페이지 이미지
PDF
ePub

C'est un avantage
Dont vous devez vous flater.

THÉTIS.
Rien n'est capable d'arrêter

Un caur volage,
C'est un avantage
Dont on ne peut se flater.

EN SEM B L E.
Rien n'est {

capable
Un caur volage,
C'est un avantage

vous devez vous

on ne peut fc JUPITER.

Vous refusez de croire Que mon cæur pour jamais soit sous votre pouvoir, Vous ignorez encor quel est votre victoire,

Et bica vous allez le sçavoir.

plus doux que } d'arrêtes

Dont {

} Aater.

Changez-vous, Licux rustiques,
En Jardins magnifiques,

Et vous , Peuples divers,
Venez eh an instant, & traversez les airs,

Troupes des

dubstitutitutitutit ja toit SCENE V I I

.. Le Theatre change, & represente des fardins; dans le même temps on voit paroitre quatre

quatre Peuples les plus differents & les plus éloignez les uns des autres qui fuf fent connus du temps des Fables. La premiere est de Grecs, la seconde de Perses la troisiéme d'Ethiopiens , & la quatrieme de

Scithes. JUPITER, THETIS, MER CURE, Troupes des

quatre Peuples.

JUPITER. Ous qui de tous les lieux que le Soleil éclaire V

Peuples, qui sous diverses loix N'avez rien de commun que l'ardeur de me plaire,

Soiez attentifs à ma voix.

Vos voux ne seront point désormais legitimes,
Je ne receyrai point d'epçens ni devictimes,
Si le nom de Thetis n'est joint avec le miens
Sans cet aimable nom je n'écoute plus rien.
Thetis a fçû charmer le Maître du Tonnerre,

Et le plus grand des Immortels :
Il faut

que sur toute la Terre
Elle partage fes Aurels,

CH OE U R.
Thetis à lçü charmer le Maitre du Tonnerre,

Et le plus grand des Immortels;
Il faut

que

surtoute la Terre Elle partage ses Autels. Les Grecs & les Perses rendent leurs homma

ges à Thetis par des Danses.
CHO EUR des Grecs & des Perses.

Aimez , Déesse,
Tout vous en presc,
Rendez heureux

Jupiter ainoureux.
Un Dieu puissant reçoit nos vaux sans cesse
Et de ce Dieu vous recevez les veux.

Aimez , Déesle,
Tout vous en prefle ,
Rendez heureux

Jupiter amoureux.
De vos desirs fi la Gloire est maitresse,
La gloire même approuvera vos feux.

Aimez, Déesse,
Tour vous en presse,
Rendez heureux

Jupiter amoureux.
Danses des Ethiopiens et des Scithes.
CHOE UR des quatre Peuples.
Que toutes nos voix se confondene

Pour chancer de Thetis les triomphants appas.

Que tout les celebre icy las ,

Que les cieux même nous répondent.
Le Souveraio des Dieux vçut à tout l'Univers

Vanter la gloire de les fers.
On entend une Tempête qui s'éleve.

CHOE V R des Peuples.
Quel bruit soudain nous épouvance f

Quelle tempête : quelle horreur !
Les Vents sont déchainez, & l'Onde iħeñaçãöte
Répond aux Vents avec fufelik.

Neptum paroit sur la Mor.

[ocr errors][ocr errors]

SCENE VIII.
JUPITER, NEPTUNE, MERCURE,

PEUPLES.
Neptune paroît sur la Mer,

NEPTUNE.
De quels chants odieux retentie ce rivage ?
Jupicer sçait il bien que c'eft moi qu'il out age?
A-t-il quitté les cieux pour braver mon couroux,
En m'enlevant l'objet de mes veux les plus doux}

JUPITER.
Oui, j'adore Thetis , & n'en fais point mystere ,
Vous, si vous m'en croiez , Neptune , épargnez-vous
Les įmpuissants transports d'une vaine colere.

Jupiter fort suivi des Peuples.

**************************

SC EN E I X.

NEPTUNE, MERCURE

Neptune fort de la Mer, la Tempête

continue.

NEPTUN E.
MB croir il donc Foamis à les commandemens ?

Quoi ? me croit-il sous son obéillance ?
Ah! dans le juste éclat de mes ressentimens
Mon bras fe fervira de toute la puiflance,

Je confondrai les Elemens,
J'exciterai mes flots, & par leur violence
Je causerai partout d'affreux débordements;
Et sur la Terre entiere exerçant ma vengeance,

J'ébranlerai ses fondements.

MERCUR E.
S'il faut que Jupiter s'obstinc
Dans l'amour dont il est blefle,
Je vois d'une affreusę ruine

L'Univers menacé.

[ocr errors][ocr errors]

Songez à prévenir les maux que j'apprehende,

L'interêt commun le demande.

NE P T U N E.
Ne croyez point m'intimider,

Nou, non, que Jupiter fcrende,
J'ai prévenu les feux, c'est à lui de ceder.

« 이전계속 »