페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

Le rang qui vous attend eft l'objet des hommages

Qu'il feiat de readre à vos appas.

LA VINIE.
Des voeux iuterressez n'ont guere de puissance,
Si par de feints Coûpirs on prétend m'imposer,
Je sçaurai démêler ua dellein qui m'offcalc.

TURNUS:
Vous sçaurez vous le déguifer.

[ocr errors][ocr errors]

En vain je répandrois des tarmes,
Votre choix est prêt d'éclater,
Vous allez me donner les armes
Doar j'ai besoin contre vos charmes ,
Heureux fij'en puis profiter,

[ocr errors]

SCENE ILL"14

LAVINIE, CAMILLE.

Quelle fuperbe plainte a-t-ilole me faire ?

LA VINI E,

at
Quel est ce fier emportement?

C A M L L E.
Quand vous blåmez Turous, j'entens facilemcae

Ce que vous cherchez à ine taire,
Vous me vaarez un Rival plus charmang.
Il faut nommer Turnus, c'est un choix necessaires

En vaig l'Amour.cn ordonac autremeas,

LA VINI E. 1,
Permets encor que mon cour délibere ,

Permets du moins que ce choix se differe, Eteindre son amour , immoler son Amant,

Est-ce l'ouvrage d'un momeat?

CAMILLE.
Vous ayez entendu la Reinc de Carthage,
Et contre cet ingrat vous manquez de courage?

L A V INI E.
Mais sçavons-nous si Junon dans ce jour
N'a pas pour m'effrayer formé cette Ombre vaiac i
Défions-nous de fa cruelle hainc

CAMILLE.
Défiez-vous plûtôr de votre amour.

LA VINIE,
Quand mon Amant auroit été volage,
Dois-je par ma rigucur yanger d'autres appas
Qui n'ont fçû plus long.tems mériter son homma.
ge?

Dois-je punir un outrage
Qui ne me regarde pas !

CAMILLE.
Les inconstans, les infidelles
Sonr criminels envers toutes les Belles.
Il ne faut point que l'Empirc amoureux
Ait jamais d'azile pour eux.

LA V I NI E.
Ne me presse point tant , Turnus est plus fincerc a
Turous sçait mieux aimer, je le conpois trop bien.

Pourquoi

[ocr errors]

TRAGEDI E.

329
Pourquoi l'infidelle Troyen
Scait-il mieux l'art de plaire ?

CA MILL E.
Un Amant qui sçait peu charmer ,
Quelquefois à force d'aimer
Peut devenir aimable;
Mais un volage Amant
Devient plus haïllable
· Plus il étoit charmant.

L A VINI E.
Et bien, nommons Turnus, fortons d'incertitude,
Paille Enée à jamais sentir un coup fi rude.

D'où vient qu'en sa faveur mon foible cæur com

bat? Prêtez-inoi du secours , 6 Stix ! 6 Rives sombres !

Laillez encor sortir vos oinbres

Pour m'animer contre un lngrat.

CAMILLE,, LAVINIE.
Ah! quel tourment quand la raison commande

Ce
que

l'amour ne permet pas ?
Trop cruelle raison, helas!

Est ce à toi qu'il faut qu'on se rende?
Peut-on , charmant amour , mépriser tes appas ;
Ah! quel tourment quand la raison commande

Ce
que

l'amour ne permet pas?
CHOEUR qu'on entend de derriere le Théatre.
Suivons tous le Dieu qui nous appelle ,

Suivons tous ses aimables toix,
C'est lai seul dans la Troupe immortelle

Еe

Qui peut

donner-cous les biens à la fois.

LA V IN I E.
Quelles sont ces voix éclatantes?

CA MILL E.
Ignorez-vous d'où part ce bruit confus?
On celebre aujourd'hui la fête de Bacchus,

La Reine conduit les Bacchantes.

*************************

SCENE IV.

LA REINE, LA VINIE, Troupe qui

celebre la fête de Bacchus.

CHOE UR.

CHantons

Bacchus & fes bienfaits,

Quels fruits ont plus d'attraits
Que les fruits dont il se couronne ?
Les plaisirs ne quittent jamais
L'aimable Cour qui l'environne,
La raison fuit dès qu'il l'ordonne,
Et laille les Humains en paix.
Chantons Bacchus & ses bieofaits.

Danses des Bacchantes.
UN HOMME DE LA FESTE,

Heureux les lieux où la présence

Répand mille appas !
Heureux les climats
Qui lui donnerent la naillance!

CHOE U R.

1 Heurcux les lieux où fa présence Répand mille appas!

LARE I NE.

Les Troyens dorestent la Grece,
Elle a produit Bacchus, il la comble de biens;

Allons, que chacun s'empresse
A poursuivre les Troyens.

La fureur faifit toute la Troupe.

CHOE U R.
Cherchons en tous lieux pos victimes?
Cherchons les Troyens, hâcons-nous.
Que l'exil les disperse cous ,
Que le fer punisse leurs crimes,
Qu'ils periffent dans les abîmes

De la mer en couroux.
O Toi, qui contr'eux nous animes
Par des fureurs fi légitimes,
Bacchus, tu dois être jaloux
D'égaler Junon par tes coups.

LA REINE.
Quoi? ma fille , à nos yeux vous demeurez cran.

quille !
De toute notre ardeur l'exemple est inutile :

Toi, qui par des transports puiflans
Te rends le maître des ames,

« 이전계속 »