페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

- PROLOGUE Le Théatre represente un Vallon qui s'étend entre osa , Pelion, &* quelques autres des

principales Montagnes de la Thessalie.

TE

SCE NE I.

LA FELICITE! qui descend du Ciel ,
BERGERS DE THESSALIE.

D

CHOEUR de Bergers, Affis fur des Rochers

des Gazons.
ESCENDIZ, defcendez , Divinité char-

mante,
Faires chez les Humains briller tous vos appas,

Déja tout enchante,

Tout rit ici bas.
Descendez , descendez, Divinité charmante,
Faites chez les Hamains briller tout vos appas.

LA FELICITE defcenduë du Ciel
Rendez Mortels, au Maître du Tonnerre ;,
Le Ciel est le séjour qui me fut destiné ,

Le fort même avoit ordonać.

graces,

Que je fuffe toûjours inconnue à la Terre ,
Cependant Jupiter par des ordres plus doux
Veut que je me partage entre les Dieux & vous.

Que tous vos cours d'intelligence
Celebrent les dons à jamais,
Jupiter veut que ses bienfaits
Egalent fa puiffance.

CH OE U R.
Que tous nos cours d'intelligence
Celebrent ses dons à jamais,
Jupiter veut que ses bienfaits

Egalent sa puillance.

[ocr errors]

Une éternelle Paix,
Une heureuse abondance

Vont désormais
Combler notre esperance.
Jupiter veut que ses bienfaits
Bgalent sa puissance.

Danses des Bergers,
LA FELICITE'
Amours , fi les soupçons, les craintes inquietes,

Doivent troubler tous les lieux où vous êtes ,
Füyez , fuyez, je ne vous permets pas

D'entrer dans ces heureux climacs.
Mais s'il se peut que les Ris & les Graces,
Que les Plaisirs marchent seuls sur vos traces )
Venez, Amours, tendres Amours , venez

[ocr errors]

Embellir ces lieux fortunez,

Aux Bergers.
Aimez , aimez, sans répandre de larmes,
L'Amour n'aura pour vous que de douces lage-
gueurs,

Quand il est sans allarmes,
Il n'és touche pas moins les cours
Il n'a pas besoin de rigueurs
Pour redoubler les charmes.

CH OE U R.
Aimons , aimons, sans répandre de larmes,
L'Amour n'aura pour nous que de douces lan-
gucurs.

Quand il est fans allarmes,
Il n'en touche pas moins les cours.
Il n'a pas besoin de rigueurs

Pour redoubler ses charmes.

LA FELICITE'.

Quand vos Hautbois, quand vos Musettes Font de votre bonheur recentir ces retraites,

Jusque dans vos amours

Melez toûjours L'auguste nom du Dieu qui vous fait de beaux jours.

CHOE U R.

Quand nos Hautbois,quand nos Musettes Font de notre bonheur retentir ces retraites ;

Jusque dans nos amours

Melons toûjours L'auguste nom duDicu qui nous fait de beaux jours..

SCENE I I.. LA FELICITE', BERGERS de Theffalie,

Troupe de Titans.

CHOE UR des Titans.

Roublons, troublons les odieux hommages

T

Il doit à leur erreur ses plus grands avantages;

Troublons , troublons les odieux hommages
Troublons les veux qui lui sont adressez.

CHOE U R des Bergers.
Quelle rage vous inspire,
Titans, que prétendez-vous !
CHO E UR des Titans,
Nous allons renverser l'Empire

Que vous révérez tous.
LA FELICIT. E'.

O Ciel : le peut-il qu'on menace
Un pouvoir qui jamais ne peut-être détruit ?
Je reconnois à cette aveugle audace

Encelade qui vous séduit.

Dans un abîme affreux c'est lui qui vous entraîne ,

Temeraires, vous courez
A votre perte certaine ;
Malheureux , vous perirez.
CHOE UR des Bergers.
Ab! fuyons loin de ces rebelles,

Loin de ces lieux précipitons nos pas',

Craignous de voir les attentats.

De leurs mains criminelles.

SCENE II I.

ENCEL ADE, TITANS.

ENCEL ADE.
I
L fauc execucer des projets éclatans,

Allons, combattons, il eft temps, Attaquons Jupiter au milieu de la gloire,

Il n'est que cette victoire

Qui soit digne des Titans.
C'est à notre valeur à nous faire une route
Vers ce Trône élevé

que

l'Univers redoute ,
Entaffons, entaflons

Ces Rochers & ces Monts.
CH OE UR des Titans,

Entafsons, entaflons.

Ces Rochers & ces Monts.
Soutenons ces masses pesantes ,
Avapçons, ne succombons

pas.,
Ranimons de nos bras
Les forces languissantes.
Enraflous, entassons
Ces Rochers & ces Monts.

EN CEL A D E.

Achevons le peu qui nous reste, Nous voyons de plus près la demeure céleste,

« 이전계속 »