페이지 이미지
PDF
ePub

C090909Tome

SCENE I V..

JUNON, LEROY, LA REINE, LAVINIE, ENE'E , TURNUS, &c.

JUNON dans son Char. Pourquoi ces vains apprêts d'une paix qui m'ofPourquoi ces vaux que vous

m'offrez? Courez , Roi des Larins, & vous , Turnus, courez :

Où vous appelle ma vengeance ;
Chassez, challez tous deux des bords Ausoniens

Les perfides Troyens.
Que d'un peuple odieux ce méprisable reste.

Erre encor sur toutes les Mers!

Qu'il devienạe à tout l'Univers Un exemple effrayant de la haine céleste,

Et qu'un fort toûjours plus funeste Lui fasse regretter mille tourmens soufferts..

SCENE V..

LEROY, LA REINE,LAVINIE,

EN E'E, TURNUS, &c.

Q Uai je entendez que l'excès de colere!

Les Dieux connoillent ils ces transports furioux ?

Ne

[ocr errors]

Ne fongeons plus au choix que j'allois faire,
Sorcons , quittous ces lieux.

EN E'E.
Craignez moins de Junon la furtur ordinaire,
J'ai d'autres Dieux pour moi qui partagent les
Cieux,

LE RO Y.
Sortons,nc longeons plus au choix que j'allois faire,
Nous devons ce relpect à la Reine des Dieux.
WESE WEWESE WEWE SXEYEVMEYEMEYE

SCENE V 1.

LA REINE, TURNUS:

ENSEMBLE.
Riomphous, triomphons, tout nous est favog

rable,
Accablons les Troyens, ne les épargnons plus,

,
Par une vengeance implacable
Réparons les moments que nous avons perdus.

[ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

ACTE I I. to! :P Le Théatre représente un Bois consacré à

Fannus pere du Roi. On voit un petit Tema, e-ple rustique au milieu duquel est la Statuä du Dieu.

SCENE I.

LA VINIE, CAMILLE.

LA VINI E.
Or qui souvent-que-marques tá presence

Dans ce Bois quit’est consacçé,
Faunus, coi dont mon pere a reçû la naissanoo,
Permets à mes soupirs de troubler le Glence,

De ce séjour fi reveré.

[ocr errors]

Le Destin contre moi s'est epfiņ déclaré,
Du malheur qui m'attend j'ai l'entiere afurapce,

Reçois la triste confidence
Des secretçe douleurs d'un caur délelpere.
Permets à mes soupirs de troubler le filence

De ce séjour fi révere,

CAMILLE,
Pourquoi dans ce lieu solitaire

plus

Venez-vous de vos pleurs entretenir le caurs ?

Si Junon pourfuic toûjours
Le Heros qui sçait vous plaire ;
La Déelle des Amours
N'est pas un foible secours,

LA VI NI E.
Ah! que peur-il atcendre

Du secours de Venus ?
Elle a causé les feux, qui viąrent me surprendre,
Je l'aime, je le plaius , & ac puis rien de plus.

Ah! que peut-il attendre

Du secours de Venus ? Lorsque du haut des Cieux Junon vient de defcen,

dre Pour armer contre lui mon père avec Turnus,

L'objet d'une Aame li tendre
N'a pour lui que ces pleurs que tu me-yois répan-
Er qui lui sont même inceanus.

V.
Ah ! que peut-il' attendre
Du secours de Venus?
CAM L L L E.

" Awit D'und guerre nouvelle a douné le signal,

TO VIDIO

A ce Heros qu'à Top Rival. **01 LAVT NIE.

Et puis-je douter que la Reine Dans un parti cruel à la fin ne l'entraine ?

dre.

[ocr errors]

on vain Jupon impitoyable

Non, je ne verrai plus l'objet de mon amour;

Mes yeux vont être chaque jour
Les malheureux témoins d'une injuste vengeance
Turnus me vantera la barbare valeur,
Et peut-être obtiendra ma main pour récompense

D'avoir fçû me percer le caur.
號 RSSKYSTEMS SUSI

SCENE II.

LE ROY, LAVINIE, CAMILLE.

::: LEROY.'
A Fille, je ne puis reqoncer qu'avec peinc

, Peut-être que le Ciel n'approuve point la haine

Que Junon a fait éclater.
Dans le doute où je suis j'ai recours à mon Pere,
Son Oracle souvent me conduit & m'éclaire,

Et je vicus pour le consulter,

Habitant redoutable

De ces Antres & de ces Bois,
Toi pour qui l'avenir n'a rien d'impenetrable
Toi qu'oblige le sang a m'étre favorable
Tu peux seul dissiper le trouble ou tu mc vois,

Daigne faire cprendre la voix.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« 이전계속 »