페이지 이미지
PDF
ePub

T HET IS.
Accablez-moi plůcôt des plus affreuses peines ,

Arrêtez, cruels , arrêtez.
LES E UM ENIDES.
Déefle , vos larmes sont vaines,

Vos cris ne font point écoutez;
Les Loix de Jupiter sont des Loix souveraines,

Il faut suivre ses volontez.

Les Vents vont encore pour enlever Pelée..

[ocr errors]

T HET IS.
Arrêtez, cruels, arrêtez.

PE L E'E À Theris,
Laillez-inoi d'un Rival devenir la victime,

Puisqu'un cendre amour est un crime,
Quels rigoureux tourments n'ai-je pas meritez?

UNE EU MENIDE.
Vents, ne differez phis, obéissez, partez.

Les Vents enlevent Pelée.

[ocr errors][merged small][merged small]

T HET IS.
Quoi ? toute la Nature
A ce spectacle affreux ne freinit-elle pas ?

Soleil, celouLQC (ur tes pas ,

Plonge-nous pour jamais dans une nuit obscure;

Dieux imınortels, unissez-vous
Contre un Tiran qui nous opprime tous.

A C T E V.

La Décoration est la même que dans l'Acte

precedent.

SCENE I..
JUPITER, MERCURE.

MER CU R E.

N'En
'En doutez point , Neptune à la fâme re-

nonce ,
Sur l'oracle qu'icy je vous ai rapporté,
J'ai voulu du Destin apprendre la réponse,
Par ies avis il l'avoit consulté.

JUPITER.
Quel Oracle cruel! que je suis agité !
J'ai puni mon Rival, Thetis ambitieule
Auroit pû l'oublier après quelques soupirs,
Mais d'un Fils trop puissant la naissance adieuse

Seroit l'effet de mes désirs,

Mon trouble eft extrême,..

Yous m'entraînez tour à tous,

Trop charmant amour ,
Doux attraits du rang suprême.
Helas ! faut-il que dans

mon cour, Dans le coeur de Jupiter même, L'Amour balance la Grandeur !

M'ERC U R E.
Le cæur de Jupiter n'est fait que pour la gloire ,
L'amour n'y peut long-temps disputer la victoire.

JUPITER.
Non, il ne la dilpute plus,

C'en est fait , ses nauds sont rompus.
Pour monter sur ce Trộne où le Ciel mc revere,

J'en fis tomber mon Pere,
Un Fils ambitioux le vangeroic sur moi,
Je connois les delirs, qu'un si beau Rang inspire,

Mon propre exemple doit Cuffire

Pour me remplir d'effroi.

[ocr errors]

Mais quel souvenir me retrace

Des charmes trop doax & trop chers ! Ma grandeur disparoir , tout son éclats'efface; Faudra-t-il succoinber & rentrer dans mes fersk

[ocr errors][merged small]

et

Gototitat
S CE NE I I.
JUPITER,MERCURE,THETIS.

THE T I S.
U Souverain des Dieux j'implore la clemence

Rendez-vous aux tourmients affreux ·
Dont j'éprouve la violence,
S'ils étoient moins cruels ; j'aurois moins d'espe-

rance

De toucher un cour genereux ;
Plus vous aimez, plus ma constance
Doit Acchir un cour amoureux.
Rendez-vous aux tourments affreux

Dont j'éprouve la violence :
Epargnez seulement les jours d'un Malheurcux,
J'accepte pour supplicc une éternelle absence,

N'est-il

pas

aflez rigoureux ? Rendez-vous aux tourmçats affreux Dont j'éprouye la violence.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

JUPITER, MERCURE, THETIS,

DORIS

DORIS
Un jafte tépencie m'agite & me tourmento,

J'ai troublé deux Amans dans leur fâme innocente,
J'ai poulé votre bras , & j'ai conduit vos traits;
Que ne puis-je du moins par ma douleur pressante

Réparer les maux que j'ai faits ?
THETIS & MERCURE.

Que votre haine cesse,
Laillez-vous émouvoir.

MERCURE.
La gloire vous en prelle.

THE T I S.
L'Amour même, l'Amour vous en fait un devoir.

JUPITER.

Vents, partez, & que la Déesse
Revoye ca ce moment l'objet de la tendrelle.

Doris fort.
THE TI S.
Ah ! quel gencreux retour !
Quel bonheur pour mou amour !

※※※※※※※※験※※※※※

SCENE I V.

JUPITER, MERCURE, THETIS, PEL E'E rainenc

par

les Vents. THE TIS à Pelée.

Elée à mes soûpirs Jupiter a fait grace ,

P la

place.

« 이전계속 »