페이지 이미지
PDF
ePub

cées

que dans des endroits j'ai crû qu'on seroit bien-aise de les trouver; j'en ai mis la plus grande partie dans les commencemens de l'Ouvrage, parce qu'alors l'esprit n'est pas encore assez accoútumé aux idees principales que je lui offre:Enfin je les ai prises dans mon Sujet même , ou afscz proche de mon suo jet.

Je n'ai rien voulu imaginer sur les Habitans des Mondes , qui fut entierement imposible du chimerique. j'ai tâché de dire tout ce qu'on en pouvoit penser raisonnablement, les visions même que j'ai ajoûtées à cela, ont quel-, que fondement réel. Le vrai & le faux Jont

mélcz ici , mais ils y font toujours aisez à distingucr. Je n'entreprens point de justifier un composési bizarre, i’est-le point le plus important de cet ouvrage , dow c'est cela justement dont je ne puis rendre raison.

Il ne me reste plus dans cette Préface. qu'à parler à une forte de personnes , mais ce seront peut-être les plus diffi

[ocr errors]

ciles à contenter , non que l'on n'ait à leur donner de fort bonnes raisons , mais parce qu'ils ont le privitege de ne fe payer pas, s'ils ne venas lent, de toutes les raisons qui font bonnes. Ce sont les gens fcrupuleux, qui pourront s'imaginer qu'il y a du danger par rapport à la religion, à mettre des Habitans ailleurs que fur la Tcrre. Je respecte jusqu'aux délicateffes excessives que l'on a fur lefait de la Religion, celle-même je l'au. rois respectée au point de ne la vouloir pas choquer dans cet ouvrage, si elle étoit contraire à mon sentiment : mais ce qui va peut-être vous paroître surprenant , clle ne regarde pas seulement ce Sistême , je remplis d'Habitans une infinité de Mondes. Il ne faut que démêler une petite erreur d'imagination. Quand on vous dit que la Lune eft habitée , vous vous y representez ausi-tôt des Hommes faits comme nous;

puis, si vous êtes un peu Theologien, vous voilà plein de difficultez. La po

fterité d'Adam n'a pas pie s'étendre. jusques dans la Lune, ni envoyer des Colonies en ce pays-. Les Hommes

qui sont dans la Lune ne sont donc pas pas Fils d'Adam. Or il feroit embarasSant dans la Theologie, qu'il y eût des hommes qui ne descendissent pas de lui. Il n'est pas besoin d'en dire davantage, toutes les difficultez imaginables

se duisent à cela, & les termes qu'il faudroit employer dans une plus longue explication font trop dignes de respect pour être mis dans un Livre auffi peu grave que celui-ci. L'objection roulo donc toute entiere sur les Hommes de la Lune , mais ce font ceux qui lafont, à gui il plait de mettre les Hommes dans la Lúne; moi , je n'y en mets point. J'y mets des Habitans qui ne sont point du tout des Hommes ; Que font - ils donc ? Je ne les ai point vûs , ce n'est pas pour les avoir vûs que j'en parle. Et ne foupçonnez pas que ce soit une défaite dont je me serve pour éluder võtre objection, que de dire qu'il n'y

a point d'Hommes dans la Lune , vous verrez qu'il cft imposible qu'il y en ait, selon l'idée que j'ai de la diversité infinie que la Nature doit avoir mise dans ses Ouvrages. Cette idéc regne dans tout le Livre , &elle ne peut-être . contestée d'aucun philosophe. Ainsi je crois que je n'entendrai faire cette objection qu'à ceux qui parleront de ces Entretiens sans les avoir lús. Mais est-ce un sujet de me rassurer ? Non,cen est un alt contraire trés-legitime de craindre que l'objection ne me soitfaiy. te do bien des endroits.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]
« 이전계속 »