페이지 이미지
PDF
ePub

Les doux transports que ressent ma tendresse:

LA VINI E.
Prince, vous ne devez longer
Qu'à fléchir la Déeffe,

EN E'E
Redoutable Junon, je viens à vos genoux
Par des respects profonds expier ma victoire ,
Ce jour donne à mon nom une nouvelle gloire,
Et dans ce même jour je me soumets à vous.
Consentez au repos où le defin m'appelle
Après tant de travaux si longs & fi cruels,

La haine des Immortels
Ne doit pas être immortelle.

LE ROY.
Esperons, esperons le succès le plus doux,
Le Ciel ouvre à yeux.

ses barrieres brillantes On ne voit point les marques menaçantes.

Qui nous annoncent lon couroux.

nos

S CE N E V.

JUNON dans les Cieux, LEROY EN E'E, LAVINIE,

JUNON. Nvincible Guerrier, Junon vient vous apprendrd Qu'à vos heureux destins elle daigne se rendre Ma haige contre vous n'a que trop

combatu.

I

[ocr errors]

Il n'est rien qu'à la fin la Vertu ne surmonten

A Venus touc cede fans honte , Et vous avez pour vous Venus & la Vertu.

funon disparoit. EN E'E & ILI ON E'E. Souveraine du Ciel, quelle reconnoissance

Ferons-nous paroître à tes yeux
LE ROY, LAVINIE.

Une sincere obéissance
Eft l'encens le plus doux que reçoivent les Dieux.

JOU TOETTO

SCENE VI

LE ROY, LAVINIE, ENE'E , ILION E'E, CAMILLE, Soldats

Troyens, Peuples Latins.

LE ROY:

Vous qu'un autre Ciel a vů naître,

Troyens , pour votre Roy venez me reconnoître,
Venez à mes Sujets vous únir pour toûjours ;.
Venus vous a conduits sur ces rives aimables,
Attirez nous des regards favorables

De la Déesse des Amours.
CAMILLE,

ILION E'E.
Quel bonheur.va combler ces lieux !

[ocr errors]

En faveur de son fils Venus y doit répandre

Ses bienfaits les plus précieux.
Ses dons sans se faire attendre

Scauront flater nos defirs,
L'amour heureux n'en sera pas moins tendre;

Tous les soupirs
Naîtront au milieu des plaisirs.

CH OE U R.

Quel bonheur va combler ces lieux !
En faveur de son fils Venus y doit répandre

Ses bienfaits les plus précieux.
Ses dons sans se faire attendre

Scauront flater nos desirs,
L'amour heureux n'en fera pas moins tendre, ,

Tous les soupirs

Naîtront au milieu des plaisirs.
Danses des Troyens & des Latins , qui expria

ment l'union des deux Peuples.

CAMILLE, ILI ONE'E.
On se plaint de l'amour , on languir , on soupire,
On deteste cent fois son tiraunique Empire,

Et ses tristes engagemens.

Mais après des peines cruelles ,
Quand on reçoit le prix qu'il garde aux cours fidel-

les,
On craint d'avoir souffert de trop legers tourmens.

CHOE U R.
On se plaint de l'amour, on languit, on soupire,

On derefte cent fois son tirannique Empire.

Et ses tristes engagemens.

Mais après des peines cruelles , Quand on reçoit le prix qu'il garde aux cæurs fidel.

les, On craint d'avoir souffert de trop legers tourmcas.

SVESENEYEWESWESE:VEVEYEWENIESNESE

MADRIGAL.

A

Ux Immortels quand je fais quelque offrande,

Ils m'en feront eux-mêmes les témoins.
Ce n'est jamais l'or que je leur demande,
Les dignitez, les honneurs encor moins.
Mais je leur dis: Votre pouvoir suprême,
Dieux immortels, dispose aussi des cours,
Conservez-moi le caur de ce que j'aime,
Et je renonce à vos autres faveurs.

[ocr errors]
« 이전계속 »