페이지 이미지
PDF

ANECDOTES

THEATRALES

ANCIENNES ET rfODERNES,1

TIRÉES DES MÉMOIRES DU TEMPS.

LE CAPITAN MATAMORE.

(En 1637.) i T

Ce caractère d'un faux brave, dont les discours étaient pleins d'hyperbole, ce personnage de Matamore, brilla à l'hôtel de Bourgogne el sur le théâtre du Marais alors; voici quelques extraits qui le font connaître.

PROLOGUES ET QUATRAINS.

. Dieu! qu'il serait bien étonnant,
Si l'on mettait dedans un livre
La terrible façon de -vivre
Que je pratique maintenant! ~,

A mon lever, pour mes bouillons',' j
Je prends neuf quintaux de fumée,';
Douze barils de renommée
Et trois tonneaux de postillons.
tfer au Théâtre de l'hôtel de Bourgogne; il devint un célèbre farceur. Il avait le ventre très gros; sur le théâtre il était garrotté de deux ceintures et ressemblait assez à un tonneau.

Puisk pouriremplirimes intestins j.,
Comme des huîtres à l'écaille,
Je gruge vingt prévôts de salle
Et cent mille petits kitins.

L'un de ces jours, sans dire mot,
Je mangerai cent hallebardes;
Et tout le régiment des gardes
Me servira de hoche-pot..

Toujours, dans mes collations,
Je demande pour mes. salade» -
Quarante ou cinquatite grenades
El dix ou douze bastions J-

Bref, je pense qu'un jour .ma faim,
Qui n'aura jamais de seconde,
Me fera manger tout le monde
Comme un petit morceau de pain.

AUTRE PROLOGUE

Que Matamore finit par la stance suivante:

Aujourd'hui des laquais,me trouvant à l'écart, M'ont donné quantité de bonnes bdstonnades; Mais cet affront m'a mis en de telles boutades, Que j'en ai dévoré les murs d'un boulevard. Enfin, tout bourspufaé.dedépit^de rancune,

De rage et de fureur, J'ai roué la fortune, t Ecorché le hasard et brûlé le mallieur.

Dans' le Parasite, ancienne comédie do Tristan, le Cnpiinn disait dans niid fiù do scène au cinquième acte:

Je veux faire en éclats voler cette maison, Et pour me satisfaire H faudra que Manille, Avec son Alcidor, et Lysandre, et sa fille, Son valet, sa servante, et sou chien et son chat,' Plus haut que les clochers fassent un entrechat, Et lorsque ma fureur avec ce coup de foudre, Aura dans un moment réduit ces corps en poudre ', En portant ma vengeance encore plus avant, J'irai sous ce débris pour le souffler au vent; tes cendres d'Alcidor iront en Tartarie Et celles de Manille iront en Barbarie; - Les cendres de Luciude aux terres <1h' Mogor Et celles de Lysandre au royaume d'Ouor.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Gros-Guillaume jouait à visage découvert, et ses deux camarades Gaultier Garguille et Turlupin toujours masqué:. Il eut la hardiesse de contrefaire un magistrat, à qui une certaine grimace était familière, et il le contrefit trop bien, car il fut décrété, lui et ses deux compagnons. Ceux-ci prirent la fuite; mais Gros-Guillaume fut arrêté et mis dans un cachot. Le saisissement qu'il en eut lui causa la mort, et la douleur que Gaultier Garguille et Turlupin en ressentirent les emporta aussi dans la mémo semaine. Voici l'épitaphe qu'on fit dans le temps sur ces trois acteurs comiques.

ÉPITAPHM

DE

GAULTIER-GARGU1LLE, GROS-GUILLAUME

ET .TURLUPIN.

Gaultier, Guillaume et Turlupin,'
.Ignorante engrec.et.laUn,>

« 이전계속 »