supplice,
Seroit-il reserve pour ma secrette ardeur ?
Mais ję. la vois, pour lire dans son.caur

Je veux employer l'artifice.

SCENE I I.

THETIS, DORIS, CIDIPP-E..

DORIS.
D Eeffe, venez-vous fur.ce bord écarté.

Rêver aux .conquêtes brillantes :
Quc fait votre beauté ?

1
THE T I.S.
Ce qui peut les rendre charmantes

N'est que la seule vanité.
Les Dieux ont peu d'amour, on ne doit point alá-

tendre
Que leur cæur tout entier s'en laille posseder , .

Ces Amans sont aisez à prendre,

Et difficiles à garder.

DORIS & CIDIPPE.
Va tendre amour. doit avoir l'avantage :

Sur un rang éclatant ,
Le plus glorieux hommage.

1

Est celui d'un cour constant,

DO R I S.
Quelquefois un Mortel me jure
Qu'il est touché du pouvoir de mes yeux;

Si j'en étois bien fûre,
Jele prefererois aux Dieux.

THE TI S.
Ee quel est cet Amant ?l'amitié vous engage
A me laisser entrer dans un secret fi doux.

DORIS.
Pelée a pris des soins ... vous changez de visage?

Pourquoi vous troublez-vous ?

THET I S.
j'ignorois qu'il fût dans vos chaînes -
Avec bien du myftere il a conduit ses feux,

D O R I S.
L'Amour discret cache fes peines,
Et l'Objet même de ses veux.

Mais je vois Mercure descendre, Je crois que sans témoins vous le voulez entendre:

*************

SCENE II I.

THETIS, MERCURE.

ME R CU R E. 1°Рі Upiter attiré par vos-divins appas

Va paroître ici bas.

« 이전계속 »