페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

plairoient plus ou moins, & je vous affeure que je ferois passer bien vîte ceux qui s'embarassent de politique, ou qui mangent leurs ennemis; mais il y en a d'autres pour qui j'aurois de la curiosité. J'en aurois pour ces belles Circassiennes , par exemple , qui ont un usage si particulier. Mais il me vient une difficulté ferieuse. Si la Terre tourne, nous changeons d'air à chaque moment, & nous respirons toûjours celui d'un autre Pays. Nullement, Madame , répondis-je , l'air qui enyironne la Terre ne s'étend que jusqu'à une certaine hauteur peut-être jusqu'à vingt lieuës tout au plus; il nous suit,& tourne avec nous. Vous avez vû quelquefois l'ouvrage d'un Verà soye, ou ces Coques que ces petits animaux travaillent avec tant d'art pour s'y emprisonner. Elles sont d'une soye fort serrée, mais elles sont couvertes d'un certain duvet fort leger & fort lâche. C'est ainsi que la Terre, qui est allez solide , est cou

[ocr errors]
[ocr errors]

verte depuis sa furface jusqu'à une certaine hauteur, d'une espece de duvet, qui est Pair, & toute la Coque de Ver à Soye tourne en même tems. Au-delà de l'air est la matiere céleste, incomparablement plus pure plus subtile, & même plus agitée qu'il n'est.

Vous me presentez la Terre sous des idées bien méprisables,dit la Marquise. C'est pourtant sur cette Coque de Ver à soye qu'il se fait de si grands Travaux, de fi grandes Guerres , & qu'il regne de tous côtez une si grande agitation, Oüi; répondis-je,& pendant ce temps-là, la Nature qui n'entre point en connoissance de tous ces petits mouvemens particuliers, nous emporte tous ensemble d'un mouvement general, & fe jojë de

la petite boule.

?. Il me semble , reprit-elle , qu'il est ridicule d'être sur quelque chose qui tourne,&de se tourmenter tant; mais le malheur est qu'on n'est pas assu

زنE i

ré qu'on tourne ; car enfin, à ne vous rien celer, toutes les précautions que vous prenez pour empêcher qu'on ne s'apperçoive du mouvement de la Terre , me font suspectes. Eft-il pofsible qu'il ne laissera pas quelque petite marque sensible à laquelle on le reconnoisse?

Les mouvemens les plus naturels , répondis-je , & les plus ordinaires, sont ceux qui se font le moins sentir, cela est vrai jusques dans la Morale.Le mouvement de l'amour propre nous eft si naturel , que le plus souvent -nous ne le sentons pas, & que nous croyons agir par d'autres principes. Ah! yous moralisez , dit-elle , quand il est question de Physique, cela s'appelle baailler. Retirons-nous, aullibien en voilà affez pour la premiere fois. Demain nous reviendrons ici, yous avec vos Sistêmes , & moi avec mon ignorance.

En retournant au Château , je lui dis.pour épuiser la matiere des Sistê

mes , qu'il y en avoit un troisiéme inventé par Ticho-Brahé,qui voulant absolument que la Terre fûr immobile, la plaçoit au centre du Monde, & faifoit tourner autour d'elle le Soleil, autour duquel tournoient toutes les autres Planetes, parce que depuis les nouvelles découvertes,il n'y avoit pas moyen de faire tourner les Planetes autour de la Terre. Mais la Marquise qui a le discernement vif & prompt, jugea qu'il y avoit trop d'affectation à exempter la Terre de tourner autour du Soleil, puis qu'on n'en pouvoit pas exempter tant d'autres grands Corps; que le Soleil n'étoit plus si propre à tourner autour de la Terre, depuis que toutes les Planetes tournoient autour de lui; que ce Sistême ne pouvoit être propre tout au plus qu'à solltenir l'immobilité de la Terre, quand on avoit bien envie de la soûtenir , & nullement à la persuader ; & enfin il fut

refolu que nous nous en tiendrions à celui de Copernic, qui est plus uniforme & plus riant, & n'a aucun mélange de préjugé. En effet, la simplicité dont il est persuadée, & så har dieffe fait plaisir.

1

[ocr errors]
« 이전계속 »